CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | .
 

 let the game begins [Lee Sun Woo & Winchester Jayden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ven 4 Mai - 20:12
Voir le profil de l'utilisateur


let the game begins
Sun Woo & Jayden
outfit☾ Il avait son propre look, cet homme avait beau être sur une chaise roulante, celle électrique pour son agence, il n’en restait pas moins, qu’il était charismatique. Que cela soit de par la façon dont il s’habille, le regard qu’il vous jette, mais aussi le sérieux et l’autorité qu’il fait preuve quand il s’agit de travailler. Le travail et le plaisir sont deux choses complètement distinctes. Il est capable de faire la part des choses. On ne l’achète pas avec du sexe ou autre, mais cela ne l’empêche pas ou ne le pousse pas à s’interdire des relations avec des personnes avec lesquelles il travaille excepté, quand ces dernières sont sous « lui ». En effet, il est hors de question qu’il ait une aventure avec un de ses employés, partenaires c’était différent, mais bon il n’était pas question de parler de cela au boulot. Il avait choisit pour poster publiquement ses nouvelles créations de sa marque Black Jack, une agence importante de Séoul, si ce n’était pas la plus grande. Il avait feuilleté plusieurs magazines de différentes agences pour voir la qualité de leur travail. Le tri avait été assez rapidement fait, sauf que cette agence avec laquelle, il avait décidé de signer un partenariat, possédait plusieurs équipes. Il n’avait pas regardé la liste de personnes, il ne s’était pas non plus intéressé dans un premier temps à se dire : « Oh ? Le fils du patron?  Je vais le prendre ». Fils ou pas, s’il n’était pas doué, il ne l’aurait jamais choisi.

Sauf que, son équipe était la meilleure au niveau du travail. C’est la raison pour laquelle, il avait choisi cette équipe dirigée par Lee Sowon pour cette agence de marketing. Ils s’étaient donnés rendez-vous dans son agence : Black Jack Entertainement. Disons qu’au moins, ils pourront discuter plus simplement et surtout rencontrer cet homme talentueux qui savait comment diriger son affaire. Ils ne s’étaient pas croisés ni parler. Il avait juste parler avec le Grand Patron. Un homme comme il les aimait enfin au niveau professionnalisme. C’était loin d’être un tire-au-flanc. Au moins, il comprenait mieux la réputation de son agence de Marketing. L’agence représentait plus ou moins son propriétaire. Du coup, fidèle à lui-même, il s’était habillé de façon classe, mais pas de costume pour lui. Pas qu’il n’aimait pas les costumes, mais, ce n’était pas son style, il devait faire honneur à sa marque, à ses vêtements et surtout à lui-même. Cela ne servait à rien de se vêtir sur son 31 vous faisant ressembler à un pingouin pour être engagé. Au contraire, il préférait de loin, les personnes qui se démarquaient. Cela en était de même pour les artistes. Là, il fallait promeut sa nouvelle collection de vêtements avec l’aide de mannequins, qu’il avait sous la main ou en faisant appel à d’autres mannequins. Il allait falloir revoir le moyen de communications.. Grands panneaux.. Site web aussi…

Une vidéo promotionnelle peut-être.. Il n’y avait pas que sa nouvelle collection qu’il souhaitait mettre en œuvre, mais son agence entièrement.. Si cela pouvait attirer des jeunes.. Après tout, il était connu mondialement dans la mode.. Excepté ceux qui travaillaient pour « lui », ou en partenariat ou bien d’autres personnalités célèbres comme Karl Lagerfeld savaient que derrière ce nom, ce génie était un homme assis sur son fauteuil roulant. Maintenant, il y avait le Grand Manitou de la plus grande agence de Séoul. Et bientôt, il y aurait son fils et certainement, les membres de son équipe. Il était déjà là avec son dossier.. Il avait simplement rendez-vous avec Lee Sun Woo. Aujourd’hui, c’était de mettre au point, une technique de marketing et voir dans quelle direction ils pourraient se diriger pour que son agence soit aussi connue dans le monde musical. Il avait déjà écrit des chansons pour certains groupes.. Perdu dans ses pensées, son téléphone de bureau sonna. Il appuya sur le bouton haut parleur et c’est de là qu’il apprit que son rendez-vous était arrivé. Il invita sa secrétaire à l’emmener jusqu’au dernier étage de son édifice où, il n’y avait que son bureau.

Il attendit une dizaine de minutes quand on toqua à la porte. Il laissa sortir un :

 «Entrez !»

Calme. Il contourne son bureau à l’aide de la manette de son fauteuil, se trouvant devant son accoudoir pour se placer devant l’homme que sa secrétaire fit entrer. La première chose qu’il remarqua fut qu’il était bien bâti surtout charmant pour ne pas dire autre chose. Il tendit sa main et :

 «Lee Sun Woo, c’est ça ? Enchanté, je suis Winchester Jayden ! Je vous remercie d’être venu aujourd’hui.»


Codage par Emi Burton
avatar
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 468
✮ DATE D'INSCRIPTION : 01/01/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 24/09/1992
✮ AGE : 25 ans
Winchester Jayden
A winner is a dreamer who never gives upA winner is a dreamer who never gives up
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 468
✮ DATE D'INSCRIPTION : 01/01/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 24/09/1992
✮ AGE : 25 ans

Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Mai - 17:01
Voir le profil de l'utilisateur
Comment ne pas avoir la pression quand son père lui répète tous les jours depuis une semaine qu'il devait bien se préparer à cet entretient. Ce matin encore il lui repose les mêmes questions, parle de ce fabuleux Winchester et de son travail, lui raconte sa vie.. Comme si Sunwoo ne s'était pas renseigné, comme s'il ne connaissait pas son travail alors que lui même possédait quelques vêtements de ses collections passées. Il s'énerve, s'emporte et les deux hommes finissent par se disputer bruyamment dans le bureau du CEO, pour quelque chose de pas si important que ça finalement. Quand il en ressort, le brun va dans son bureau et récupère ses documents, ses esquisses et ses projets sur lesquels il avait travaillé avec son équipe puis quitte l'agence. Il avait besoin de se relaxer, et rester avec son père ne le lui permettrait pas.
Il sait que ce contrat est important. Être choisi pour faire la promotion de la marque Black Jack est une grande opportunité pour eux, pour pouvoir toucher d'autres clients que le domaine du luxe. Sunwoo et son équipe avaient été très excités d'avoir été choisis par cette fameuse marque de vêtements; c'était tellement différent de ce qu'ils avaient l'habitude de faire. Un véritable challenge.

Il avait rendez vous en début d'après midi, cela lui laissait le temps de déjeuner dans un de ses restaurants préférés et de se balader un peu peut être. Le chef de publicité n'était pas un grand mateur des produits de grand luxe. Une voiture qui vaut des milliards de won ne l'intéresse pas, pour ce qu'il en fait.. en revanche il aimait particulièrement déjeuner dans des restaurants étoilés et/ou reconnus. C'était son plaisir, et une chance pour lui qu'il soit sportif, cela ne jouait en rien sur son physique. Une fois son déjeuner englouti il se mit en route vers l'agence de son client, ayant prévu de se donner rendez-vous là bas. Il était en avance de plus d'une demi heure et voyait là l'occasion de se promener dans les alentours. Le quartier ne lui était pas inconnus. De grandes marques avaient leur locaux dans les alentours, des locaux qu'il avait visité plusieurs fois, avec ou sans son père. Mais cela ne l'empêchait pas de flâner, jusqu'à ce que l'heure du rendez vous approche.

Contrairement à Jayden, lui portait bel et bien un costume. Chemise blanche cintrée, cravate bien nouée, tout y était. Tenue exigée dans l'entreprise en dehors des stagiaires et photographes. Ca ne le dérangeait pas, même s'il aurait préféré être plus à l'aise, Sunwoo pensait sans vanité que ces tenues lui allaient bien. Lui qui n'était pas très grand, porter ce genre de vêtements l'agrandissait. Parce que bien sûr, il était sûr mesure. Pas de pantalon lâche qui flotte, mais une coupe droite qui laissait deviner ses cuisses musclées. Il n'avait que 28 ans après tout et ne désirait pas donner l'allure d'un quadragénaire.
Lorsqu'il se présente à la standardiste, cette dernière lui demande gentiment de patienter, attendant l'approbation de son patron. Puis elle l'escorte jusqu'à l’ascenseur  avant d'arriver devant le bureau de Jayden. Il n'est pas surpris de le voir en chaise roulante, son père lui en avait déjà parlé et de toute façon ce n'est pas le genre de chose qui dérange Sunwoo. Cela ne changeait en rien le talent du jeune homme, ou le travail qu'ils devaient accomplir ensemble. Il sourit, serre sa main sans trop de force contrairement aux gens de leurs milieux qui cherchaient à s'imposer de cette façon et incline la tête pour le saluer. « Ravi de vous rencontrer Jayden. Et ne me remerciez pas, je suis vraiment honoré que vous aillez choisi mon équipe pour ce travail. » Dieu qu'il pouvait détester les formalités, ces paroles qui donnaient aux gens des airs coincés alors qu'ils ne l'étaient pas forcément. La standardiste s'en va et le sourire aux lèvres Il porte sa sacoche de travail à son torse. « J'ai hâte de vous présenter les différentes idées de mon équipe, ils étaient vraiment enjoués à l'idée de faire ce travail. » Jayden l'invite à s'asseoir à son bureau et il n'hésite pas à le suivre, posant sa sacoche sur ses genoux une fois installé avant de retirer la veste de son costume et de la pauser sur le dossier de la chaise. « Nous avons pensé à des affiches publicitaires tout d'abord.. » Non il n'attendait pas. Sunwoo adorait son métier, sans doute un goût qu'il avait hérité de son père, déballant les premières affiches avec enthousiasme.


Spoiler:
 
avatar
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 50
✮ DATE D'INSCRIPTION : 28/04/2018
✮ DATE DE NAISSANCE : 10/01/1990
✮ AGE : 28 ans
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 50
✮ DATE D'INSCRIPTION : 28/04/2018
✮ DATE DE NAISSANCE : 10/01/1990
✮ AGE : 28 ans

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Mai - 9:29
Voir le profil de l'utilisateur


let the game begins
Sun Woo & Jayden
outfit☾Une chose était sûre et ce au premier coup d’oeil, lui qui avait attendu patiemment ce rendez-vous pour mettre un visage sur son nouveau collaborateur était loin d’être déçu. Il était beau. Un physique des plus avantageux. On pouvait dire que Mère nature l’avait gâté. Pourtant, il devait être à peine plus que grand que lui en réalité, mais sa carrure carrée et ses vêtements qui mettaient bien en avant ses formes.. Non. Tout lui plaisait vraiment que cela soit son côté professionnel, sa ponctualité tout comme son talent. Il aurait pu faire une recherche sur le net pour découvrir à quoi il ressemblait physiquement, mais il aimait être surpris. Plus particulièrement, les bonnes surprises. Et celle-là, en était une de toute évidence. Il apprécia la poignée de main. Au moins, ils étaient sur un même pied d’égalité. C’était connu que dans leurs affaires, leurs milieux.. Le non verbal était encore plus important que le verbal. Pour être exact cela se chiffrait à 83 % de non verbal. Ce qui, sur une échelle de 100 % était très important au niveau de la communication. La poignée de main terminée, il l’invite à s’assoir prendre un siège, mais avant cela, il reprend la parole :

 «Vous n’avez pas à me remercier pour cela. Si, je vous ai choisi, c’est parce que vous et votre équipe, êtes ceux qui m’avaient le plus bluffé. Votre travail est presque une œuvre d’art. Donc, vous ne devez mon choix sur vous que par rapport à vos propres mérites.»

Il le pensait sincèrement et le gratifie d’un sourire presque charmeur. D’un autre côté, dans ce métier, il fallait garder ce rôle de charmeur. Il était question aujourd’hui de promouvoir sa nouvelle marque de vêtements au niveau musical, mais pas seulement.. Il aurait peut-être une autre mission pour ce dernier si il était satisfait de toutes les idées qu’il comptait lui proposer. D’ailleurs, pour ne pas perdre un peu plus de temps précieux, il l’invite à s’assoir sur le canapé de son bureau. Il se plaça face à lui, tout en ayant l’écouter. Son esquisse, s’était même légèrement élargie à l’entente de ses mots.

 «Je suis heureux de vous l’entendre dire. Parce, que je suis moi-même impatient de découvrir ce que vous m’avez réservé. J’espère que vous ne ferez pas durer trop longtemps le suspens ~»

Taquine il tout en restant courtois et professionnel dans ses paroles. Il n’y avait pas un mot plus haut que l’autre. Jayden avait apprit à maitriser sa voix et ce, depuis bien des années, même si, à une époque, il aurait pu être considéré comme un anarchiste.. Au fond, il l’était toujours quelque peu. négligeable pour l'artiste.» D’un aûtre côté, il s’est diversifié aussi dans la musique.. Son agence n’est pas qu’une maison de haute couture, c’est une agence à part entière de divertissements. Il y a des trainees, qui deviendront probablement de grands acteurs, du moins, il espérait et c’en était de même pour les artistes musicaux. Avec cet évènement conçu par Seoulmates, il avait eu l’occasion de faire la connaissance de plusieurs talents dont il s’était rapproché pour mettre la main dessus.
La musique, un vecteur universel d'émotions. D'autant qu'elle touche toutes les générations, toutes les nationalités, sans distinction. Il a été ainsi observer que la musique est un langage en soi. Un langage international, universel, intemporel. La musique touche à la fois la raison et l’âme. Bien que maintenant, tout ne soit que marketing et pompe à fric. Elle possède encore un pouvoir. Raison pour laquelle, il a toujours été passionné par la musique et l’écriture de textes. Parce qu’ elle permet donc d'atteindre le consommateur en profondeur à une époque où l'émotion règne en maître sur la société. Du moins, dans ce monde de brute.

Raison pour laquelle, il avait envie, qu’à travers la kpop, ou même la musique avec de véritables instruments.. Des groupes undergrounds.. Les jeunes qui s’identifient à eux, voit sa marque et se disent qu’ils veulent acheter ces tenues. Il sourit, quand il voit Sun Woo commençait déjà à parler de travail en lui montrant les panneaux publicitaires. Il n’y a pas à dire.. Il pouvait ressentit la passion qu’il dégageait pour son travail à travers sa tonalité et le fait qu’il n’attende pas.. Un autre bon point. Il ne s’était pas trompé sur son choix :

 «Très bien. Montrez-moi.»

Il le laissa poser sur la table et, Jayden se pencha pour les examiner. Il aimait ce qu’il voyait bien que pour certaines..

 «Ce panneau est pas mal.. Sauf.. Qu’avec peut-être une écriture un peu plus épaisse cela irait mieux non ? En tout cas.. Vos propositions sont bien.. Je suis content d’avoir fait appel à vous. Il y en a d’autres ?»

Après tout.. Il voulait connaître tout ce que son équipe et cet homme ont fait. Il sourit amusé.. Et c’est avec un regard d’aigle qu’il passe au peigne fin tout ce qu’on lui présente. Donnant son avis.. Car après tout.. C’était lui le client.

Codage par Emi Burton


Spoiler:
 
avatar
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 468
✮ DATE D'INSCRIPTION : 01/01/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 24/09/1992
✮ AGE : 25 ans
Winchester Jayden
A winner is a dreamer who never gives upA winner is a dreamer who never gives up
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 468
✮ DATE D'INSCRIPTION : 01/01/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 24/09/1992
✮ AGE : 25 ans

Revenir en haut Aller en bas
Lun 14 Mai - 18:55
Voir le profil de l'utilisateur
« Une œuvre d'art je ne pense pas mais j'accepte volontiers votre compliment. » Bien sûr Sunwoo était fier de son travail ainsi de celui de son équipe. Il ne serait jamais venu au rendez-vous s'il estimait que leurs idées et visuel ne conviendrait pas au créateur, ou que la promotion serait un flop. Mais de là à qualifier cela d'art c'était pour le moins exagéré. Tout est une question de goûts et d'arguments, donner envie aux gens de se procurer un produit. Le chef de publicité commençait à connaître son métier mais la requête de Jayden l'avait d'abord prit au dépourvu. Il leur avait fallu plusieurs heures de réflexion, ne sachant pas par quoi commencer. Et, grâce à un argument de Jude, tout le monde s'était mit d'accord que les personnes à convaincre pour cette campagne là étaient les stylistes. Les artistes en eux mêmes, et particulièrement les groupes de Kpop ont rarement l'occasion de choisir eux même les tenues qu'il pourront porter lors d'émission ou même sur scène. Leurs stylistes étaient là pour ça, il fallait donc leur ''parler'' à eux.
Il s'assoit sur le canapé et tandis qu'ils échangent quelques mots, en profite pour l'observer discrètement ou tout du moins d'une façon qu'il espérait discrète. Jayden n'était peut être pas un canon de beauté mais il avait un charme bien singulier, qui n'appartenait qu'à lui et il semblait en avoir pleinement conscience. Il rit légèrement et secoue la tête. « Non, ne vous inquiétez pas, je pense que vous comme moi n'avons pas spécialement de temps à perdre. »

Étant donné que ce travail était différent de ce qu'il avait l'habitude de faire, Sunwoo était légèrement nerveux. S'il s'agissait simplement d'une campagne d'affiches publicitaires classique, nul doute qu'il aurait été sûr de lui, habitué à ce genre de commandes depuis quelques années. Toucher un domaine aussi particulier que la musique, chose à laquelle il ne connaissait pas grand chose était un véritable challenge. « On pourrait refaire le visuel de la typographie oui. Si vous voulez je vous l'enverrai par mail ? Mais je préfère être honnête avec vous, j'ai peur que cela ressemble à une caricature si cela devient trop flashy. A ce moment là il faudra sans doute choisir une couleur un peu plus sobre. » Oui Jayden était le client, c'est lui qui aurait le dernier mot dans tous les cas. Mais le brun était là pour l'orienter et l'aider, le conseiller aussi s'il en avait besoin. Son métier ne se résumait pas seulement à proposer des idées puis dire amen à tout ce que ses clients disaient. Il devait être à l'écoute mais également défendre ses choix. Il ne rate pas le sourire amusé du jeune homme et se permet lui aussi de lui en renvoyé un, charmeur comme il y a quelques minutes. Dans ce métier et leur milieux c'est un atout, même si à présent tout le monde savait comment fonctionnaient ces codes. « Oui bien sûr nous en avons d'autres. » Ajouta-t-il en fouillant dans son porte document pour sortir une nouvelle affiche, celle dont il était le plus fier. « Je sais que certains se diront qu'il suffit de faire porter votre marque aux artistes les plus en vue du moment pour qu'elle se vende. Et ça marcherait sans doute pour les fans les plus assidus qui cherchent à s'identifier à eux. Mais on préférait viser plus loin. Car finalement ceux qui ont le pouvoir de promouvoir votre marque ce sont les stylistes. » L'affiche n'était pas tant prévue pour les panneaux publicitaires urbains, mais pour les grandes entreprises comme le siège central de grands magazines ou des salles de concerts. Le but était avant tout de donner aux stylistes l'envie d'habiller les idoles dont elles s'occupent avec ces vêtements, l'accroche de la publicité étant de leur annoncé qu'ils avaient ce pouvoir. « C'est assez particulier j'en conviens et il se peut que ça ne fonctionne pas aussi bien que je l'espère, mais je pense sincèrement qu'on tient là quelque chose de prometteur. »

Il relève la tête pour croiser le regard du styliste, sourire aux lèvres en espérant que l'idée lui plaise. Que son enthousiasme serait communicatif. « Vous même vous quittez les normes que notre société impose Jayden, et je vous dit ça comme un compliment. C'est d'ailleurs très attirant. J'ose espérer que cette idée un peu folle vous plait. » Un compliment ne met pas forcément quelqu'un dans sa poche, surtout pas un homme d'affaires comme peut l'être Jayden, mais il n'avait pas menti. Cette singularité devait certainement fonctionner comme le ferait un aimant avec les gens.

avatar
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 50
✮ DATE D'INSCRIPTION : 28/04/2018
✮ DATE DE NAISSANCE : 10/01/1990
✮ AGE : 28 ans
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 50
✮ DATE D'INSCRIPTION : 28/04/2018
✮ DATE DE NAISSANCE : 10/01/1990
✮ AGE : 28 ans

Revenir en haut Aller en bas
Mer 16 Mai - 19:55
Voir le profil de l'utilisateur



let the game begins
Sun Woo & Jayden
outfit☾Au moins, les deux étaient d’accord sur un point : Ne pas perdre de temps. Toutefois, Jayden était amusé par le regard discret qu’il sentait sur lui. Plaire et se démarquer.. Jayden n’a jamais était un mouton. De toute façon, ce n’est pas comme la société attendait en réalité, d’eux tous quelque chose. Quand on est à l’école on croit que ce que veut de nous la société c’est être un salarié quelconque et qu’ils se taisent.. Sauf, qu’au fond, la société ne demandait rien et n’attendait vraiment rien de ceux qu’elle qualifierait de mauvaises herbes. Ce n’était que des idées reçues. Raison supplémentaire, qui l’avait poussé à prendre l’équipe de Sun Woo.. C’est qu’il avait eu le loisir de découvrir quelques idées folles. Sortir des sentiers battus… Voilà, ce qu’il voulait. Après tout, il ne voulait pas faire de la publicité identique à celles déjà utilisées par de nombreuses entreprises. Il n’était jamais fermé à des idées qui dévient du « bon chemin ». La preuve, lui-même a énormément dévier et regardez où, il en était aujourd’hui. Cet homme et sûrement partenaire à l’avenir.. Possédait un timbre tout aussi agréable comme le physique. Peut-être légèrement un peu trop carré pour lui.. Mais, dans cette tenue, il était réellement agréable à regarder. On voyait de suite qu’il était professionnel. Ou plutôt qu’il n’était pas le genre à porter des tenues décontractées en entretien comme tous fonctionnaires hautement placés ou non. Ce n’était pas un reproche, juste un constat. Quant à la troisième affiche, il écoute son avis.. Qu’il prend en compte et..

 «Je pensais aussi à une couleur sobre. Le Flashy c’est bien.. Mais à utilisation modérée ~~»

Pendant un bref moment, son regard croisa celui de son interlocuteur. C’était amusant. Vraiment très amusant. Son sourire s’élargit finement avant de reporter son attention sur la dernière idée et celle qui, même sans que l’homme en face lui dise, il aurait deviné que c’était celle dont il était le plus fier. Comment l’aurait-il deviné ? C’est simple, ses prunelles s’étaient illuminées.. Son sourire aussi, était plus naturel.. Moins, figé. Jayden croisa ses doigts tandis que Sun Woo venait d’attirer son entière attention et curiosité. Il attendait en plus d’avoir l’image qui lui sauta un peu plus aux yeux, qu’il développe son idée. Il ne lui coupa point la parole, le laissant argumenter. Il n’y a pas à dire… Cet homme savait défendre ses idées. Pas qu’il était du genre à se laisser amadouer, mais le fait qu’il ose une stratégie osée, lui plût dès les premières secondes quand il avait placé le mot « styliste ». Il est vrai que ce sont ces hommes et ces femmes qu’il devait avant tout viser. Au moins, eux-même achetaient pour eux ou bien, demander à leurs patrons s’ils pouvaient déjà commander des échantillons de vêtements..

Ce Lee.. était vraiment quelqu’un d’intéressant même s’il n’avait pas besoin d’en venir aux compliments le concernant, mais au moins, il savait flatter son égo gentiment ou non, sincère ou pas.. Cela était toujours bon à entendre. Etant lui-même un créateur de mode, il était certainement le mieux placé pour connaître à quel point les stylistes possédaient un fort caractère pour imposer leurs idées ou plutôt leurs goûts. Après tout, le style vestimentaire décryptait la personnalité de chaque individu.

 «Vous êtes vraiment bon. Pas étonnant que vous arriviez à négocier. Vous savez comment caresser vos client dans le sens du poil. Cela dit, j’aime votre idée innovatrice. C’est en ça que je suis content d’avoir fait appel à votre équipe. Je trouve que cette idée est osée et j’adore relever les défis. Au pire, si cela ne marche pas.. Je pourrais toujours faire appel à plus tard à une autre équipe.. Toutefois, je vais vous suivre, car, j’aime la folie.»

Pour ne pas dire qu’il était aussi dingue dans sa tête. Quant au fait que cela soit une impasse pour plus tard, au moins il ne cachait pas que si l’idée ne marchait pas, il ne risquait pas de faire appel à nouveau à ses services. Jayden était dur en affaire. Disons, qu’il aimait la qualité et qu’au moins, il montrait son intégrité dans le milieu. Ce n’est pas parce qu’on a un nom ou qu’on est fils à papa qu’il choisit ses coéquipiers pour quelques temps. Finalement, ils se mirent à parler de leurs idées et, ils finirent assez vite.. Jay n’avait pas encore relevé les regards, mais une fois qu’ils semblaient avoir fait le tour il..

 «Hmm ? Vous êtes libres à partir de maintenant ? Je pense que nous avons fait le tour.. Mais, qu’il faudrait aussi fêter cette collaboration comme il se doit.»

En effet, ils pourraient manger et boire pour l’union de leurs deux équipes. Jayden était prêt à mettre les moyens monétaires afin de payer tout le projet et le travail des membres de l’équipe de Sun Woo et au concerné. Toutefois, maintenant qu’ils avaient parlés de boulot. Peut-être qu’il serait plus intéressant de faire connaissance non ?

 «Mais, si vous êtes pris, je peux vous attendre à nouveau ce soir. Je suis curieux de vous connaître en dehors du boulot. J’aime en savoir plus sur les personnes avec qui je travaille.»

Codage par Emi Burton
avatar
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 468
✮ DATE D'INSCRIPTION : 01/01/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 24/09/1992
✮ AGE : 25 ans
Winchester Jayden
A winner is a dreamer who never gives upA winner is a dreamer who never gives up
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 468
✮ DATE D'INSCRIPTION : 01/01/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 24/09/1992
✮ AGE : 25 ans

Revenir en haut Aller en bas
 

let the game begins [Lee Sun Woo & Winchester Jayden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seoulmates :: Les quartiers de Séoul :: Itaewon (이태원) :: Les Agences artistiques de Séoul :: Black Jack Entertainement-