CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | .
 

 You're The Hottest Thing I Laid My Eyes Upon ◊ MiMin ≈

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ven 23 Mar - 16:20
Voir le profil de l'utilisateur


YOU'RE THE HOTTEST THING
I LAID MY EYES UPON

Mi Young ~ Min Kyung
« Désolée chéri, mais je dois absolument y aller. » Qu’est-ce qu’il pouvait être pot de colle celui-là. Je remontais la bretelle de ma nuisette et étendais mes jambes découvertes par dessus les draps en satin. « Et puis ta femme va bientôt rentrer, non ? » Je n’avais aucune envie de m’éterniser et risquer de croiser sa femme. Ce n’était pas la matinée, je ne pouvais pas me permettre d’arriver en retard et encore moins échevelée à cause d’une vieille mégère qui m’aurait surprise dans son pieu avec son pervers de mari.
« On s’est bien amusé, à la prochaine ! » Tu parles, je m’étais ennuyée à mourir, je réprimais un bâillement en quittant le lit. Il ne me restait que cinq petites minutes pour me préparer dans la salle de bain et ne pas être en retard. Ça le ficherait mal si j’étais à la bourre pour le premier jour du tournage. Oh je pouvais me le permettre, quelle grande star ne se faisait pas désirer ? Mais je n’avais pas envie d’être cataloguée comme la star qui faisait ses petits caprices et qui se prenaient pour une diva. J’exigeais toujours des autres le meilleur alors il était normal que je sois irréprochable. J’avais de sacrés défauts mais jamais on ne pourrait me reprocher de ne pas être professionnelle.
Une dernière touche de gloss, je me regardais d’un oeil satisfait dans le miroir. Ma coiffeuse allait avoir tout de même un peu de travail parce que j’avais quelques noeuds bien résistants dans ma tignasse. Voilà ce qui arrivait quand on passait sa nuit en position du missionnaire.
J’enroulais le contrat et le mettais dans mon sac à main, il était hors de question que je l’oublie alors que c’était uniquement pour ça que j’étais venue ici et que je m’étais tapée ce vieux chaebol grassouillet. Mais grâce à mes “talents“, les Eye Candy venaient d’obtenir un juteux (sans mauvais jeu de mots) contrat pour être les égéries d’une nouvelle marque de cosmétiques.
Mes hauts talons martelaient le sol en marbre de son appartement. Je fis glisser mes lunettes de soleil sur mon arrête nasale, manteau posé sur les épaules. Quelques étages plus bas, je retrouvais le parking où j’avais laissé mon manager hier soir. Brave petit, il m’avait attendu là toute la nuit sans rechigner. Je toquais à sa vitre pour le réveiller en sursaut. Avec mon petit sourire de garce, je lui montrais le contrat que j’avais réussi à faire signer cette nuit. Il me congratula avec un simple pouce levé avant de descendre du van et de m’ouvrir la porte côté passager.
« Ca valait le coup d’attendre. Alors, combien ? » me questionna-t-il. « Un contrat à 100 millions de wons » Cent millions de wons obtenus en une nuit, il n’y avait que moi pour réussir un tel coup. Comme je l’avais déjà souligné à mon CEO, je ne faisais pas partie de Black Jack Entertainment mais plutôt de Blow Job Entertainment. Avec ma technique, j’arrivais toujours à mes fins, ça n’avait jamais loupé. Pas une seule fois.
Je retrouvais des visages qui ne m’étaient pas inconnus. L’année dernière, quand j’avais tourné dans ce drama où j’avais fait une apparition dans un épisode, je crois que le réalisateur est tombé amoureux de moi. Parce que c’était lui qui réalisait ce nouveau drama et il avait expressément exigé que ce soit moi qui obtienne le rôle principal. J’avais l’impression qu’il tournait avec la même équipe, il y avait les mêmes décorateurs ou ceux qui géraient les lumières. J’étais très physionomiste, lorsque je voyais un visage je ne l’oubliais pas. Et encore moins quand le corps sous ce visage était sexy.

Je le cherchais du coin de l’œil. Mes souvenirs étaient bons et je savais qu’il faisait partie de cette équipe. Je serais déçue si on me disait qu’il avait démissionné ou que c’était quelqu’un d’autre qui le remplaçait.
Je ne connaissais même pas son nom mais peu importe. Je me souvenais de lui, de ses biceps qui m’avaient perturbé pendant que je donnais l’une de mes rares répliques à l’un des acteurs. C’était un sacré joli bout de viande que je n’avais pas pu me mettre sous la dent, faute de temps, et aussi parce que lorsque je m’étais décidée à attaquer, il avait disparu de mon radar. Sa journée était finie et il était rentré chez lui. Dommage parce qu’il avait titillé ma libido comme il faut et ça m’arrivait très rarement.
Un sourire satisfait s’étendit sur mes lèvres lorsqu’il entra dans mon champ de vision. Il était là. Parfait. Je n’allais pas louper ma chance cette fois-ci.
« On commence dans 15 minutes ! » hurla l’un des assistants. Quinze minutes. Assez de temps pour faire connaissance et plus si affinités ≈
Je voyais ma proie entrer dans l’une des pièces et je me faufilais discrètement jusqu’à la porte par laquelle il venait de disparaître. J’entrouvris seulement légèrement cette dernière et savourai le spectacle. Il était en train de se changer et mon radar ne m’avait pas menti. Il était sculpté comme un dieu grec, des plaquettes de chocolat que j’adorerais dévorer. Un mec comme je les aimais mais comme j’avais rarement l’occasion de déguster. Ma langue avide vint humidifier mes lèvres. Je ne me trompais jamais.
Il était temps de faire plus ample connaissance avec mon beau Cupidon. Je jetais un coup d’œil derrière moi pour vérifier que personne ne me voyait me glisser dans cette pièce. Je refermais la porte derrière moi et pris la mine la plus innocente possible. « Oh pardon, excusez-moi, j’ai dû me tromper d’endroit… » Voyons déjà un peu s'il appréciait que je le dévore du regard ainsi... ≈



sweet as sugar
cold as ice
hurt me once
i'll break you twice
© SIAL




Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne.



avatar
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 40
✮ DATE D'INSCRIPTION : 11/03/2018
✮ AGE : 24 printemps
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 40
✮ DATE D'INSCRIPTION : 11/03/2018
✮ AGE : 24 printemps

Revenir en haut Aller en bas
Dim 25 Mar - 18:40
Voir le profil de l'utilisateur


YOU'RE THE HOTTEST THING
I LAID MY EYES UPON

Mi Young ~ Min Kyung
Une main passa sous mon menton, j’avais sérieusement besoin de me raser. Pourtant aujourd’hui je serais bien resté emmitouflé sous ma couette. Il faisait trop froid pour aller bosser. Par la minuscule fenêtre de ce qui me servait de salle de bain, je voyais la neige tomber à gros flocons. Ça n’arrêtait pas ces jours-ci et la ville s’était enveloppée d’un manteau blanc bien épais dont elle n’arrivait pas à se débarrasser. Je me les caillais, le chauffage datait d’un autre siècle dans ce bâtiment et quand il faisait trop froid, les tuyaux gelaient et je me retrouvais bien souvent sans chaleur et…

— « Pas d’eau chaude non plus… Magnifique… » Je reposais mon rasoir sur le bord de l’évier, j’avais la gueule plein de mousse. Ah quelle journée de merde qui commençait, je connaissais rien  de pire que de devoir se raser à l’eau gelée.

Quinze minutes plus tard mon calvaire fut terminé. Il ne me restait plus beaucoup de temps pour me préparer mais je n’avais pas besoin d’être exigeant dans ma tenue, je partais seulement bosser. J’embarquais quand même des affaires de rechange et une veste plus chaude parce que je savais déjà que j’allais passer des heures et des heures dans le froid. Je faisais un boulot de merde mais j’en avais besoin, c’est ça qui me permettait de subsister tous les mois. Le travail était rude, surtout quand c’était des dramas qui se tournaient en même temps qu’ils passaient à la télé. Il y avait de plus en plus de dramas qui étaient produits entièrement avant leur diffusion mais pas de bol pour moi, le drama pour lequel on m’avait engagé était un « live drama »… Je risquais de passer 7 jours sur 7 sur les plateaux de tournage ou en extérieur. Je pouvais dire adieu au repos et à toute vie sociale pendant quelques semaines.
Me retrouver au pub tous les soirs avec mes potes me manquait déjà… Même l’inconfort de ma piole allait me manquer, c’était pour dire !

Comme un malheur n’arrivait jamais seul, j’avais loupé le bus que je ne devais pas louper. J’étais bon pour un petit jogging improvisé sous la neige. Je n’avais ni les chaussures pour ça ni l’envie mais c’était la seule solution pour que j’arrive (presque) à l’heure.

— «  C’est à cette heure-ci que t’arrives ? File te préparer. » Ça commençait bien, je me faisais déjà engueuler par l’assistant réalisateur.

— « On commence dans 15 minutes ! » hurla-t-il ensuite. De quoi me laisser le temps de me remettre de ma course et d’aller me changer. Si j’avais su, j’aurais pris plus de tee-shirts de rechange. Je filais tout droit dans la loge réservé à l’équipe technique. Si on pouvait appeler ça une loge, y avait aucun confort par rapport à la loge d’une star, c’était plus un débarras qu’autre chose, on y logeait une partie du matos technique et les bouteilles d’eau pour le staff. J’ouvrais vite fait mon sac à dos et en sortait un pull noir tout simple. Les marques, ce n’était pas pour moi, mon portefeuille ne me le permettait pas. Les seuls trucs de marque que j’avais je les sortais uniquement quand j’avais un rendez-vous ou une sortie de prévue avec les potes. Pour le boulot de toute façon, il valait mieux ne rien porter de valeur, j’en avais jeté des tee-shirts depuis que je bossais sur les plateaux de tournage. On s’accrochait toujours aux décors.

J’étais en train d’enlever mon tee-shirt lorsque j’entendis une voix qui me fit me retourner. Mais qu’est-ce qu’elle foutait là celle-là ?! J’étais torse nu dans une pièce où on se les caillait et je cherchais à la hâte mon pull pour pouvoir me couvrir à nouveau. J’avais aucune envie qu’on me voit à moitié à poil, je crois que personne n’aimait ça.

— « J’crois aussi que vous vous êtes trompée d’endroit….! » Je jetais des regards par dessus l’épaule pour l’entrapercevoir.
Mais…// C’était Kim Mi Young, l’actrice principale du drama….! Ou, devrais-je dire, LA Superstar Kim Mi Young. Je connaissais pas grand chose en Kpop (parce que je détestais ça) mais il fallait être un ermite ou habiter une autre planète pour ne pas connaître Mi Young des Eye Candy. J’enfilais mon pull à la va-vite et je me retournais d’un air gêné. J’espérais qu’elle n’avait rien vu, je savais même pas pourquoi. C’est pas comme si j’étais gêné d’être torse nu d’habitude.

— « Les loges pour les stars sont de l’autre côté du couloir. » Enfin je croyais. Parce que j’en savais rien en fait… Je voulais juste qu’elle se casse d’ici.

— « Euh…. Y a quelque chose qui va pas ? » Je la voyais me regarder bizarrement. J’avais quand même pas choisi un pull avec un accroc quand même ? J’en aurais bien été capable !! Je fis descendre mon regard sur mon vêtement mais je ne voyais rien d’étrange, pas de trou ou de traces bizarres… Mais alors, qu’est-ce qu’elle regardait fixement comme ça ?  



sweet as sugar
cold as ice
hurt me once
i'll break you twice
© SIAL





"Bad boys ain't no good but good boys ain't no fun"
I whispered to her ear...
78 KyungSil 78

avatar
Rang Snake

✮ MESSAGES : 277
✮ DATE D'INSCRIPTION : 27/01/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 24/12/1993
✮ AGE : 24 ans déjà que je souille cette Terre.
Kwon Min Kyung
ϟ Unforgivable Sinner ϟ
Rang Snake

✮ MESSAGES : 277
✮ DATE D'INSCRIPTION : 27/01/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 24/12/1993
✮ AGE : 24 ans déjà que je souille cette Terre.

Revenir en haut Aller en bas
 

You're The Hottest Thing I Laid My Eyes Upon ◊ MiMin ≈

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» hederian ▲ only one thing matters, we’re still here.
» The funny thing about a strong woman is that she doesn't need you... She wants you. And if you start slacking she'll be content without you. ~ Kanon.
» Les Pokémon les plus laid selon vous
» [RP Privé] i see thing that nobody else see
» La Taverne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seoulmates :: Les quartiers de Séoul :: Itaewon (이태원)-