CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | .
 

 Stand by me tonight [Katsujin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jeu 31 Mai - 17:42
Voir le profil de l'utilisateur
Stand by me tonight

I love you, trust me my Dear.

   

   
TENUE X  Katsuki se sentait plus léger, un poids énorme et la solitude qui l’avait habité ces dernière semaines, s’étaient évaporées comme par magie. Ou plutôt, grâce à une seule personne. La seule personne qui arrive a réchauffer ce coeur glacé qui était dans sa poitrine. Ils avaient pris un taxi pour rentrer chez lui. Cette fois, il allait faire les choses bien, du moins, il l’espérait. Il n’avait pas lâché cette main dans la sienne. Comment le pourrait-il ? Il avait peur qu’il disparaisse et d’un coté, s’il se remettait à pleurer, il serait impuissant, comme d’habitude et, il détestait cela. Ils seraient seuls tous les deux, dans cette grand résidence. Un peu trop grande pour lui, mais qu’importe, il avait demandé à ce qu’un de ses employés prennent soin aussi de Hoshi, puisque lui – même n’avait pas prévenu s’il rentrait ou non. Toutefois, il était quand même nerveux. Nerveux de savoir si c’était bon. Si, il pouvait réellement garder Jin pour lui tout seul ce soir. Après tout, ses parents devaient lui en vouloir d’avoir blessé leur fils non ? Peut-être même qu’il devrait essayer de les appeler pour les prévenir ? Au moins, par respect pour eux.

Quelque part, il se disait qu’il devrait tôt ou tard, se représenter devant ses deux parents pour s’excuser sincèrement d’avoir blessé leur enfant. Katsuki avait toujours pris ses responsabilités même si, en toute honnêteté il appréhendait plus de se retrouver face aux parents de son petit ami, que devant un grand nombre de journalistes qui attendaient ses preuves en tant que jeune entraineur. Caressant de son pouce, le dos de sa main. Il finit quand même par parler en japonais ne voulant pas que le chauffeur de Taxi le comprenne :

« Tu ne devrais pas appeler tes parents ? Je veux dire.. Au moins pour les tenir au courant et qu’ils ne soient pas inquiets. ».

Il sait que si il venait à disparaître du jour au lendemain, Kojima san et Tanaka san se feraient du soucis. D’un autre côté, ils font aussi office de membres familiaux. Ils ne sont pas liés par le sang, leurs rangs ne devraient pas leur permettre un tel rôle moralisateur aussi vis-à-vis de lui, mais sans eux eux, il n’aurait jamais fait le grand pas de se rendre à cet événement, espérant voir Jin. Les chances de le revoir étaient infimes. Fort heureusement pour lui, qu’il s’était retrouvé à cette soirée.. Parce que sinon, il aurait sûrement raté la chance incroyable de pouvoir l’avoir de retour dans sa vie. Il aurait aussi compris son refus, après tout, c’est lui qui a écrit les mots.. Malgré qu’il n’a pas tous les tords dans l’affaire, la vraie grosse erreur, c’est qu’il était en plein travail et que Jin lui avait pris la tête… D’un autre côté, cette séparation, aussi douloureuse qu’elle fut… Lui a permis d’ouvrir grand les yeux. De lui faire comprendre, que Jin était vraiment très important. Il tenait une énorme place dans son coeur. Il apportait cette douceur qui lui a tant fait défaut par le passé. C’était agréable de savoir aimé. Même si, les mots pour lui, il ne les utiliserait pas autant que son amant le voudrait sûrement. Il n’était pas très bavard au niveau de ses sentiments, mais il essaierait de lui prouver autrement afin qu’il ne doute plus.

Finalement, ils furent déposer devant sa grande villa. C’était bizarre de se dire qu’ils seraient que tous les deux, mais quelque part, c’était mieux ainsi. Il ouvrit la marche, ouvrit le portail avant de le laisser se refermer pour continuer à avancer jusqu’à la porte d’entrée. Il ouvrit la porte et la tint pour se la jouer gentleman ce soir et lui dire avec un sourire tendre et doux :

« Je t’en prie. Entre. ».

Quand ce fut fait, il referma la porte derrière eux à clé et décida de déposer les clés sur le porte à clé dans le hall d’entrée, allume la lumière avant de finalement se coller dans le dos de Jin pour enrouler ses bras autour de sa taille et de lui chuchoter :

« Désolé de t’avoir enlevé de la fête. Peut-être que tu aurais voulu qu’on y reste ?  ».

Il huma son odeur une dernière fois puis, s’écarte de lui pour aller dans la grande cuisine américaine et lui demander :

« Tu veux quelque chose à boire ? Ou alors, tu veux aller faire un tour dans la piscine ? Nous sommes que tous les deux donc.. Ne sois pas timide. ».

   


   
CODAGE PAR AMATIS


I m sorry
Because
I do not know what you expect from me

avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 394
✮ DATE D'INSCRIPTION : 09/12/2017


✮ DATE DE NAISSANCE : 28/09/1997
✮ AGE : ❣ 20 ans
Sumeragi Katsuki
How to melt ice ?How to melt ice ?
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 394
✮ DATE D'INSCRIPTION : 09/12/2017


✮ DATE DE NAISSANCE : 28/09/1997
✮ AGE : ❣ 20 ans

Revenir en haut Aller en bas
Mar 12 Juin - 13:03
Voir le profil de l'utilisateur
Stand by me tonight

I love you, trust me my Dear.

   

   
J’avais encore du mal à me rendre compte qu’il était vraiment avec moi. J’avais encore l’impression de rêver et j’avais peur de me réveiller. Alors je laissais ma main dans la sienne comme pour me rassurer. Je croyais qu’il se foutait complètement de moi, mais il était revenu. Et il avait dit tout ce que j’avais espéré entendre. Je m’étais dit que je ne le pardonnerais pas, mais face à son regard, je n’avais pas pu garder mes distances. Parce que même si j’étais en colère, mes sentiments pour lui n’avaient fait que se renforcer avec son absence. Je n’avais aucune envie de rester à la fête et j’étais étonné de monter dans un taxi. Je me demandais ou pouvait bien être son chauffeur, mais je ne posais pas la question. Je préférais le regarder sans dire un mot. Il était vraiment beau ce soir, encore plus que d’habitude. Il m’avait tellement manqué que j’avais besoin de rester près de lui. Il m’avait plus ou moins quitté parce que je lui en demandais trop, et j’avais peur qu’il me trouve à nouveau un peu trop collant. Je souriais légèrement en l’entendant parler japonais, et je sortais rapidement mon téléphone. Avec tout ce qu’il m’avait dit, j’en avais oublié le reste du monde. Il avait raison. Ma mère allait s’inquiéter si je ne rentrais pas, surtout avec ce que je lui avais fait vivre quelques jours plus tôt. Je lui envoyais un sms sans vraiment entrer dans les détails. Cette soirée était à nous.

 « C’est bon, c’est fait. J’ai dit que je ne rentrerais que demain. »

J’allais vraiment passer la nuit chez lui et avec lui. Pas comme la dernière fois où je n’étais tombé que sur Kikuyuki. Il était devenu mon ami maintenant et je n’avais plus de colère envers lui. Je frissonnais sous ses caresses sur ma main. Je me laissais aller contre lui, posant ma tête sur son épaule. Il sentait vraiment bon. Je ne voulais plus le lâcher. Cette séparation avait été une bonne chose finalement, même si elle avait été extrêmement douloureuse. Je savais que rien n’était gagné, qu’il faudrait que je fasse des efforts, tout comme lui. Je reconnaissais la grande villa, même si je n’étais entré à l’intérieur qu’une seule fois. Je passais la porte en le remerciant. C’était toujours aussi grand, et je ne me sentais pas tellement à l’aise dans ce genre de maison. Je me demandais si Kikyuki serait là ce soir, mais l’endroit semblait vide, ce qui me rassurait légèrement. Je sursautais en le sentant contre mon dos et fermais les yeux quelques secondes pour profiter de sa présence.

 « Non je préfère être ici, juste avec toi.... »

Je posais mes mains sur ses bras avant de le laisser s’éloigner, je me retournais pour le suivre du regard. Il avait une piscine ? Est-ce que c’était bien raisonnable d’y aller ? J’avais peur d’attraper froid, mais il y avait bien longtemps que je ne m’étais pas baigné.

 « J’aimerais bien faire un tour dans la piscine si ça te vas.... »

Je me mordillais la lèvre, presque impatient. Je n’avais pas de maillot mais je pouvais bien rester en boxer. Je n’avais pas vraiment envie de retirer mes vêtements, parce que j’avais un peu trop maigris, mais je me disais que je pourrais me dissimuler dans l’eau et puis, il faisait sombre. Je le suivais jusqu’à la piscine, ôtant mon costume. Je n’étais pas à l’aise dedans de toute façon. Je rentrais doucement dans l’eau, c’était agréable. Je mouillais mes cheveux, encore peu habitué à ma nouvelle coupe.

 « Tu viens ?? »

Je le regardais en souriant, j’avais encore envie de me retrouver dans ses bras. J’avais envie de profiter pleinement de cette soirée.


   


   
CODAGE PAR AMATIS


Too good at goodbyes
Je connaissais l'exagération humaine concernant le regret - avoir le cœur brisé. Mais j'avais toujours cru qu'il s'agissait d'une métaphore, d'une image qui n'avait aucun lien physiologique. Je ne m'attendais donc pas à ressentir cette douleur dans la poitrine. La nausée, oui, la boule dans la gorge, oui, les larmes brûlantes dans les yeux, oui. Mais pas cette sensation que quelque chose se déchirait dans ma cage thoracique.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 175
✮ DATE D'INSCRIPTION : 01/01/2018


✮ AGE : 21 ans
Bae Jin
Membre du Mois
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 175
✮ DATE D'INSCRIPTION : 01/01/2018


✮ AGE : 21 ans

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Juin - 14:13
Voir le profil de l'utilisateur
Stand by me tonight

I love you, trust me my Dear.

   

   
TENUE X Il espérait faire les choses bien ce soir… Juste profiter de sa présence serait bien. De toute façon, il s’était rendu compte qu’il avait perdu du poids et, au fond il avait peur de le blesser, de le briser entre ses bras. Lui-même, a perdu du poids, faut dire que cette situation avec Jin.. Son absence fut vraiment pénible et, il a bien failli devenir fou. Cette désagréable sensation, il ne souhaitait plus jamais la ressentir. Autant profiter qu’ils soient seuls ce soir pour pouvoir profiter de lui. A sa réponse, il acquiesce, mais quelque part, parce qu’il n’était pas un homme qui fuyait ses responsabilités il..

« Je te raccompagnerais demain et j’irais présenter des excuses à tes parents. »

Qu’importe si ils ne voulaient pas qu’il approche à nouveau leur fils. Il comprendrait et était prêt à être mis à l’épreuve pour leur montrer sa bonne foi ou du moins, qu’il comptait vraiment faire de son mieux pour que Jin soit heureux. Il n’espérait pas de clémence de leur part. Après tout, il pensait même qu’ils seraient capables de le rejeter aussi. Toutefois, autant officialiser au moins devant ses parents leur relation. Quant à sa famille, c’était problématique. A la limite, peut-être qu’il aurait sa grand-mère, mais il doute que son grand-père accepte cette relation. Ce dernier souhaitait sûrement un arrière-petit-enfant.. Au fond, il ne sait même pas comment ses propres parents réagiraient face à cette situation. Finalement, il n’avait pas si hâte de rentrer au Japon, mais pour accompagner Kikuyuki, il n’avait pas le choix. Alors, avant d’être séparé quelques temps de Jin, voilà qu’il avait décidé de l’emmener chez lui. Dans cette grande bâtisse. Quand il avait fermé la porte derrière lui, il avait eu l’envie irrésistible de le prendre dans ses bras. D’humer son odeur, qui lui avait fait défaut. Toutefois, dans son embrassade, il avait été prudent. Peur de lui faire mal. Il avait vraiment perdu. Cela ne lui plaisait pas vraiment. Il finit par se décoller et lui proposer un tour dans la piscine extérieur. Evidemment, si il ne voulait pas, il lui proposerait autre chose et… Katsuki s’arrêta de penser à la réponse de son petit ami. Il l’accompagna jusqu’à l’extérieur. Il alluma la lumière extérieure pendant que Jin se déshabilla pour ne plus qu’être en boxer avant de se jeter à l’eau. Il paniqua.. Il sembla vraiment frêle… A sa question.. Il sourit doucement et se débarrasse à son tour de ses vêtements pour venir par le rejoindre en ne restant qu’en boxer. Il s’y jeta pour sortir la tête hors de l’eau juste devant Jin. Malgré qu’il se soit aminci.. Qu’il se coupé les cheveux… Il était toujours aussi.. Il passa une main sur la joue de son aîné :

« Cette coupe te va bien aussi.. Si tu froid.. Je veux que tu me le dises. »

Il était vraiment heureux que l’eau soit à bonne température. Avec une esquisse sur le visage, il se penche pour aller déposer les siennes tendrement sur ses consœurs tendrement. Il était hors de question d’y aller avec force. Il sait que Jin a besoin de se sentir rassuré, sauf que se connaissant, il ne pourra pas le rassurer à chaque fois. C’était dans sa nature.. Le fait aussi qu’il ait un emploi chargé n’aide pas non plus et.. Se séparant à contre coeur de ces lippes.. Il finit par dire :

« Tu vas devoir te contenter que de moi pour ce soir, Kikuyuki est absent pour la nuit. Il participe à la nuit étoilée.. »



   


   
CODAGE PAR AMATIS


I m sorry
Because
I do not know what you expect from me

avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 394
✮ DATE D'INSCRIPTION : 09/12/2017


✮ DATE DE NAISSANCE : 28/09/1997
✮ AGE : ❣ 20 ans
Sumeragi Katsuki
How to melt ice ?How to melt ice ?
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 394
✮ DATE D'INSCRIPTION : 09/12/2017


✮ DATE DE NAISSANCE : 28/09/1997
✮ AGE : ❣ 20 ans

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Juin - 22:53
Voir le profil de l'utilisateur
Stand by me tonight

I love you, trust me my Dear.

   

   
Je le fixais un peu surpris. Je ne comprenais pas pourquoi est-ce qu’il voulait s’excuser auprès de mes parents. Cette histoire était entre nous, et les disputes arrivaient à tout le monde. J’en avais énormément souffert, mais j’avais repris des forces et ma mère ne m’avait jamais rien demandé à ce sujet. Même si elle savait, elle ne s’était jamais immiscé dans ma vie privée.

 « Tu n’as pas à faire d’excuse Katsuki. Ce qui s’est passé, ça ne regarde que nous.»

Je ne voulais pas qu’il se sente encore coupable. Je lui avais dit des choses difficiles et je regrettais un peu maintenant. J’avais été dur avec lui alors qu’il revenait vers moi, mais je n’avais pas pu garder ma colère pour moi. Je me sentais mieux maintenant. Je ne savais pas ce qui allait se passer maintenant. J’avais peur qu’il me quitte à nouveau. Mais j’avais promis que s’il s’en allait à nouveau, ce serait terminé pour de bon. J’étais persuadé que c’était lui le bon. Qu’il ne ressemblait pas à l’homme que j’imaginais mais ça ne m’avait pas empêché de tomber amoureux de lui.

J’étais content de me retrouver dans sa maison, à ses côtés cette fois ci. Je ne savais pas s’il me ferait tout visiter ce soir, mais je n’étais pas contre un petit tour dans la piscine. Je ne m’étais pas fait prier pour me mettre à l’eau et surtout je ne voulais pas qu’il me voit à moitié nu. Ce n’était pas la première fois que je me déshabillais devant lui. Mais quand j’y pensais, nous n’avions fait l’amour qu’une seule fois et je n’avais pas tellement l’habitude de me dévêtir devant quelqu’un d’autre. J’attendais qu’il me rejoigne et je souriais en le voyant juste devant moi. Son corps était juste parfait. Je remarquais que lui aussi avait perdu un peu de poids. Est-ce qu’il travaillait trop ? Je ne voulais pas gâcher ce moment alors je ne faisais pas la réflexion. Sa main sur ma joue me réchauffait le cœur et je rougissais sous ses compliments.

 « J’aurais pas dû les couper. Mes cheveux... Je regrette un peu... Je l’ai fait sous le coup de la colère... Promis je te le dirais, tu pourras me réchauffer... »

Je le laissais m’embrasser alors que je passais mes bras autour de sa nuque pour le garder près de moi. Je n’étais pas prêt à le laisser s’éloigner. Je souriais contre ses lèvres. Je me sentais tellement mieux maintenant qu’il était là.

 « Je suis bien content qu’on ne soit que tous les deux alors ...T’es tout à moi ce soir...»

Je glissais mes jambes autour de sa taille resserrant ma prise autour de sa nuque. J’avais besoin de le sentir contre moi. Je me sentais entier à présent. Je fermais les yeux, me laissant bercer par le bruit de l’eau.

 « Tu m’as tellement manqué Katsuki ... »

Je glissais ma tête au creux de sa nuque pour mordiller sa peau et lui faire un suçon. Comme un besoin de lui montrer qu’il m’appartenait. Le sentir si proche de moi me faisait frissonner. Je le désirais toujours autant. Je le trouvais même encore plus beau qu’avant. Ce n’était pas juste d’être aussi parfait.

 « J’ai hâte de voir ta chambre quand même ! »

Je riais doucement. Je voulais entrer un peu plus dans son intimité. Tout partager


   


   
CODAGE PAR AMATIS


Too good at goodbyes
Je connaissais l'exagération humaine concernant le regret - avoir le cœur brisé. Mais j'avais toujours cru qu'il s'agissait d'une métaphore, d'une image qui n'avait aucun lien physiologique. Je ne m'attendais donc pas à ressentir cette douleur dans la poitrine. La nausée, oui, la boule dans la gorge, oui, les larmes brûlantes dans les yeux, oui. Mais pas cette sensation que quelque chose se déchirait dans ma cage thoracique.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 175
✮ DATE D'INSCRIPTION : 01/01/2018


✮ AGE : 21 ans
Bae Jin
Membre du Mois
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 175
✮ DATE D'INSCRIPTION : 01/01/2018


✮ AGE : 21 ans

Revenir en haut Aller en bas
 

Stand by me tonight [Katsujin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» [Stand] Fruti Apple ~
» [Stand] Salon de thé
» I will stand by your side... [ pv ]
» tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seoulmates :: Les quartiers de Séoul :: Gangnam (강남) :: Quartiers résidentiels :: Résidences :: Sumeragi Katsuki & Nakagami Kikuyuki-