CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | .
 

 We're finally meeting [Kikuyuki & Joohyun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dim 15 Avr - 22:29
Voir le profil de l'utilisateur
C'était devenu un rituel, une habitude à laquelle il avait prit plaisir et qui durait maintenant depuis plusieurs semaines. Un coup du hasard, mais qui ne l'était peut être pas finalement. Il aimait se balader dans ce parc quand il en avait le temps, ça le reposait, l'inspirait parfois, lui changeait les idées. Dans une ville bétonnée comme Séoul on prend chaque centimètre de verdure que l'on peut trouver, on se ressource comme on peut. Joohyun avait bien aménagé son balcon en véritable petit jardin et potager, mais il avait parfois besoin de plus. D'une simple promenade, il en était venu à trouver un livre sur un banc. Joohyun ce n'est pas le genre d'homme à voler les affaires des autres, ou à se mêler de ce qui ne le regarde pas. Mais sa curiosité avait été piquée à vif. Écrire c'était son métier. Des chansons avant tout, un peu plates pour des groupes de Kpop, plus profondes pour des artistes indépendants. Comme journaliste aussi dans un magasine culturel. Alors voir un livre abandonné comme ça... Il n'avait pas hésité.
En ouvrant la première page une note était tombée, à propos du roman. Il l'avait lue et s'était permis d'ajouter quelques mots à propos de sa propre vision des choses puisqu'il connaissait l'histoire. Et puis il était reparti, comme une fleur et avait retrouvé un nouveau livre la semaine suivante...

C'était devenu leur façon de communiquer avec cet inconnu. Par message interposé, tous les lundis. Ils ne parlaient que de romans, bien souvent de ceux que la personne lisait. C'était étrange et à la fois excitant pour lui qui n'aime pas s'aventurer vers l'inconnu, que les nouvelles expériences angoissaient. Avec le temps, il était devenu impatient de commencer une nouvelle semaine, pour savoir ce que ce (ou cette) féru(e) de lecture avait à dire.
Aujourd'hui était un peu différent en revanche. La semaine dernière l'inconnu(e) avait proposé qu'ils se rencontrent, qu'ils puissent enfin parler en face à face. Joohyun avait décliné l'invitation bien sûr. Par inquiétude mais aussi à cause de son handicap. Aussi sociable soit il et ouvert à de nouvelles rencontres, le fait qu'il soit muet étonnait toujours les gens, ou les mettait mal à l'aise. Il n'avait pas envie de voir le visage gêné de cette personne. Mais il était tout de même content, parce qu'il prenait vraiment plaisir à correspondre avec.

Comme toujours le livre était là, un qu'il ne connaissait pas. Il commença d'abord par lire le résumé pour voir de quoi il en retournait quand quelques secondes plus tard, une silhouette apparu devant lui. Joohyun releva la tête et aperçu un jeune homme, bien plus jeune que lui, en train de le fixer. L'auteur lui offre un regard curieux, la tête légèrement penchée sur le côté.
avatar
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 42
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018
✮ AGE : 26 ans
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 42
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018
✮ AGE : 26 ans

Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Avr - 7:58
Voir le profil de l'utilisateur

 
 

 
We're finally meeting



 
Lors de mon premier jour en Corée, désireux de connaître un peu mieux les environs et puisque de toute façon, je devais aller promener Hoshi, je suis allé me balader dans un parc des environs. Pendant que le chien s’amusait, j’avais pris un bouquin pour passer le temps, le surveillant malgré tout de temps à autre. J’ai dû partir précipitamment et j’ai finalement oublié ce fameux livre. Quand j’ai voulu aller le récupérer, il n’était plus là. Je me suis dis que quelqu’un devait l’avoir pris, cela ne m’étonnait pas vraiment dans le fond. Je l’ai oublié, mais j’ai continué de venir dans ce parc avec Hoshi. Il pouvait courir et se dégourdir les pattes, sans craindre le passage des voitures. Je ne me fais pas trop de souci avec le fait que beaucoup de personnes et surtout des enfants passent par ici aussi. Le samoyède est adorable et très sociable, il cherche toujours à jouer et n’a jamais mordu personne. À ma plus grande surprise, au bout de quelques jours, j’ai retrouvé ce livre que j’avais oublié. C’est devenu comme un rituel. On s’échangeait nos livres et nos avis, toujours au même moment. Je correspond avec cette personne depuis quelques temps, mais je ne l’ai jamais rencontré.

Aujourd’hui, je devais aller à la patinoire. Katsuki doit me rejoindre plus tard, alors j’ai encore du temps devant moi et en passant déposer un livre au même endroit que d’habitude. Je décide sur un coup de tête d’attendre un peu. J’en ai aussi profité pour sortir Hoshi. Je passerai rapidement par l’appartement pour le déposer et je prendrais mon sac de sport qui est prêt, dans l’entrée de la maison. Et si je suis un peu en retard, je dirais à Suki-kun que je me suis perdu, même s’il ne me croira probablement pas. J’ai déjà proposé à mon mystérieux(se) correspondant(e) de se rencontrer, mais je me suis heurté à un refus. Est-ce que j’aurais à faire à quelqu’un de timide ? J’espère qu’il ou elle ne m’en voudra pas trop de forcer un peul es choses … Je suis bien trop curieux pour rater cette occasion. Comme si de rien était, je reste un peu à l’écart du banc, jouant avec Hoshi, jetant parfois quelques coups d’œil ailleurs pour surveiller l’arrivée de cette personne que je meurs d’envie de rencontrer.

Ce qui finit bien évidemment par arriver. Un jeune homme s’approche du banc. Je ne réagis pas au départ, il est peut-être juste intrigué de voir un livre ici, mais … Il n’a pas l’air surpris. Comme s’il s’attendait à trouver ce roman exactement à cet endroit. C’est à ce moment que je décide de m’approcher, Hoshi sur les talons, probablement curieux de savoir pourquoi j’arrête soudainement de jouer.

- Salut, lançais-je en souriant.

Le jeune homme est en pleine lecture de la quatrième de couverture. Cette fois le livre que je lui ai laissé n’est autre que Le monstre sur le seuil de Lovecraft. Ça change des autres livres que j’ai pu lui prêter qui étaient surtout des polars, un de mes genres littéraires de prédilections. Cependant, j’ai également un petit faible pour les écrits de Lovecraft, qui je peux le comprendre, ne plaise pas toujours si on n’aime pas l’horreur.

- C’est différent des autres livres, mais j’espère qu’il te plaira.

Même si j’ai fais des progrès, mon coréen est toujours loin d’être parfait. Par moment je suis bien content de retrouver Katsuki et d’enfin pouvoir lui parler japonais. Je maîtrise aussi l’anglais, mais le coréen ce n’est pas vraiment ça.

- Je peux m’asseoir ? Demandais-je poliement, espérant ne pas le mettre mal à l’aise.

Il a l’air un peu surpris de me voir et je peux le comprendre. Il faudrait sans doute que je lui demande pardon de l’avoir surpris de cette façon, alors qu’il avait refusé que l’on se rencontre, mais j’étais tellement curieux ...

 
panic!attack


Black swan
Graceful as a swan. Skating is my life. Consuming my soul. My heart is made of ice, but maybe ... Someone is about to set it on fire ... Slowly melting because of love.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 119
✮ DATE D'INSCRIPTION : 11/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 08/04/1999
✮ AGE : 19 ans.
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 119
✮ DATE D'INSCRIPTION : 11/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 08/04/1999
✮ AGE : 19 ans.

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Avr - 9:58
Voir le profil de l'utilisateur
L'idée qu'il puisse être face à la personne avec qui il échangeait pendant toutes ces semaines ne lui frôle pas immédiatement l'esprit. Peut être que ce jeune homme avait perdu son chemin, cherchait à savoir l'heure ou bien tout simplement l'avait reconnu? Mais cette hypothèse lui semblait peu probable. Bien qu'ayant écrit deux livres et étant journaliste dans un magasine, rare sont les adolescents ou jeunes adultes qui le connaissent. Parce que c'était ce qu'était le jeune homme à ses yeux. Il ne devait pas avoir plus de vingt ans, ou alors ne faisait pas son âge. Il sourit lui aussi, et en guise de bonjour, incline poliment la tête en espérant que cela suffise. A cause de son mutisme, il doit beaucoup écrire, toute la journée. Parfois son poignet lui fait mal à cause de ça. Il ne compte plus le nombre de tendinites qu'il a accumulé au cours de sa vie. Alors s'il peut éviter de devoir écrire un mot ou deux, il ne rate pas l'occasion.
Pour ses études Joohyun avait dû lire une grande quantité de livres, parmi tous les genres existants. De la littérature classique plus particulièrement bien sûr. Ce qu'il préférait lui c'était les romans fantastiques et de science fiction ainsi que les écrits historiques. Deux style qui n'ont strictement rien à voir l'un avec l'autre. Mais il aimait s'enrichir de connaissances, s’imprégner de l'ambiance, du mode de vie des gens vivant des siècles auparavant. Quand au fantastique, ça lui permettait de rêver simplement, de s'échapper de son quotidien qu'il connaissait déjà trop bien. Séoul, il y habitait depuis gamin, il n'avait pas particulièrement envie de lire des histoires qui s'y déroulent.

L'inconnu reprend la parole et alors ça le frappe. Évidemment. Il fallait que la personne avec qui il échangeait ses idées soit têtue. Joohyun n'avait jamais vraiment de chance avec ça il aurait dû s'en douter. Un refus n'avait pas suffit et ce garçon avait décidé de le prendre par surprise. Il affiche un petit moue mais ne se fâche pas, pas pour si peu. Il espère simplement que le jeune homme ne sera pas gêné ou déçu en sachant qu'il est muet. Sans brusquerie, il lève la main de façon à lui demander d'attendre un peu, puis attrape son carnet et son stylo dans sa sacoche. Il se met alors à gribouiller sur une nouvelle page avant de la lui montrer. [ Je ne suis pas un très grand fan des livres policiers ou des thrillers mais le résumé de celui là m'intrigue beaucoup. ]
Maintenant était le moment de vérité. Comment allait il réagir? Allait il comprendre? Il arrive parfois que les gens aient besoin qu'il leur dise concrètement qu'il était incapable de parler parce que c'est une idée qu'ils ne peuvent pas imaginer. Pendant longtemps ça le frustrait, l'énervait aussi. Quand il était adolescent et qu'on le jugeait il s'emportait si facilement, loin de l'adulte un peu trop calme qu'on peut rencontrer maintenant. Mais ça il le devait à son meilleur ami qui avait toujours été là pour l'épauler et lui montrer qu'il n'était pas seul. Maintenant Joohyun reste serein. Si les gens fuyaient, tant pis pour eux. Ils n'en valaient pas la peine, d'autant plus s'ils vous tournent le dos au moindre nuage sombre qui apparaît dans vos vies.

A sa demande il hoche vivement la tête avec un petit sourire et s'écarte un peu pour lui laisser plus de place, le livre toujours posé à côté de lui. Et puis sans attendre, il s'empare à nouveau de son stylo. [ Désolé d'avoir refusé de se rencontrer. Mais maintenant tu comprends pourquoi. Je suis muet, j'espère que ça ne te dérange pas. ] Il rajoute, un peu plus bas, comme pour marquer une pause dans la lecture future du jeune homme. [ Je m'appelle Joohyun, et toi? ] Il avait bien remarqué l'accent de l'inconnu sans pouvoir deviner sa nationalité pour autant. Mais une chose est sûre, il n'était pas coréen. Parfois Joohyun se demandait comment serait sa voix s'il en retrouvait l'usage. S'il y arrivait un jour, est-ce qu'il aurait la voix rauque ? Est-ce qu'il aurait l'accent de Séoul ou bien serait il capable de prononcer les mots correctement ? Tout ça le perturbait un peu, il essayait de ne pas y penser, mais ces idées revenaient souvent.
avatar
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 42
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018
✮ AGE : 26 ans
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 42
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018
✮ AGE : 26 ans

Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Avr - 7:41
Voir le profil de l'utilisateur

 
 

 
We're finally meeting



 
La curiosité est un vilain défaut, mais c’est plus fort que moi. L’identité de mon correspondant littéraire m’intrigue. J’aimerais voir son visage, échanger pour de vrai plutôt qu’à travers des post-it dans un livre. Alors je n’ai pas pu m’empêcher d’attendre après avoir déposé le livre sur le banc. Je sais qu’il ne devrait pas tarder … Et ça ne manque pas, quelques minutes plus tard, un jeu homme vient prendre le roman que j’ai laissé. Il n’a pas l’air surpris alors j’exclue l’hypothèse qu’il l’ait trouvé par hasard. Quelque chose me dit que c’est bien lui … Laissant Hoshi, qui finit par me suivre dans l’espoir de continuer à jouer certainement, je repars vers ce banc. Je lui fais rapidement comprendre qui je suis. Il faudrait que je lui demande pardon pour ne pas l’avoir écouté. Lors de notre dernier échange, il m’avait dit qu’il ne voulait pas … La curiosité a été plus forte. En m’approchant, j’ai l’impression que son visage me dit vaguement quelque chose. Je l’ai peut-être déjà croisé ici … Pourtant ça ne fait pas très longtemps que je suis ici, mais ce n’est pas pour autant que c’est impossible.

Je m’attendais à ce qu’il me réponde, mais au lieu de cela il me fait signe d’attendre et il écrit dans un carnet. Je comprends assez rapidement. Est-ce qu’il serait muet ? C’est peut-être pour ça qu’il ne voulait qu’on se rencontre, ça le gênait peut-être … Pourtant je ne vais pas le juger pour ça. Même si je n’y attendais pas, je dois l’avouer.

- C’est un de mes auteurs préférés, Lovecraft a créé un univers passionnant et des créatures qui le sont tout autant, mais je peux comprendre que ça ne plaise à tout le monde. J’attendrai ton avis en tout cas.

Je ne suis pas du genre à me braquer si on me dit que l’on n’aime pas quelque chose que j’apprécie. Au contraire, je suis ouvert à la critique et ça permet d’ouvrir à la discussion. Je ne lui pose aucune question sur le fait qu’il ne puisse pas parler. Je ne veux pas le mettre mal à l’aise, ni le blesser.

- Oui je comprends, mais ne t’en fais pas … Je suis tout de même content qu’on puisse se rencontrer. Je suis désolé de t’avoir un peu forcé la main, je crois que j’étais un peu trop curieux …

Je m’assois à côté de lui lorsque j’ai son accord. Au moins il n’a pas l’air en colère, c’est déjà ça. J’aurais pu comprendre qu’il s’agace. Hoshi vient réclamer des caresses et je glisse ma main dans sa fourrure blanche. Je crois qu’il va être temps que je lui passe un bon coup de brosse ou Katsuki va retrouver des poils partout chez lui. Je doute que ça lui plaise. C’est adorable les samoyède, mais leurs poils blancs immaculé et leur longue fourrure demandent pas mal d’entretien.

- Kikuyuki, ravi de te rencontrer, répondis-je avec enthousiasme.

Je fronce légèrement les sourcils. Je suis quasiment sûr de l’avoir déjà vu quelque part, mais je ne sais pas où … J’ai peur de le mettre mal à l’aise si je lui demande. Le dévisager ne va certainement pas le mettre à l’aise non plus cela dit.

- J’ai l’impression de t’avoir déjà vu quelque part, mais je ne sais pas où … Je doute que ce soit déjà croisé en ville, je m’en souviendrais et je ne suis pas à Séoul depuis très longtemps …

Je l’ai peut-être simplement croisé quelque part sans lui parler pour autant, mais je ne vois pas pourquoi son visage m’aurait marqué plus que cela. J’en croise des tas de gens dans la capitale et bien sûr je ne retiens pas tous leurs visages ce serait impossible …

 
panic!attack


Black swan
Graceful as a swan. Skating is my life. Consuming my soul. My heart is made of ice, but maybe ... Someone is about to set it on fire ... Slowly melting because of love.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 119
✮ DATE D'INSCRIPTION : 11/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 08/04/1999
✮ AGE : 19 ans.
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 119
✮ DATE D'INSCRIPTION : 11/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 08/04/1999
✮ AGE : 19 ans.

Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 11:36
Voir le profil de l'utilisateur
Le jeune homme n'avait pas l'air si gêné ou dérangé qu'il se mette à écrire soudainement au lieu de parler. Ce qui le rassurait rapidement. Il était déjà arrivé de nombreuses fois que les gens s'impatientent lorsqu'ils l'abordaient pour la première fois sans savoir, ils se mettaient en colère, le disaient hautain et puis en comprenant, se bafouaient en excuses ridicules. Au fil du temps Joohyun s'y était habitué mais cela n'en restait pas moins déplaisant. L'inconnu qui n'en était pas réellement un, lui, semblait être patient, le laissant écrire sans un mot. L'auteur l'écoute quand il lui répond, prenant note de son accent qu'il trouait vraiment mignon. Il lui rappelait son meilleur ami, qui a l'adolescence en avait un très prononcé. Mais il ne se permit aucun commentaire là dessus. [ Des créatures? Je suis curieux, tu peux m'en parler un peu plus en détail? Mais je lirai le livre rapidement, promis. ] Un sourire timide étire ses lèvres lorsqu'il lui montre ce qu'il a écrit. Il n'en faut pas beaucoup pour attiser la curiosité de Joohyun, le résumé d'un livre et la mention de créatures simplement. Mais c'est ce qui fait son charme en un sens, et une force d'après un de ses anciens professeurs de littérature.

Il lui parle alors de son handicap parce qu'il le faut bien, c'est comme une obligation, un rituel avec les gens qu'il rencontre. Joohyun bien que jamais très à l'aise à l'idée de tenter de nouvelles expériences est quelqu'un de relativement sociable qui n'hésite pas à parler aux gens s'ils sont ouverts d'esprit par rapport à son handicap. Mais cela reste toujours un moment un peu difficile à passer parfois. Le jeune homme le rassure rapidement cependant et il lui sourit, reconnaissant. [ C'est toujours un moment un peu gênant pour moi, je suis content si ça ne te dérange pas.] Il fait une pause avant d'écrire à nouveau tandis qu'il s'assoit à ses côtés. [ Ce n'est pas grave, je ne t'en veux pas. J'avais un peu peur de ta réaction simplement.] Il sourit à nouveau.
Il aperçoit alors un chien tout blanc s'approcher du jeune homme et Joohyun ne peut pas en détacher les yeux, le trouvant très beau. En Corée on retrouve surtout des chiens de petites taille, à Séoul notamment, tenus en laisse par des grand mères. Voir un chien si blanc et de taille moyenne était peu courant, mais une idée commence déjà à germer dans son esprit, pour un prochain roman. Il ne peut pas la noter de suite, mais il l'espère qu'il ne l'oubliera pas.

Son prénom résonne doucement à ses oreilles. Pas de doute, l'adolescent (parce qu'il donnait l'impression de l'être physiquement) était Japonais. [ J'aime beaucoup la sonorité de ton prénom. ^^ ] Il écrit son message avec un petit smiley. Ce n'est pas très sérieux peut être, mais souvent bien plus facile pour partager ses émotions. Joohyun avait prit le tic qu'ont les malentendants pour s'exprimer de changer les expressions de son visage, mais il est difficile pour les gens de lire ce qu'il écrit et de les voir en même temps. Lorsqu'il relève la tête, il voit le jeune homme l'observer avec un air très sérieux qu'il n'avait pas quelques minutes auparavant. Le plus âgé lui incline doucement la tête et lui lance un regard curieux, comme pour lui demander silencieusement ce qui lui arrive. Et les mots s'échappent alors rapidement de ses lèvres.
Est-ce qu'il l'aurait déjà rencontré? Joohyun l'observe à son tour, mais lui n'avait aucun doute, c'était bien la première fois qu'il rencontrait Kikuyuki. Il n'a pas souvent occasion de croiser ou de parler à des étrangers, nul doute que son visage lui serait resté en mémoire. Alors il note rapidement sur son carnet. [ Je suis sûr que c'est la première fois que je te vois pourtant... Je suis journaliste dans un magasine culturel, peut être que tu y as vu ma photo? ] Il voyait difficilement une autre solution, ses romans n'étaient pas les plus populaires qui soient et il n'en avait écrit que 2, jamais traduis dans une autre langue encore, il imaginait mal le Japonais le connaître grâce à cela. [ Ou alors je ressemble vaguement à quelqu'un tu connais ? ] rajoute-t-il en plaçant son carnet entre eux pour qu'il puisse mieux lire.
avatar
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 42
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018
✮ AGE : 26 ans
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 42
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018
✮ AGE : 26 ans

Revenir en haut Aller en bas
 

We're finally meeting [Kikuyuki & Joohyun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Meeting with the infinity
» « Now I've finally found someone to stand by me. » Albus&Nara - terminé.
» Meeting Macron à Lyon
» October Surprise? McCain secret meeting with Pinochet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seoulmates :: Les quartiers de Séoul :: Jongno (종로) :: Le parc de Tapgol-