CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | .
 

 A Blind Man who sees is better than a seeing man who's blind [Masuda Hauru & Yoon Sun Hi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sam 28 Avr - 20:04
Voir le profil de l'utilisateur
A Blind Man who sees is better than a seeing man who's blind
Yoon Sun Hi
C'était une belle journée, le beau temps pointait son nez et Sun Hi ne pouvait résister à une petite course dans le parc après le travail. Dès qu'elle finissait tôt elle s'accordait toujours une bonne heure pour faire du sport au parc. Elle éprouvait toujours un grand plaisir à courir dans les allées ombragées, en retournant chez elle, elle s'arrêtait systématiquement dans un petit café ou elle prenait généralement une boisson fraîche à emporter. Elle aimait cette petite routine qui s'était installée depuis qu'elle avait quitté le domicile familial. Aussi quitta-t-elle son appartement vers 16 heure, de super humeur, bien décidée à suivre strictement son programme. La jeune femme était du genre, inépuisable, elle courait donc tout le long du trajet qui séparait le parc de son appartement, à un rythme régulier, la musique dans les oreilles. Ses cheveux attachés en queue de cheval et fraîchement colorés aux couleurs de l'arc-en-ciel accrochaient les rayons du soleil en se balançant d'un côté et de l'autre de sa nuque. Bien qu'il fasse encore frais, la course la réchauffait et elle n'avait pas pris la peine de trop se couvrir.

En pleine semaine le parc était rarement plein de gens, mais avec le retour des beaux jours tout le monde s'y attardait après le travail ou l'école et au fur et à mesure que la saison printanière avançait, Sun Hi y croisait de plus en plus de gens. Devoir les éviter, s'excuser et parler avec des connaissances l'avait plus fatiguée que la course elle-même. Au détour d'un virage elle se laissa tomber sur un banc, légèrement à l'ombre, elle retira ses écouteurs et bu une grande gorgée d'eau. La jeune femme appuya ses coudes sur ses genoux pour reprendre son souffle, elle bougeait ses épaules et baissait la tête pour bien délier tout ses muscles. En redressant son visage elle tomba nez à nez avec une grosse truffe de chien. Sa réaction première fut de fixer un moment ce gros visage canin, elle n'avait pas remarqué qu'une personne avec un chien était assise près d'elle. Lorsqu'il lécha sa grosse truffe elle se mit à rire et se redressa pour le caresser, elle n'avait pas encore regardé le ou la maîtresse de l'adorable toutou, elle dit tout simplement :

- Il est vraiment magnifique ! Salut mon gros... T'es un joli toutou ! Oh vous avez vu ? Je crois que je me suis fait un ami !

L'adorable boule de poil avait posé sa tête sur son genoux et se faisait grattouiller les oreilles, sûrement que ses longs ongles devaient soulager de petites démangeaisons. Toujours est-il que la demoiselle regarda enfin le propriétaire de l'animal et se raidit aussitôt en découvrant qu'il ne pouvait rien voir du tout. Elle rougie brusquement et se redressa, se confondant en excuse.

- Oh je suis navrée ! Ce n'était absolument pas une blague de mauvais goût... Je n'ai pas pour habitude de dévisager les gens

Bon ce n'était pas tout à fait vrai, elle avait tendance à dévisager les gens et surtout les beaux garçons, mais dans la situation actuelle elle avait d'abord vue le chien avant le maître. Elle rigola nerveusement en laissant sa main parcourir la fourrure de l'animal pour se donner une contenance. Elle se sermonnait intérieurement d'avoir dit une telle énormité.
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Rang Snake

✮ MESSAGES : 88
✮ DATE D'INSCRIPTION : 24/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 09/10/1999
✮ AGE : 19
Rang Snake

✮ MESSAGES : 88
✮ DATE D'INSCRIPTION : 24/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 09/10/1999
✮ AGE : 19

Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Avr - 21:41
Voir le profil de l'utilisateur
A Blind Man who sees is bette than a seeing man who's blind
Masuda
Hauru
Yoon
Sun Hi
Un journée comme les autres, entouré des ténèbres, le noir complet… Une routine longue de six ans. Six ans dans le noir, six ans sans aucune lumière, aucune image visible. Six ans qu’il avait abandonné son plus grand rêve et qu’il avait finit par se reconvertir comme auteur, continuant de vivre sa vie comme il le pouvait en perdant toute autonomie, s’il pouvait continuer de sortir et se promener, il ne pouvait le faire seul, son chien guide, Yujiro l’accompagnait toujours. Mais le ménage, la cuisine… C’était fini, il ne pouvait plus le faire seul, chaque jour quelqu’un venait s’en charger pour lui. Chaque jour, il avait le droit à la visite de sa petite soeur pour s’assurer qu’il allait bien, et chaque jour c’était la même réponse. Chaque jour, elle lui disait de garder espoir, qu’il restait une chance, aussi infime soit elle, pour qu’il retrouve la vue, et chaque jour il soupirait à ses paroles. Une routine longue de six ans, une routine à laquelle il avait fini par s’habituer. Chaque jour, il se levait, se lavait, déjeunait et s’installait à son bureau pour continuer d’écrire son roman. Il était devenu célèbre, ce n’était plus Hauru le joueur pro de baseball, mais Hauru l’auteur, bien qu’il avait prit un pseudo pour ne pas qu’on sache que c’est lui.

Neuf heure, heure à laquelle Hauru se levait habituellement. Une fois levé, comme à son habitude, il se dirigea vers la salle de bain. Il connaissait le moindre recoin de cet appartement par coeur, si bien qu’il n’avait aucun besoin de sa canne pour se déplacer dans les différentes pièces. Une fois dans la salle de bain, il se déshabilla pour entrer dans la douche. Il passa une bonne vingtaine de minute dans la salle de bain avant de finir par aller déjeuner tranquillement après avoir rempli la gamelle de ses deux chiens. A peine installé qu’une boule de poil lui sauta sur les genoux, avec un sourire il caresse le chaton qui miaulait pour obtenir quelque chose. Il lui fit lécher du beurre sur son doigt et continua à déjeuner. Une fois terminé, il s’installa à son bureau et poursuivit son histoire. Les minutes passèrent, et Hauru était concentré sur son roman. Il ne quitta son bureau que vers midi pour manger.

Sa journée se déroula ainsi, ce n’est qu’en fin d’après-midi que Hauru décida d’aller se promener un peu. Aussitôt, son chien Yujiro arriva et avec lui, il sortit. Son autre chien, Hachi, lui allait rester là, il était déjà sortit plus tôt, promené par sa petite soeur. Une fois dehors, son chien le guida jusqu’au parc où Hauru s’installa sur un banc. Prendre l’air lui faisait du bien, même s’il ne pouvait désormais plus admirer les paysages comme avant. Peu de temps après, il sentit une présence à ses côtés et aussitôt, une voix féminine s’adressa à lui. La jeune femme n’avait pas dû le regarder pour lâcher ces paroles, preuve étant qu’elle s’excusa quasiment aussitôt.

-Ce n’est rien, ne vous inquiétez pas, répondit-il.

Après tout, elle semblait sincère.

-Il s’appelle Yujiro, ajouta-t-il ensuite en parlant de son chien.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 43
✮ DATE D'INSCRIPTION : 24/04/2018
✮ AGE : 26 ans
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 43
✮ DATE D'INSCRIPTION : 24/04/2018
✮ AGE : 26 ans

Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Avr - 22:39
Voir le profil de l'utilisateur
A Blind Man who sees is better than a seeing man who's blind
Yoon Sun Hi
Elle le regarda un moment, il était plutôt en bel homme, le genre d'homme qu'on se retourne pour regarder dans la rue. Son côté midinette regrettait qu'il ne puisse la voir car elle avait très conscience de ses charmes mais en même temps elle était satisfaite de ne pouvoir être jugée au premier regard comme c'était bien souvent le cas. Elle savait que les personnes aveugles avaient des sens plus fin que la moyenne, pour compenser l'absence de vue ou quelque chose comme ça, mais il ne pouvait pas se faire d'idée sur elle juste comme ça, elle s'en sentait soulagée. Elle ne ressentait pas, pour une fois, le besoin de se comporter en fonction de l'image qu'elle renvoyait et d'un certain côté la jeune femme avait l'impression que la cécité du jeune homme était l'occasion pour elle de se comportait comme elle était réellement, sans aucun faux semblant. Elle se rapprocha juste assez de lui pour pouvoir poursuivre leur conversation plus aisément. Sun Hi reposa sa main sur la tête du chien et sourit.

- C'est un prénom japonais ? C'est vraiment mignon... C'est un très beau chien. J'aime beaucoup les chiens.

Sun Hi n'avait jamais été scolaire, mais elle n'en était pas moins curieuse et mille et une questions lui traversaient l'esprit en observant ce chien et son maître. Elle savait que les chiens d'aveugle suivaient un entraînement rigoureux et qu'ils faisaient preuve d'une intelligence hors norme et il était vrai que Yujiro avait l'air d'un chien intelligent.

- C'est peut être indiscret comme question mais... C'est vous qui l'avez dressé ?

Elle se mordit la lèvre, sa question lui semblait stupide maintenant qu'elle l'avait posé, elle gloussa une nouvelle fois nerveusement.

- En fait, je ne sais pas grand chose sur ce type de chien mais... ça m'a toujours fasciné de constater à quel point ils sont intelligents !

Elle avait un immense sourire et le regardait avec attention, il était étrange de ne pas regarder quelqu'un dans les yeux, elle avait presque envie d'attraper son visage pour le tourner vers le siens mais cela aurait été sacrément impoli. Et bizarrement, son handicap la calmait, elle éprouvait un certain respect pour son interlocuteur.
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Rang Snake

✮ MESSAGES : 88
✮ DATE D'INSCRIPTION : 24/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 09/10/1999
✮ AGE : 19
Rang Snake

✮ MESSAGES : 88
✮ DATE D'INSCRIPTION : 24/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 09/10/1999
✮ AGE : 19

Revenir en haut Aller en bas
Hier à 16:49
Voir le profil de l'utilisateur
A Blind Man who sees is bette than a seeing man who's blind
Masuda
Hauru
Yoon
Sun Hi
Hauru lui donna le prénom de son chien et elle lui demande si c’était un prénom japonais. Sans vraiment savoir pourquoi, peut-être pour garder un certain lien avec ses origines, Hauru avait nommé ses animaux avec des noms japonais, que ce soit ses deux chiens ou son chaton, ils portaient tous des prénoms japonais. Il faut dire qu’il ne s’y connaissait pas tant que ça en prénom coréen, même depuis le temps qu’il se trouvait ici, sans vraiment savoir pourquoi.

-Oui, c’est un prénom japonais, mes animaux portent tous un prénom japonais, répondit-il.

La jeune femme reprit en lui demandant si c’est lui qui l’avait dressé, s’excusant d’être indiscrète, avant d’ajouter qu’elle ne savait pas grand chose sur ces chiens là mais qu’elle était admirative de leur intelligence et leur façon de faire leur travail. Hauru n’était pas plus au courant sur la formation de ces chiens là, il ne savait que quelques petites choses qu’on lui avait dit, mais il n’était pas professionnel en la question.

-Non, ce n’est pas moi qui l’ai dressé. Je ne sais pas grand chose à vrai dire sur la manière dont sont formés les chiens guides, je sais qu’ils sont élevés dans une famille d’accueil avant d’être formés pour devenir chiens guides. Une fois prêt, ils sont placés aux côtés des personnes qui en ont besoin, déclara-t-il.

Voilà à quoi se résumait son savoir sur la formation des chiens guides, il n’avait pas vraiment cherché à en savoir plus, tant qu’ils étaient bien traités, il n’avait pas besoin d’en savoir plus au final. C’était la seule chose qui l’importait, que les animaux soient bien traités, il détestait ces personnes qui osaient maltraités ces pauvres êtres qui n’avaient rien demandés. Il n’était d’ailleurs par rare qu’il fasse un don à des associations qui luttent contre la maltraitance des animaux, il ne supportait pas cette violence gratuite, qu’elle soit fait sur des animaux ou des hommes.

-Je sais aussi que certaines races de chiens sont privilégiés pour ce rôle là, ajouta-t-il ensuite.

Il l’avait appris aussi, que certaines races de chiens étaient plus facilement fait pour ce rôle de chien guide que d’autres et il était à peu près sûr que la race de Hachi n’en faisait pas partie, mais il l’aimait autant que son chien guide.

avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 43
✮ DATE D'INSCRIPTION : 24/04/2018
✮ AGE : 26 ans
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 43
✮ DATE D'INSCRIPTION : 24/04/2018
✮ AGE : 26 ans

Revenir en haut Aller en bas
 

A Blind Man who sees is better than a seeing man who's blind [Masuda Hauru & Yoon Sun Hi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seoulmates :: Les quartiers de Séoul :: Jongno (종로) :: Le parc de Tapgol-