Partagez
Aller en bas
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 18
✮ DATE D'INSCRIPTION : 27/10/2018


✮ AGE : 22 ans.
Voir le profil de l'utilisateur
http://seoulmates.forumactif.com/t1410-min-hyun-tae-like-it-doesn-t-hurt#27779

Rang Wolf

✮ MESSAGES : 18
✮ DATE D'INSCRIPTION : 27/10/2018


✮ AGE : 22 ans.


Min Hyun Tae
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 18
✮ DATE D'INSCRIPTION : 27/10/2018


✮ AGE : 22 ans.
Mar 6 Nov - 18:40
we'll always be there for each other, right?Hyun Tae & Matthew
── « Rp Flashback - Arrivée à Séoul environ trois mois auparavant, le 26/08/18, 18h16. »

Si pour la plupart les heures d'avion étaient longues et ennuyeuses, toi, tu souhaitais ne jamais atterrir. Rester ainsi, planant dans l'air, loin du monde et loin de la réalité. C'était comme un instant suspendu, un moment d'aisance et de calme. Ton corps entier brûlait, souffrait, pourtant, pour la première fois depuis des années, tu te sentais enfin complètement détendu. C'était terminé et tu le savais. Cela faisait si longtemps que tu subissais chaque jour passé sur cette terre que tu ne te souvenais plus de quoi que ce soit d'autre. Il était étrange de se dire qu'alors que tu allais droit vers l'inconnu, avec pour seule certitude et assurance la présence de ton meilleur ami, tu te sentais plus apaisé que lorsque tu devais rentrer chez toi, chez elle, avant. C'était un nouveau départ. Tu savais que ce ne serait pas facile, mais c'était toujours mieux qu'autre chose. Quelques heures plus tôt, tu étais dans la salle de bain, le sang refusant d'arrêter de couler de ton nez, de nombreux hématomes se formant déjà par-ci et par-là. Cette soirée avait de loin était l'une des plus violentes qu'il te fût arrivé de voir. Forcément, elle venait de perdre son fils. Quand bien même elle se foutait royalement de lui sur le point affectif, sa fierté en prenait un coup. Puisqu'il n'était plus là, c'était toi qui avait pris. Tu t'étais fait cogné contre la table, poussé, tiré les cheveux, frappé. Jusqu'à ce que finalement, elle se fatigue et décide d'aller boire un verre au bar. Ce n'était pas plus mal, au moins, tu étais seul. Tu avais hésité. Tu avais regardé la fenêtre, tu t'étais demandé si sauter serait si terrible. Tu t'étais demandé si peut-être, ce n'était pas tout simplement ta seule issue. Mais tu avais repensé à quelque chose. Ou plutôt à quelqu'un. Tu te revoyais alors prendre le téléphone en tremblant, l'objet glissant contre tes mains rougies. Tu l'avais appelé en le suppliant de t'aider. Honnêtement, tu avais dû paraître pitoyable, ta voix tremblante et rauque, altérée par la crise de sanglots qui t'avait prit à ce moment là, en entendant ton ami décrocher.

Si sur le coup, tu n'avais pas hésité une seule seconde lorsque Matthew t'avais dit de venir le rejoindre à Séoul, dans l'avion, tu commençais à stresser. Cela ne faisait qu'une semaine que tu avais reprit contact avec Matthew. Pourtant, tu avais l'impression que tout était comme avant. Si lui ne t'en voulait pas, toi, tu t'en voulais. C'était ce que tu te répétais en boucle. Après tout, tu l'avais laissé sans nouvelles pendant presque quatre ans. Après autant de temps, votre amitié pouvait-elle toujours être intacte ? Tu n'en étais pas certain. Tu étais terrorisé, au fond, même si tu refusais de l'admettre. Après tout, tu avais plus d'une raison de stresser. Tu devrais te réhabituer à vivre normalement, te remettre du traumatisme. Espérer que ton meilleur ami soit toujours ton meilleur ami. T'adapter à un nouveau pays, tourner la page. Toutes ces choses à faire t'effrayais, tu n'étais pas certain d'être à la hauteur. De toute manière, tu n'allais pas faire demi-tour. Une fois l’atterrissage effectué, tu tournais dans l'aéroport, cherchant désespérément ce visage familier. S'il n'était pas venu ? Si vous ne vous reconnaissiez pas ? Après tout, tu portais une capuche, des lunettes pour cacher la tonne de fond de teint qui cachait à peine tes marques, et un masque. Tu savais que tu avais perdu beaucoup de poids, que quatre ans étaient passés. Quatre ans où tous deux, vous avez grandis, passant d'adolescents à hommes.  Que se passerait-il alors ? Tu étais en train de commencer à légèrement paniquer, tentant en vain de rallumer ton téléphone déchargé, quand en relevant la tête, tu l'as reconnu. Matthew. Il avait changé. Il était grand, plus grand que toi désormais. Son visage était devenu plus adulte. Tu n'as pas vraiment eu le temps de l'observer plus longtemps. Sans même que tu ne le réalises vraiment, tu courrais déjà vers lui. Si vous aviez passé quatre ans nouvelles, la dernière fois que tu l'avais vu, vraiment vu, remontait à huit ans auparavant. Alors tu as oublié tous tes problèmes, tu as oublié tes jambes qui voulaient te tuer pour leur imposer de courir après ce qu'elles avaient subies, tu as tout ignoré. Tu t'es contenté de sauter dans les bras de Matthew, les larmes aux yeux.

❝ - Matthou ! Je suis désolé ... Tu m'as tellement manqué ... ❞

© 2981 12289 0
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos partenaires et amis
Rends leur une petite visite !