CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | .
 

 Here I am, rock you like a hurricane [Rukia & Ezechiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mar 17 Avr - 16:58
Voir le profil de l'utilisateur


Here I am, rock you like a hurricane
Rukia & Ezechiel
C’était une belle journée et il n’avait pas envie de resté enfermé dans l’appartement alors que Gabriel n’y était pas. Il commençait d’ailleurs à se demander ce qu’il faisait. Est-ce qu’il était à son boulot ? Chez une cliente ? Avec quelqu’un d’autre ? Il se sentait idiot de se prendre la tête. Son meilleur ami avait le droit de vivre et sans lui rendre des comptes. C’était lui qui avait le plus souffert, Ezechiel ne s’en était pas rendu compte tout de suite. Il avait besoin de prendre l’air pour réfléchir à la situation, à ce qu’il ressentait depuis quelques jours. Il était presque obsédé par le plus jeune et c’était un eu dérangeant. Parce que c’était un homme et qu’il n’avait jamais posé son regard sur un homme. Mais il ne le voyait pas réellement de cette manière, il le voyait juste comme Gabriel. Le gamin qui lui avait tendu la main alors qu’il venait de débarquer de Suisse. Sa moitié, son ombre, celui avec qui il avait tout partagé. Ou presque. Ezechiel commençait à se remettre en question. Il était temps.

Il trainait dans le parc, profitant du soleil. Il y avait bien longtemps qu’il n’avait pas passé un moment seul. Il avait besoin de se retrouver aussi. Il avait dû porter un masque quand il était avec toutes ces femmes et il était bien content d’avoir tout arrêté, d’avoir retrouvé un peu de temps libre. Arrêter de jouer la comédie. Il n’avait plus la force. Il était arrivé au bout de ses limites et Gabriel avait encore été là pour le soutenir. Il méritait qu’il fasse plus d’effort pour lui. Ezechiel ne se sentait pas à la hauteur, mais il avait promis de ne plus jamais l’abandonner. De toute façon, il ne se voyait plus sans lui. Il ne savait même pas comment il avait réussi à partir la première fois. A couper entièrement les ponts. Aujourd’hui, ça lui semblait tout simplement impossible. Il regardait les couples autour de lui, se demandant si un jour, il pourrait tomber amoureux. Ce n’était pas vraiment son truc.

Il allait s’assoir sur un banc, les écouteurs dans son oreille jusqu’à ce que son regard se pose sur Lui. Un homme qu’il connaissait très bien. Ce n’était pas n’importe qui, mais Atsuchi Rukia. Une véritable Rockstar. Ezechiel en avait toujours été fan et il n’avait pas arrêter de saouler son meilleur ami. Il lui racontait tout ce qu’il avait appris dans les magazines sur Rukia, lui faisait écouter ses chansons. Il disait toujours qu’il aurait aimé lui ressembler, avoir sa carrière. Il avait complètement oublié cette idée. Sa carrière, il l’avait foutu en l’air et maintenant, il ne voulait plus en entendre parler. La chanson appartenait au passé et il avait besoin de regarder vers le futur. Il se sentait tout excité à  l’idée de l’avoir en face de lui, mais il ne savait pas comment réagir. Il ne pouvait pas lui sauter dessus comme un hystérique. Il retirait ses écouteurs pour les ranger dans sa poche et s’asseyait à côté de l’artiste. Il dégageait un charme fou.

« Excusez-moi… vous êtes bien Atsuchi Rukia ?»

Il se sentait comme un gamin et il regrettait de ne pas avoir pris de papier et un stylo. Il sera bien reparti avec un autographe qu’il aurait montré fièrement à Gabriel.  Il se massait la nuque un peu mal à l’aise.

« Désolé de vous déranger, c’est pas le genre de chose que je fais habituellement quand je vois quelqu’un de connu mais…vous êtes mon idole depuis que je suis gosse et j’ai pas pu m’en empêcher.»

Il trifouillait nerveusement son téléphone.

« On pourrait faire une petite photo ? Sinon personne ne va jamais me croire..»

Lui-même avait du mal à se dire qu’il était aux côtés d’une star international qui avait rythmé bon nombre de ses soirées.

Codage par Emi Burton


Beautiful Trauma
- Oh, l’amour... C’est un bien grand mot !
- Je sais pas... y a que 5 lettres.
avatar
Rang Snake

✮ MESSAGES : 99
✮ DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2018


✮ AGE : 25 ans
Kwon Ezechiel
Membre du Mois
Rang Snake

✮ MESSAGES : 99
✮ DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2018


✮ AGE : 25 ans

Revenir en haut Aller en bas
Mar 17 Avr - 21:54
Voir le profil de l'utilisateur


Here I am, rock you like a hurricane
Rukia & Ezechiel
outfit Ce qui s’était passé avec Jae Won ? Il se rappelait par bribes.. L’alcool avait toujours eu des effets négatifs sur lui.. Cela n’a fait que compliquer les choses et, il n’arrive toujours pas à digérer le fait que Jae Won ait profité de lui en état d’ivresse, même s’il n’était pas tout blanc dans l’histoire. Il avait toujours pensé que son fils le détestait.. Et maintenant c’était devenu son amant à cause de ses déboires, provoqués par ceux du plus jeune. Il assumait ce qui s’était passé, et finalement il se retrouvait enchaîné à un autre Park.. Au fond, il sait qu’il se voilait la face tout le long, qu’il n’avait jamais pu clairement considérer ce petit comme son fils, de plus en grandissant, il était vraiment devenu une belle plante, mais à côté de cela, ses sentiments pour lui.. Etaient un profond attachement et quelque part, il se sentait toujours responsable de « lui ». Il ne supporte pas le fait qu’il soit la cause de ses souffrances toutes ses années, alors il avait accepté de donner son corps à Jae Won à chaque fois qu’il le voulait.. C’était malsain, il le sait pertinemment, mais depuis le début leur relation est trop bizarre. Il s’en voulait, mais si c’était pour que Jae Won arrête de se donner à des étrangers violents, alors son « sacrifice » valait la chandelle. Quant aux sentiments… Il aimait toujours Jung Saeng, mais cela était devenu de suite plus compliqué. Il avait l’impression de l’avoir trahi de la pire des manière et il détestait sérieusement cela. Il enchainait les cigarettes sur cigarettes, il avait bossé aussi.. Mais là, il ne pouvait plus rester dans cette maison, Jae Won le rendait nerveux pour différentes raisons. Comment avait-il pu être aussi aveugle et ne rien voir jusqu’à présent hein ? Il se damnait vraiment.. Finalement, il avait décidé de sortir en prenant son étui avec une de ses guitares préférées. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas joué, mais peut-être que cela lui permettait de se détendre, comme avant.. La musique avait toujours été son refuge, la seule chose qui lui permettait de s’évader de ses problèmes, de ses tourments.

Les lunettes de soleil sur le nez afin que personne ne puisse le reconnaitrait, il déambulait tranquillement dans les rues, les mains dans les poches. Jae Won travaillait et lui, même avait une pause. Il décida d’aller faire un tour dans le parc de Tappol, afin de trouver un endroit tranquille et de jouer un vieil air de guitare. Peut-être pousser aussi la chansonnette afin de pouvoir se remettre à son premier amour. De toute façon, Jae Won était devenu grand, mais il ne pouvait pas s’enfuir, parce qu’il était attaché à ce gamin pour plusieurs raisons. Est-ce que c’était les bonnes raisons ? Peut-être pas, mais au moins, il ne lui tournait pas le dos et agissait comme un adulte devait le faire du moins, c’était ce qu’il pensait. Il ôta les lanières de son étui à guitare qu’il déposa délicatement près de lui, pendant qu’il déposa ses fasses sur ce banc isolé de tout et devant ce lac. Il laisse son regard vaguer sur cette grande étendue d’eau qui était un des moyens qui arrivait à l’apaiser.

Il écarquille des yeux quand une voix se manifeste, brisant ainsi la bulle qu’il allait fermer. Il relève la tête pour regarder ce bel homme qui s’était posé devant lui. Penchant un peu la tête sur le côté, il offrit un sourire chaleureux et amical à l’inconnu, surpris dans le bon sens du terme qu’il fut reconnu :

«Oui, c’est bien moi.»

Il ôta ses lunettes du bout du nez, laissant le jeune homme s’assoir du temps, qu’il plia les branches et les accrocher à son t-shirt tout en croisant ses jambes. Son idole ? Alors, ce n’était pas en tant que mangaka qu’il le connaissait, mais en tant que rockstar ? Cela faisait longtemps qu’on ne l’avait pas arrêté pour Atsuchi Rukia l’artiste. Il le trouvait mignon d’être timide face à lui :

«Il n’y a pas de soucis, c’est toujours un plaisir pour moi de rencontrer des personnes qui sont encore fan de moi alors, que je ne suis plus dans la musique.»

Jouant un peu avec son pied, de son pied, attendrit par la scène et aussi par la demande. Cela faisait une éternité qu’on ne lui avait pas demander de prendre une photo alors, il passa un bras autour des épaules du plus jeune et avec l’autre main, fit un V à l’aide de ses doigts pour dire :

«Est-ce que cela va comme ça pour prendre ta photo ?»

Il attendit sa réponse, avant de regarder le portable, pour que l’objectif le prenne comme il faut. Il n’y a pas à dire, le jeune homme en face de lui était séduisant, mais il lui disait aussi vaguement quelque chose. Cependant, il semblerait que sa mémoire ne veuille pas s’en rappeler complètement. Il finit par s’écarter de lui et lui poser cette question.

«On s’est déjà croisé quelque part ? Ton visage me dit quelque chose.»
Codage par Emi Burton


I Miss You
Slowly, I've come to realize That I cannot heal my past And that fearing the unavoidable future Is pointless. (c)lazare.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 147
✮ DATE D'INSCRIPTION : 23/03/2018


✮ AGE : 36 ys
Atsuchi Rukia
Into an endless night, my eyes suddenly openedInto an endless night, my eyes suddenly opened
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 147
✮ DATE D'INSCRIPTION : 23/03/2018


✮ AGE : 36 ys

Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Avr - 12:22
Voir le profil de l'utilisateur


Here I am, rock you like a hurricane
Rukia & Ezechiel
Ezechiel avait été célèbre à un moment, mais pas autant que cet homme. Il était bien loin de sa carrière. Mais c’était du passé et il ne voulait plus y penser. Il avait laissé la musique derrière lui, aujourd’hui il devait se trouver un nouveau rêve. Il se sentait un peu perdu. Il avait plutôt mal tourné mais il essayait de s’en sortir. Le succès amenait les excès et lui était tombé en plein dedans. On lui avait toujours donné tout ce qu’il voulait, alors pourquoi se priver ? Il n’avait pas su gérer le stress, ses fréquentations, se laissant entrainer vers le bas sans jamais essayer de remonter. Il s’était laissé bouffer par cette célébrité et il ne voulait plus en entendre parler. Quand on le reconnaissait, le plus souvent c’était à cause de ses scandales, et pas de son talent. Ezechiel avait fini par croire qu’il n’en n’avait aucun. Il fallait aller de l’avant, mais pour le moment, il voulait profiter de cet instant. Rukia. Il avait assisté à beaucoup de ses concerts, trainant toujours Gabriel avec lui sans même savoir s’il en avait envie. Il l’avait toujours suivi.

Même juste assis sur un banc, il avait encore plus de charisme que sur scène et Ezechiel ne faisait pas trop le malin. Il essayait de contenir son excitation. Depuis quelques jours les choses commençaient à s’arranger, il voyait enfin la lumière. Grâce à son meilleur ami, grâce à Yeon Ah qui lui avait trouvé un nouveau boulot. Il avait toujours cru qu’il pouvait se débrouiller seul, mais il avait besoin des autres, bien plus qu’il ne voulait l’admettre. Il ne supportait pas de montrer ses faiblesses, mais aujourd’hui, il n’avait plus le choix. Il savait que l’artiste s’était lancé dans une nouvelle carrière, mais Ezechiel avait toujours préféré la musique aux livres. Il ne lisait pas beaucoup de mangas. Ce n’était pas son truc, mais il devait être doué, il avait encore beaucoup de succès.

« Difficile de vous oublier même si vous n’êtes plus dans le métier.»

Il était vraiment impressionné. Il pouvait lui parler, simplement, alors qu’il l’avait toujours mis sur un piédestal. C’était un homme comme un autre et il était cont de voir qu’il était accessible, et qu’il n’était pas du genre à avoir la grosse tête. Ezechiel se figeait quelques secondes en sentant son bras autour de ses épaules. Il se reprenait en souriant, se concentrant pour prendre une belle photo. Il était assez fier.

«Merci, c’est parfait… C’est vraiment gentil.»

Il se massait la nuque, un peu mal à l’aise. Ils ne s’étaient jamais rencontrés personne, mais il l’avait peut être vu une fois à la télé, quand il était encore connu. Il souriait timidement.

«Je m’appelle Ezechiel, je suis passé quelques fois à la télé, alors peut-être que vous m’avez vu. »

Quelques fois ? C’était un faible mot. Eaechiel avait connu une ascension fulgurante, mais qui avait fini par le broyer. Le monde de le musique était impitoyable. Il se demandait comment Rukia avait fait pour s’en sortir aussi bien. Il devait avoir sûrement certain vices, mais lui avait été capable de les contrôler.

«Vous avez vraiment arrêté ? Pas la peine d’espérer vous revoir sur scène ? »

Il aurait dû se lever, le laisser tranquille. S’il était venu ici, c’était sûrement pour respirer et il ne voulait pas l’étouffer. Mais ce n’était pas tous les jours qu’on tombait sur son idole. Il regardait la photo en souriant, l’envoyant à Gabriel. Il aurait des choses à lui raconter ce soir.



Codage par Emi Burton


Beautiful Trauma
- Oh, l’amour... C’est un bien grand mot !
- Je sais pas... y a que 5 lettres.
avatar
Rang Snake

✮ MESSAGES : 99
✮ DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2018


✮ AGE : 25 ans
Kwon Ezechiel
Membre du Mois
Rang Snake

✮ MESSAGES : 99
✮ DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2018


✮ AGE : 25 ans

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Avr - 22:55
Voir le profil de l'utilisateur


Here I am, rock you like a hurricane
Rukia & Ezechiel
outfit La vie n’était pas un long fleuve tranquille. Quand on est dans le monde de la musique, cela devient difficile de garder les pieds sur terre, particulièrement quand la célébrité est au-rendez-vous. Rukia n’est pas un saint.. La preuve.. Il s’était bourré la g*eule et passer à l’acte avec son beau fils.. Il avait honte, il avait encore les marques que Jae Won lui a fait sur le corps, mais si cela peut satisfaire le plus, qu’il ne se détruise pas comme « lui », alors il acceptait de se donner à chaque fois que le plus jeune en ressentait l’envie et le besoin. Est-ce qu’il l’aimait comme un homme ? Non.. C’était compliqué, c’était malsain, mais il refuse qu’on puisse poser la main sur lui, qu’il rentre à nouveau avec des bleus. Il ne supporterait pas de le perdre. Raison, pour laquelle il était sortit, mais parler avec ce jeune homme bien battit et fan de lui qui plus est, cela lui faisait plaisir vraiment.. Il se sentait vraiment heureux à cet instant de savoir qu’il y avait encore des personnes qui aimaient vraiment ce qu’il avait fait, même si, il n’a jamais été un modèle. La preuve, il lui est arrivé une fois de monter sur scène, complètement défoncé, mais c’était son style, un style bien particulier où il criait qu’il les emm*erdait tous. Toutefois, il n’a jamais été un jouet pour une agence.. Il n’a jamais été vraiment vu au bras d’innombrables inconnus que cela soit hommes comme femmes. Il n’a jamais aimé s’exposer de cette façon et, quelque part, il a gardé les pieds sur terre, car il savait que Jung Saeng le suivait, il ne souhaitait pas devenir une personne dont il pourrait détourner encore les yeux.. Quelqu’un qui s’était rangé.. Il voulait lui montrer au contraire, ce qu’il avait raté en l’abandonnant pour une femme.. Il avait l’impression, qu’il l’avait considéré comme un gamin et un moins que rien à cette époque et c’est ce qui le poussait à rester accessible pour ses fans qui l’ont soutenu et puis, il travaillait sur ses textes et les compositions. Il n’a jamais laissé quelqu’un le forcer à chanter des chansons qui n’étaient pas dans son style.

D’ailleurs, pour montrer sa sociabilité et aussi son côté tactile amical, il n’hésite pas à mettre son bras autour de ses épaules pour la photo demandée par le jeune homme. Comme un gamin, il offrit un beau sourire en attendant le flash. Quand la photo fut prise, il s’écarta pour lui dire :

«Pas de quoi mec ! Cela me fait plaisir de rencontrer mes fans !»

Il enfonça sa main dans la poche de sa veste pour en sortir sa boîte de cigare où il en prit un pour l’allumer. Enfin, juste avant il lui demande avec un sourire en coin :

«Tu en veux un ?»

Après la réponse du jeune homme, il range sa boite et l’allume après avoir pincé le gros bâtonnet entre ses lippes. De là, il aspire pour lâcher un nuage de fumée et, tilta enfin au prénom du jeune homme. Ezechiel quel idiot.. Il en avait entendu parlé par un ami qui lui avait fait part que sa femme était fan d’un chanteur coréen qui lui faisait un peu penser à lui. Il avait écouté un de ses albums et ce qu’il avait remarqué était sa voix.. Mais..

«Kwon Ezechiel c’est ça ? J’ai entendu parler de toi, et tu es trop modeste pour le nombre de passages à la télévision. Tu as une belle voix. J’ai eu le loisir d’entendre tes chansons.. Mais, tu veux mon avis.. Cela manque d’âme.. Tes chansons… Tu es sur un autre projet ?»

En effet, pour lui c’était un chanteur avec beaucoup de potentiel, mais en toute honnêteté, ce qu’il chantait.. C’était vraiment du commercial pour du commercial. Il avait écouté son dernier album, et avait demandé si les autres albums étaient du même gabarit. On lui a dit que les autres étaient au-dessus, mais le dernier album ? Une véritable daube.. Il sortit de ses pensées tout en soufflant un nuage de fumée, les jambes croisées et il lui sourit amicalement :

«Qui sait ? Rien n’est totalement définitif… J’aime mon métier actuel.. Mais, je t’avoue que la musique me manque. Tu veux quelque chose à boire ou manger ? J’ai vu un stand pas loin ! Et, ne sois pas timide, je t’invite de bon coeur. Cela fait longtemps que j’ai pas rencontré une personne fan de ma musique.»

Il lui sourit gentiment. Il ne mentait pas. Il le pensait sincèrement. Cela lui faisait du bien de pouvoir parler musique ou même de son passé là—dedans, ce n’est pas avec Jae qu’il risque d’en parler et, il ne comptait pas le faire.


Codage par Emi Burton



I Miss You
Slowly, I've come to realize That I cannot heal my past And that fearing the unavoidable future Is pointless. (c)lazare.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 147
✮ DATE D'INSCRIPTION : 23/03/2018


✮ AGE : 36 ys
Atsuchi Rukia
Into an endless night, my eyes suddenly openedInto an endless night, my eyes suddenly opened
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 147
✮ DATE D'INSCRIPTION : 23/03/2018


✮ AGE : 36 ys

Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Avr - 11:45
Voir le profil de l'utilisateur


Here I am, rock you like a hurricane
Rukia & Ezechiel
C’était une bonne journée. Même s’il ne le voyait que quelques minutes c’était mieux que rien. Rukia avait changé de métier. Ezechiel aussi. Pas pour les mêmes raisons sûrement. C’était même certain. Le succès ne faisait pas le bonheur. Il pouvait en témoigner. La célébrité n’avait fait que le tirer vers le bas jusqu’à lui faire toucher le fond. Il n’avait plus envie de revivre ça. Depuis sa chute, il n’avait plus jamais chanté. Il ne savait même plus s’il avait encore sa voix. Il ne voulait pas savoir. C’était un passé douloureux qu’il voulait laisser derrière lui. Trouver un véritable boulot serait compliqué pour lui. Il avait tout arrêté. Il n’avait pas de diplôme. Une belle connerie. Il ne se voyait pas dans un bureau de toute façon. Mais on avait toujours une mauvaise image de lui quand on le reconnaissait. Il essayait d’oublier, mais il se faisait toujours rattraper. Il avait tout foutu en l’air. Il le savait. Il avait vécu son rêve. Mais est-ce que ça en valait la peine ? De toute sacrifier ? Il se posait sérieusement la question maintenant. Mais pour le moment, il était juste content de passer du temps avec l’homme qu’il avait toujours admiré. Il souriait en le voyant sortir un cigare et secouait doucement la tête.

 « Non merci, j’ai déjà assez de vices.»

L’alcool, la drogue, il n’allait pas se mettre à fumer en plus. Il grimaçait quand il prononçait son prénom. Il avait peur qu’il ne se souvienne que de ses scandales. Mais il était tout de même étonné qu’il ait entendu parler de lui. Il soupirait doucement. Il manquait d’âme. Il le savait, mais on lui avait imposé toutes ces chansons. Personne n’avait jamais pris la peine de regarder les textes qu’il avait écrit. Ce n’était pas assez commercial. Il fallait juste vendre. Il était un simple interprète. On s’était servi de sa voix et de son physique, sans jamais faire réellement attention à son talent. Mais le compliment sur sa voix le touchait énormément. Il essayait de ne rien laisser paraître mais ça faisait du bien de l’entendre. Surtout venant d’un artiste aussi exceptionnel.

 « Oui je sais. Mais c’est comme ça que ça fonctionne dans le monde de la pop. Il faut juste faire des chiffres. Ils se foutent des chansons. J’étais juste la pour faire joli. »

Il haussait les épaules. Il aurait dû s’en douter, mais il avait été naïf de croire qu’on aurait pu s’intéresser à ses propres chansons. Il souriait un peu plus. Sur un autre projet. Plus ou moins.

 « Oui je suis sur un projet. Je cherche un boulot ! »

Qui n’avait rien à voir avec la musique. Il restait surpris face à sa proposition. Il ne s’attendait pas à ce que Rukia lui offre à manger. Il ne savait pas s’il devait accepter, mais il ne pouvait pas dire non, non plus. Il se mordillait la lèvre. C’était un autre de ses rêves qui étaient en train de se réaliser.

 « Est-ce que… Si vos livres sont adaptés à la télévision, vous ne pourriez pas écrire les chansons ? Et même les chanter ? »

Ce serait un moyen d’associer ses deux passions non ? Il se levait pour l’accompagner jusqu’au stand. Le plus âgé l’impressionnait réellement. Il commandait juste un cornet de frites.

 « C’est gentil de m’inviter, merci. C’est vraiment bizarre. Je vous ai toujours vu de loin, et ça me fait vraiment plaisir de vous avoir rencontré. Vous avez eu beaucoup d’influence sur moi, sur ma vie. »

Sa musique l’avait aidé à surmonter les moments difficiles. Il ne pourrait jamais assez le remercier pour tout ce qu’il avait fait.

Codage par Emi Burton


Beautiful Trauma
- Oh, l’amour... C’est un bien grand mot !
- Je sais pas... y a que 5 lettres.
avatar
Rang Snake

✮ MESSAGES : 99
✮ DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2018


✮ AGE : 25 ans
Kwon Ezechiel
Membre du Mois
Rang Snake

✮ MESSAGES : 99
✮ DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2018


✮ AGE : 25 ans

Revenir en haut Aller en bas
Dim 22 Avr - 21:31
Voir le profil de l'utilisateur


Here I am, rock you like a hurricane
Rukia & Ezechiel
outfit «C’est tout à ton honneur de refuser, j’espère que la fumée ne te dérange pas.»

D’un autre côté, qui n’avait pas de vices dans ce monde ? Personne n’était blanc comme neige. Chacun nourrissait son propre jardin secret, dans le but que personne ne découvre les pensées les plus enfouies. Au moins, il l’avait reconnu, même si, il ne s’y serait jamais vraiment intéressé de son propre chef. Il aimait parfois écouter la musique, mais depuis la mort de son premier amour, pour Jae, il avait arrêté d’écouter de vieux tubes ou même de jouer en public. Il était comme ça. Personne, pour le changer. Il lui a donné son avis sur son style de musique et la réponse du plus jeune, ne l’étonne même pas. Ce monde était construit par des requins la majorité du temps. Lui, avait eu la chance de commencer dans un groupe, d’avoir pu garder ses quelques amis comme musiciens et d’avoir un caractère de chien pour assumer pleinement son style.. Le monde épuré et coloré de la pop, ne lui a jamais plu. Surtout qu’en amérique ce genre là, revenaient au sexe, aux grosses voitures, à l’argent… Cela ne l’étonnerait même pas que son fan ait mal tourné, ne connaissant pas du tout ses scandales. Lire les potins ou les rumeurs de vieux torchons people ? Très peu pour lui. Il adorait lire, mais ça, il ne considérait même pas ce qui s’écrivait dans les magasines comme de la lecture. A croire que le monde du journalisme se dégrade d’année en année. Il y avait mieux que fouiller dans les vieux placards de ses artistes, seulement les adolescents en particulier adorait se tenir à l’actualité des personnes célèbres ou bien, ces couples de dames âgées, ces commères du villages qui n’ont que cela à faire pour occuper leurs journées.

«Je vois.. C’est dommage. Tu aurais dû changer d’agence.. Et tu es toujours dans la musique ou bien ton nouveau projet est dans autre chose ?»

La reconversion n’était pas une erreur en soi. Il ne regrettait pas du tout cette décision, même si chanter lui manque. Il ne se permet pas d’en parler surtout que maintenant, avec Jae, il s’est fourré dans un drôle de pétrin. Il aurait dû réagir plus vite concernant ce dernier, sûrement pour que ses sentiments à son égard ne deviennent pas aussi puissants, forts.. Trouver un boulot hein ?

«Un boulot dans quoi si ce n’est pas indiscret ? C’est dommage, tu es prometteur, tu es juste tomber dans une mauvaise agence.. Mais, si tu veux je peux tirer quelques ficelles dans la musique ou autre.»

En effet, reprendre un métier qui n’a rien avoir avec notre première passion, c’est assez compliqué. Il reprend son étui à guitare qu’il met sur son dos, tout en invitant le jeune Ezechiel à manger quelque chose pendant qu’il tirait sur son guitare. Sa proposition était intéressante.

«Certaines œuvres ont été adaptées en dramas.. Tu peux les voir si tu veux.. Genre Crow Zero, Hollyland en japonais, mais aussi en Corée avec de nouveaux acteurs.. Les deux adaptations sont différentes, mais elles valent le coup d’oeil. Si jamais tu as l’occasion, regarde les. »

Il avait été étonné que la Corée aussi s’intéresse à son œuvre.. Il avait parlé des changements avec les scénaristes et réalisateurs. Pour être honnête, il y a eu beaucoup de changements, mais bon, au moins, en série, cela avait permis à ses œuvres de se hisser au top des ventes alors que ce n’étaient pas des shonen, mais des bons mangas de furyos. Il prit un kebab en galette avec une bière après avoir éteint son cigare et le ranger dans sa boite. Il avait tout le temps faim et adorait manger, même si, avec son travail, il sauter des repas. Sans Jae Won, il ne penserait même plus à manger. Il se retourne, le regarde un long moment, reconnaissant heureux d’entendre qu’il avait pu aider des personnes via sa musique au moins.. Il sait qu’il ne s’est pas trompé.. Quand il est partit en solo conquérir l’Amérique sans oublier ses origines. Mordant un bout dans son kebab tout en marchant il..

«Merci… Je suis content d’apprendre que ma musique, mes chansons ont pu aidé des personnes comme toi..J’ai l’impression que tu as de lourds bagages derrière toi, moi aussi.. Je ne suis qu’un homme et des conneries j’en ai fait, j’en ferais encore.. Le plus important est de ne pas oublier d’où ont vient et les personnes qui nous ont aidé et soutenu. »

Il lui sourit doucement, mais d’un côté, ses écrits provenaient aussi de ses expériences, de ses peines de coeur aussi.



Codage par Emi Burton


I Miss You
Slowly, I've come to realize That I cannot heal my past And that fearing the unavoidable future Is pointless. (c)lazare.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 147
✮ DATE D'INSCRIPTION : 23/03/2018


✮ AGE : 36 ys
Atsuchi Rukia
Into an endless night, my eyes suddenly openedInto an endless night, my eyes suddenly opened
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 147
✮ DATE D'INSCRIPTION : 23/03/2018


✮ AGE : 36 ys

Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Avr - 17:33
Voir le profil de l'utilisateur


Here I am, rock you like a hurricane
Rukia & Ezechiel
 « Non, ne vous gênez pas pour moi »

La fumée, il en avait l’habitude. Il n’avait jamais touché à la cigarette mais il avait fait bien pire. Et maintenant il se retrouvait coincé, complètement accro à la drogue. Il avait essayé de se limiter. Il en prenait moins qu’avant, mais il n’était pas encore capable de se sevrer. Il avait besoin de temps. Le soutien il l’avait déjà, il y avait Gabriel, mais il ne lui avait pas encore demandé de l’aider. Il n’était pas encore certain de vouloir l’embarqué là-dedans, il avait déjà assez souffert. C’était agréable pour Ezechiel de discuter avec quelqu’un qui savait exactement ce qu’était le monde de la musique. Un véritable monde de requin. Rukia savait de quoi il parlait. Il aurait pu changer d’agence s’il n’avait pas fait toutes ces conneries. Après ses écarts personnes n’auraient voulu de lui. Il n’était pas digne de confiance. Il l’avait bien compris et il n’avait pas cherché à se faire repérer à nouveau.

 « Disons que j’ai fait pas mal de bêtises dont je ne suis pas très fier. Alors difficile de retrouver une agence. Mais ce n’est pas grave. J’ai laissé tout ça derrière moi. »

Ezezchiel regrettait d’avoir arrêté les études. Il se retrouvait comme un idiot maintenant. Dans quelle branche ? Lui-même ne savait pas. Pour le moment il allait jouer les serveurs, mais il ne pourrait pas le faire toute sa vie. Il avait besoin de réfléchir, de demander conseils autour de lui. Il n’allait certainement pas reprendre ses études, mais il pouvait peut-être suivre une formation ? C’était encore trop tôt pour faire un choix. Il riait légèrement en entendant sa proposition. Il n’avait aucune envie d’avoir une nouvelle carrière. La chanson, c’était terminé. Il avait promis à Gabriel de ne plus l’abandonner, alors il était hors de question de se retrouvé en tournée la moitié de l’année.

 « Je… Merci c’est vraiment gentil mais… je dois laisser tout ça derrière moi. J’ai déjà vécu mon rêve, et je n’ai pas tellement envie de recommencer. Je ne sais pas encore ce que je veux faire, je n’y avait jamais réfléchi avant…»

Il avait joué les gigolos pendant plusieurs années, maintenant il devait être plus sérieux. Ezechiel l’écoutait attentivement. Ruki avait réaliser tellement de choses dans sa vie qu’il se sentait tout petit face à lui. Ses œuvres étaient adaptées ainsi que ses musiques. Est-ce qu’il se rendait compte de tout ce qu’il avait accompli ?

 « Je les regarderais sans faute ! »

Il pourrait demander à Gabriel de regarder avec lui. Ce serait l’occasion de passer une petite soirée ensemble. Il y a quelques temps, il n’aurait jamais imaginé que son idole l’invite à déjeuner. Il se sentait vraiment privilégié. Finalement, il ne lui arrivait pas que de mauvaises choses. Rukia était son modèle. Il baissait légèrement la tête en marchant. Ne pas oublier ceux qui l’avaient soutenu. Il avait abandonné Gabriel. Il s’en voulait encore. S’il n’avait pas été si égoïste, il aurait pu le protéger, et il ne se serait pas retrouvé à la rue, il n’aurait pas eu cet accident.

 « On va dire que j’ai appris de mes erreurs aussi…J’essaye de laisser le passé derrière moi, ce n’est pas toujours évident. »

Il n’avait pas envie de l’ennuyer avec ses problèmes. En plus ils venaient à peine de se rencontrer. Il mangeait quelques frites. Il avait des tonnes de question à lui poser, mais il avait peur de devenir étouffant. Mais il était trop curieux pour ne pas en poser quelques-unes.

 « On ressent beaucoup de choses dans vos chansons… Vous êtes déjà tombé amoureux non ? »

Ezechiel ne savait pas ce que c’était, alors il n’avait pas la capacité d’écrire d’aussi belle chanson. Il avait souffert, mais personne ne lui avait jamais brisé le cœur.


Codage par Emi Burton


Beautiful Trauma
- Oh, l’amour... C’est un bien grand mot !
- Je sais pas... y a que 5 lettres.
avatar
Rang Snake

✮ MESSAGES : 99
✮ DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2018


✮ AGE : 25 ans
Kwon Ezechiel
Membre du Mois
Rang Snake

✮ MESSAGES : 99
✮ DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2018


✮ AGE : 25 ans

Revenir en haut Aller en bas
Hier à 22:08
Voir le profil de l'utilisateur


Here I am, rock you like a hurricane
Rukia & Ezechiel
Il arque un sourcil face à son commentaire. Il a laissé tomber la musique ? Cela était étrange, et en même temps.. Il est conscient du danger de la célébrité. On touche un peu à tout. On est tenté de se droguer à cause d’innombrables rave party. Excepté que malgré tout, pour son public et montrer à l’homme qu’il aime qu’il avait fait le mauvais choix en laissant tomber son groupe, pour jouer le gentil homme, il s’était toujours donné à fond pour sa passion, qui fut la leur à un moment donné. Ses chansons aussi.. C’était un peu son âme qu’il avait laissé coulé sur le papier. Ses chansons, ses écrits furent pour lui, une thérapie. Personne ne remettait en doute ses décisions. Après tout, il a quand même menacé quelques fois de se barrer de son agence si on lui laissait pas de liberté que cela soit dans le style de la pochette, les photos aussi.. C’est en ça qu’il est était un « ch*eur » de première. Il ne voulait pas ressembler à quelque chose de trop commercial, qui n’avait aucune saveur, aucun goût.. Lui, avait réellement du style et il en jouait. De plus, ce n’est pas comme si il n’avait rien vendu. Même ses places de concerts se sont vendues comme des petits pains.. Même aux States et, il a donné vraiment de grands shows sur de grandes scènes.. Tous les stades étaient noirs de monde.

 «Je vois. C’est dommage de rester sur un échec et de diaboliser la musique à cause de ça. C’est un gaspillage de capacités. Mais, tant que tu es heureux avec cette décision, alors c’est le principal gamin !»

De toute façon, ce n’est pas comme s’il n’avait déjà pas perdu son temps avec les projets de son agence pour lui. Sûrement parce qu’il a débuté directement en solo et surtout, envoyer au pays de l’Hamberger à peine un an et quelques d’entraînement.. Il aurait mieux fait de débuter d’abord en Corée. Son agence fut réellement nulle en management enfin, elle s’est certainement fait beaucoup d’argent sur son dos puisque, malgré les critiques qu’il pouvait dire et avait trouvé, et il n’était pas le seul.. La fille de son amie était vraiment fan et, elle avait un autre groupe d’amies qui l’étaient aussi. Sa fanbase fut sûrement solide. Seulement, il faut savoir que la célébrité n’est qu’éphémère si on change radicalement de comportement. Tout était dans l’attitude au final et à savoir rester fidel à soi-même… Faire quelque chose qui nous ressemble sans se perdre. Il l’écoute attentivement et finit par lui demander tout en tirant doucement sur son cigare.

 «Tu as quel âge sans vouloir être indiscret ? Quoi que.. L’âge ne fait pas tout. Les études tu peux les reprendre en formation par exemple. Qu’est-ce que toi, tu aimes faire sans parler d’études ou autres. A part le chant ? Tu as autre chose pour lequel tu es doué ? Qui t’intéresse ?»

En effet, même s’il n’était pas talentueux, s’il aimait, l’apprentissage ne se fera que plus rapidement. Il en était persuadé. Il lui sourit chaleureusement et acquiesce quand il lui fait la promesse qu’il regarderait ses œuvres qui ont été reprises pour faire des dramas.

 «Je me languis d’avoir ton avis.»

C’était pour cela que pour « lui », pour beaucoup de monde, quand il disait que la célébrité était « éphémère », venant de lui on peut aisément lui balancer : C’est l’aumône qui se fout de la charité. Toutefois, il y avait un prix à payer. Un lourd tribut : Il avait travaillé.. Sa santé aussi en prenait un coup, surtout ces cinq dernières années où, dormir était devenu un luxe et plus encore, cela faisait aussi souffrir Jae Won. Au fond.. Il se demandait s’il n’allait pas se reconvertir en tant que barmaid. Cela ne le dérangerait pas, il connaissait parfaitement ce monde, les cocktails.. Les boissons à faire. Il ferait certainement une formation pour être barista d’ailleurs, maintenant qu’il y pensait..

 «Tu aimes l’alcool ? Le café ?»

Lui demande t’il après l’avoir invité à manger. Lui, se prit un kebab au vu de sa forme. Il savait entretenir son corps pour un « papy ». Marchant tout en croquant son « bien ».. Parce que, quand il y pensait.. C’était aussi une idée qui lui trottait de plus en plus dans la tête. Il avait envie d’ouvrir son propre bar, son propre café aussi.. Toutefois, il échangea surtout avec lui, sur la musique, sur ses pensées aussi par rapport au passé et aux conneries que chaque être humain peut faire dans sa vie.. Lui en a fait un paquet.

 «Le plus important est de continuer d’avancer. Je pense pas que tu dois le fuir, mais il ne doit plus diriger ta vie.. Mais, je te l’accorde, ce n’est pas simple.»

Il croque à nouveau dans un morceau de son kebab et s’étoufferait presque à sa question, parce que c’était une question qu’on ne lui avait plus posé depuis des années. Cela faisait si longtemps.. Au moins, s’il avait ressentit des choses en écoutant ses chansons, c’est qu’il avait vraiment réussi son but. Cela lui faisait plaisir et en même temps.. Le blesse, mais l’amour c’est ça.. C’est beau, comme c’est douloureux.. Puis, il se mit légèrement à rire.

 «On peut dire que tu vas droit au but. Yep.. Je suis tombé amoureux.. Je l’aime encore d’ailleurs.. Mais, comme à l’époque où je me produisais en tant que Chanteur ou maintenant, cette personne n’est plus à mes côtés. Brisé le coeur deux fois par le même homme ! Tu ne trouves pas que c’est un crime ? Je blague et toi ? Tu n’es jamais tombé amoureux ?»

Codage par Emi Burton


I Miss You
Slowly, I've come to realize That I cannot heal my past And that fearing the unavoidable future Is pointless. (c)lazare.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 147
✮ DATE D'INSCRIPTION : 23/03/2018


✮ AGE : 36 ys
Atsuchi Rukia
Into an endless night, my eyes suddenly openedInto an endless night, my eyes suddenly opened
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 147
✮ DATE D'INSCRIPTION : 23/03/2018


✮ AGE : 36 ys

Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 18:21
Voir le profil de l'utilisateur


Here I am, rock you like a hurricane
Rukia & Ezechiel
La musique avait rythmé la plus grande partie de sa vie et voilà où ça l’avait mené. Droit dans le mur. Chanter était devenu douloureux. Sa passion était en train de le détruire. Il avait été faible. Il aurait pu dire non à toutes ces sensations, mais avec l’euphorie, il s’était laissé embarquer par les autres. Ezechiel avait été un suiveur, juste pour faire comme les autres, pour avoir l’air cool, pour ne pas finir seul. C’était idiot maintenant. Ses échecs l’avaient fait grandir et réfléchir.et il n’avait aucune envie de refaire les mêmes erreurs. Il savait qu’il n’était pas encore assez fort pour recommencer et surtout est-ce qu’il en avait vraiment envie ? C’était encore trop tôt pour se décider. Il avait simplement besoin de faire autre chose le temps d’aller mieux. La chanson lui manquait. Il devait l’avouer, mais il avait peur d’avoir perdu sa voix. Ezechiel n’était pas spécialement heureux, mais Gabriel lui avait redonné le sourire et l’envie de faire des efforts. Il fallait simplement être patient.

« Je suis encore jeune, j’aurais toujours l’occasion de faire de la musique plus tard, même en tant qu’amateur. Pour l’instant, j’ai juste besoin d’arrêter les conneries et de respirer un peu.»

C’était ce qu’il y avait de mieux à faire. Pour lui et son entourage. Ezechiel avait décidé qu’on ne lui dicterait plus ce qu’il avait à faire. Plus personne ne lui dirait quoi chanter, ni comment s’habiller. Il allait se débrouiller seul maintenant. Il voulait juste retrouver une vie normale, faire comme tout le monde. Il savait qu’il finirait par se lasser, mais c’était le temps de se remettre sur pied. Il n’avait plus le droit de blesser Gabi et il avait promis de prendre soin de lui. Cette fois il n’avait plus le droit à l’erreur. Il n’avait plus le droit de briser ses promesses.

« J’ai vingt cinq ans. Je sais que l’âge n’est pas un problème, mais difficile de reprendre les études alors que je n’ai même pas obtenu mon diplôme au lycée… J’étais crétin à l’époque. Je n’imaginais pas qu’un rêve pouvait se briser. Je me croyais invincible et je disais que les études c’était pour les nuls. »

Il n’y avait toujours eu que la musique, il n’avait jamais rien fait d’autre. Il n’y avait jamais réfléchi non plus. Il serait peut-être temps de faire le point sur sa vie. Il pouvait continuer dans ce domaine sans pour autant être sur le devant de la scène.

« J’aime écrire, mais je dois encore m’améliorer et .. je ne sais pas vraiment. J’arrive à un tournant de ma vie et j’ai peur de faire de mauvais choix..»

C’était un peu étrange de parler de ses craintes avec son idole, mais pas désagréable. Il avait surtout peur de le déranger avec ses problèmes. La réussite de Rukia était assez exceptionnelle et il l’avait sûrement mérité.

« Je regarderais en rentrant alors !.Mais pour avoir mon avis, il va falloir se recroiser ! Et je ne sais pas si j’aurais cette chance une seconde fois.»

Il souriait en lui jetant un rapide coup d’œil. Lui aussi avait été une célébrité, mais il ne lui arrivait pas à la cheville. Ezechiel penchait légèrement la tête suite à sa question. Il soupirait légèrement.

« J’aime un peu trop l’alcool et pas assez le café. C’est pour ça que je vais me retrouver dans un café à thème et pas dans un bar..»

Il avait honte d’avouer qu’il allait servir dans un café Hello Kitty. Ce n’était pas très glorieux mais c’était mieux que rien. Ça lui permettrait de payer sa part du loyer et de faire les courses. Il achèterait moins de vêtements, tout simplement. Et il aurait une expérience pour le futur.

« J’essaye de ne pas reculer surtout. Il faut juste du temps..»

Déjà, il se sentait mieux, moins sale. Son corps lui appartenait de nouveau. Il sursautait en le voyant s’étouffer et posait un regard inquiet sur lui. Sa question était sûrement un peu trop personnelle .Mais il n’avait pas pu s’en empêcher.

« Pardon ! Je suis trop curieux ! C’est juste que…Je ne voulais pas être aussi indiscret et encore moins vous blesser.»

Il avait aimé un homme qui lui avait brisé le cœur deux fois. Ezechiel ne savait pas ce que c’était. Être amoureux. C’était un sentiment qui lui était inconnu et il n’était pas certain de vouloir le découvrir.

« Non, ça ne m’est jamais arrivé… Peut-être un jour, mais je ne suis pas pressé. Ça fait quoi d’être amoureux ?»

Quelle genre de sensation ou de douleur est-ce que ce sentiment pouvait donner ?



Codage par Emi Burton


Beautiful Trauma
- Oh, l’amour... C’est un bien grand mot !
- Je sais pas... y a que 5 lettres.
avatar
Rang Snake

✮ MESSAGES : 99
✮ DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2018


✮ AGE : 25 ans
Kwon Ezechiel
Membre du Mois
Rang Snake

✮ MESSAGES : 99
✮ DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2018


✮ AGE : 25 ans

Revenir en haut Aller en bas
 

Here I am, rock you like a hurricane [Rukia & Ezechiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JUDE ▬ rock you like a hurricane
» Jimmy Jaccobs Vs The Rock
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» Rock My World
» La Reine du Rock se présente !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seoulmates :: Les quartiers de Séoul :: Jongno (종로) :: Le parc de Tapgol-