CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | .
 

 Naissance d’une amitié [Miaruto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ven 1 Juin - 14:29
Voir le profil de l'utilisateur



Naissance d’une amitié
feat. Miyaruto 78


Tout allait plus ou moins bien dans sa vie. Il était dans sa seconde année de lycée, il avait eu la chance de rencontrer certaines personnes via des rencontres fortuites et surtout, il avait pu enfin parler au garçon qu’il aimait depuis tant d’années, mais dont il s’était promis de garder tout pour lui. Il n’était pas fait pour « lui ». Il n’arrêtait pas de se le dire. Cela dit, tant qu’il pouvait avoir l’occasion de lui adresser la parole, d’échanger avec lui alors cela ne le dérangeait pas. Il s’était fait à l’idée qu’il ne verrait rien d’autre en lui, un « ami ». Un ami, c’était déjà plus que ce qu’il pouvait espérer. Lui, qui est resté à l’observer dans l’ombre tout simplement sans avoir eu le courage de lui adresser la parole. Il bégaie encore.. C’était impossible pour lui, de lui adresser la parole sans bafouiller. Disons.. Simplement, que son coeur battait tellement vite quand il se tenait à ses côtés.. Qu’il perdait tous ses moyens. Il devrait avoir plus confiance en lui, il en est conscient sauf qu’il n’y arrive pas.. Sinon, il serait venu aux heures où, son idole patine, mais il a peur de déranger, de lui faire perdre son temps et puis, il n’est vraiment bon à rien quand Nakagami est dans les parages. Ce n’était pas la faute de celui-ci. Le problème, c’était « lui ». Il n’était jamais arrivé à se concentrer, il ne se comparait même pas à lui.. Un fossé profond les séparait tous les deux. Toutefois, cela ne l’empêche pas d’être remarqué sur la glace par lui.. Qu’il le voit enfin.. Pas qu’il était toujours invisible à ses yeux.. Mais, tant qu’il ne remonterait pas sur le « ring », il ne sera sûrement jamais pris au sérieux ou plutôt, il ne pourra jamais vouloir se la jouer « égoïste ». Qu’importe s’il est en couple, s’il est amoureux de quelqu’un.. Tout ce qu’il veut c’est ne rien regretter et lui avouer ses sentiments quand il sera capable de patiner au même niveau que lui. Cela pourrait ne jamais arriver. Il pourrait se battre en vain.. Un rêve chimérique, mais c’est ce qui lui permettait de s’accrocher. De ne pas se promener avec un chien. Pas qu’il n’en voulait pas, mais il ne souhaitait pas que ce dernier pense qu’il était à ses côtés juste pour servir de guide. Cela pouvait semblait naïf, mais il aimait croire que les animaux aussi, pouvaient se faire de fausses idées et être blessés. D’où le fait, qu’il se promène en utilisant une cane. Cane qui ne permet pas aux autres de deviner son handicap.

Il inspire et expire doucement. Il relève la tête. Il ne voit toujours rien, mais il peut s’imaginer facilement le ciel bleu au-dessus de sa tête avec quelques nuages blancs. Un petit sourire naquit sur ses lèvres, pendant qu’il se faisait quelque peu bousculé par les passants pressés et dont le fait de rester planter là, au milieu, les ennuyait relativement. Il ne dit rien, serre les dents. Ce n’était pas la première fois qu’il était en proie à de tels agissements. La société d’aujourd’hui était pressée et ne prenait même plus le temps de contempler la beauté qui les entourait. Quoi qu’il n’était pas certain de trouver une plus belle vue qu’à Toronto devant ce lac gelé. Sûrement aussi, parce que c’était la dernière image qu’il avait en tête ? Une possibilité à ne pas écarté, comme celle de leur ancienne maisonnée traditionnelle près au pied du mont Fuji. La vue était magnifique. C’était agréable.. Toutefois, il était jeune alors ses souvenirs pouvaient être erronés avec le temps. Sur ces belles pensées, il reprit sa marche, évitant de passer sur les passages piétons. A séoul, c’était vraiment trop peuplés et les fonctionnaires ou non, forçaient bien souvent le passage. Il lui était déjà arrivé de tomber et, il avait même failli se faire renverser alors depuis, il évitait de refaire la même erreur comme on dit. Du moins, c’est ce qu’il pensait, car apparemment, encore une fois il a faillit que dans sa marche, il bouscule encore une personne.. Une personne qu’il avait déjà bousculée, une personne qui s’était énervée plusieurs fois contre lui et, cette fois on peut dire que la rencontre entre eux deux fut assez violente.. Que cette fois il en perdit carrément sa canne. Il lâcha un gémissement de douleur et pourtant il..

« Je… Je… Suis… Dés… Déso.. Désolé.. Vous… Vous.. Allez… Bi.. Bien ? »






You're my Dream !
Look at Me please !
Cause' I just wanna dance with you.
©crack in time
avatar
Rang Puppy

✮ MESSAGES : 116
✮ DATE D'INSCRIPTION : 17/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 16/04/2002
✮ AGE : 16 bougies
Kurogane Haruto
★ Believe in your Dream ★★ Believe in your Dream ★
Rang Puppy

✮ MESSAGES : 116
✮ DATE D'INSCRIPTION : 17/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 16/04/2002
✮ AGE : 16 bougies

Revenir en haut Aller en bas
Mar 12 Juin - 13:35
Voir le profil de l'utilisateur



Naissance d’une amitié
feat. Miyaruto 78


Il était sur les nerfs Mia. Depuis quelques jours. A cause de ce type qu’il avait rencontré au bar. Il n’aurait dû être qu’une passade, comme tous les autres et pourtant il ne quittait pas son esprit. Eiden avec ses beaux yeux et son air malicieux. Il ressentait des choses qu’il ne comprenait pas et le blond ne supportait pas perdre le contrôle. Ce genre de sentiments ne pouvaient pas faire partie de sa vie. Parce qu’il ne savait pas les gérer et que la peur de l’inconnu pouvait le rendre violent. Il n’arrivait pas non plus à se concentrer sur ses tatouages ce qui avait le don de l’énerver encore un peu plus. Il fallait régler cette situation, mais il n’était pas retourné au bar. Il se doutait que s’il tombait à nouveau sur lui, il ne pourrait sûrement pas lui résister. Il avait besoin d’air, alors il avait décidé de faire un tour en ville. Mia n’avait pas beaucoup d’argent, juste de quoi se payer à manger. Il s’arrêtait au Mcdonald le plus proche pour commander un burger et un coca cola. Il n’avait jamais fait attention à sa ligne parce qu’il ne mangeait pas régulièrement et qu’il ne prenait pas tellement de poids avec toutes ses parties de jambe en l’air.

Il croquait dans le pain en soupirant de plaisir. Ce n’était pas très sain, mais il avait toujours eu un faible pour le gras et le sucre. Pour le moment c’était suffisant pour lui ôter le beau brun de l’esprit. Il avançait en mangeant sans vraiment faire attention où il mettait les pieds. Il faisait tâche Mia, dans le paysage coréen. Il n’avait rien de discret et la politesse n’avait jamais fait partie de son éducation. Il était simplement lui-même, honnête et entier. Il lâchait son gobelet qui s’écrasait sur le sol alors qu’il se heurtait à quelqu’un. Il grimaçait légèrement et fronçait les sourcils en reprenant ses esprits. C’était encore ce garçon. Ce n’était pas la première fois qu’ils se rentraient dedans, et Mia lui avait toujours fait comprendre son agacement. Il lui avait déjà dit que s’il n’était pas capable de marcher, il n’avait qu’à rester chez lui. Le blond n’avait jamais gagné un prix pour sa gentillesse.

 « Aishhhh ! Encore toi ! Je t’ai déjà dit de pas sortir si tu peux pas faire attetion !»

Il essayait de parler coréen, mais son accent restait toujours présent, un peu trop. Il se baissait pour ramasser sa canne et la lui rendait en lui collant contre le torse, sûrement un peu trop fort.

 « ça te suffisait pas de me bousculer ? Il faut en plus que tu renverse ma boisson !»

Sa colère n’était pas centrée uniquement sur ce jeune homme, c’était aussi un peu la faute d’Eiden, mais il n’était pas là, alors il se rabattait sur lui. C’était plus simple, il était plus faible. Il l’attrapait par le bras un peu brusquement sans vraiment s’en rendre compte.

 « T’habite où ? Je te ramène chez toi et t’en sors plus tout seul ! Y’en a assez que tu sois un danger sur les autres »

Il l’entrainait derrière lui sans pour autant savoir s’il partait du bon côté. Il était impulsif Mia. Il ne réfléchissait pas souvent. Il savait qu’il n’était pas très intelligent, il essayait juste de combler cette faille avec son talent pour le dessin.







And without you I'm losing my mind
Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you
avatar
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 88
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018


✮ AGE : 22 ans
Mianovitch Yuri
Membre du Mois
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 88
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018


✮ AGE : 22 ans

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Juin - 14:20
Voir le profil de l'utilisateur



Naissance d’une amitié
feat. Miyaruto 78


Haruto se sentait terriblement mal.. Le mot était faible. Surtout quand il reconnut cette voix avec cet accent.. Pas de doute.. C’était encore le type qu’il avait déjà renversé.. Haruto sentit la culpabilité le gagner. Il ne savait pas quoi dire… Des excuses ne suffiraient pas. Ne pas sortir ? Finalement, peut-être que ce serait mieux ainsi.. Au moins, personne n’aurait à supporter sa maladresse comme il dit. Quoi que c’était un peu pareil avec Kikuyuki qui avait reprit ses paroles. Il ne s’était toujours pas décidé à s’y rendre ou non. Pour le moment, il préférait se dire que Kikuyuki avait sûrement trouver quelqu’un d’autre et puis il serait entouré d’autres patineurs. Il n’avait pas besoin de lui.. Oui voilà, c’est ce qu’il se disait et puis de toute façon.. Il ne voulait pas que les autres sachent pour son accident ou du moins son état actuel. Il ne saurait pas quoi répondre s’il rencontrait des personnes qu’il avait déjà rencontré lors des compétitions en junior.. Il sursaute quand il sent soudainement sa canne contre lui. Il rentra un peu la tête entre les épaules suite à l’acerbité de son interlocuteur.

« Je…. Je… Suis… Déso… Lé…. Je… Je.. Dois… Avoir… un… Paq.. Paquet.. de… mouchoirs.. Si.. si vous.. vous.. êtes renve.. renversé… Dessus…. Je… Je.. Peux… aussi.. Vous.. Payer.. En… Retour.. »

Il manque presque de faire une attaque contre la soudaine irruption colérique de son vis-à-vis. Il ne savait vraiment pas quoi faire. Il commençait à regretter sa petite sortie. Rentrer chez lui ? Pourquoi ? Et voilà qu’il se sentait tiré en avant.. Et.. Et.. Il essaya quand même de lutter. Parce qu’au fond il ne voit rien.. Ne sait pas où ; il les emmène et, il pourrait perdre ses repères. Il était certain qu’en plus, Mia ne s’était pas rendu compte de son infirmité.. En même temps.. Une canne.. On pouvait en avoir pour une blessure à la jambe alors…

« St… Stop… Vous… Vous… Allez… O ù ? Je… Je… Vois… Rien… Alors.. Je.. ne.. Saurais… Pas… Me.. Repérer…. Et.. Et.. puis… De.. De.. quel.. Droit.. Vous voulez… me tenir enfermé ? Je suis… Diffé… Différent… Alors… Je… Je n’ai… Pas… Le droit… de… Sor… sortir.. ?»

Il tira un peu plus sur sa main afin de le faire lâcher. Il ne souhaitait pas rentrer de suite.. Il avait été blessé par ses paroles.. Comme si cela l’amuse de rentrer dans les gens peut-être ? Toutefois, à force de tirer, il se libéra cette de sa poigne, mais tomba à nouveau aussi à la renverse pour changer.. Il grimace, se massant la zone douloureuse de son fessier, mais aussi le poignet.. Il avait la tête baissée, ne pouvant pas faire face à cet étranger dont il ne connaissait rien. Il ne pouvait pas le voir.. Certes, quelque part c’était sa faute, toutefois, c’était vraiment un accident. Quelque part, Haruto craignait que cet inconnu en vienne aux mains… Dans tous les cas… La situation était vraiment peu reluisante pour lui.






You're my Dream !
Look at Me please !
Cause' I just wanna dance with you.
©crack in time
avatar
Rang Puppy

✮ MESSAGES : 116
✮ DATE D'INSCRIPTION : 17/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 16/04/2002
✮ AGE : 16 bougies
Kurogane Haruto
★ Believe in your Dream ★★ Believe in your Dream ★
Rang Puppy

✮ MESSAGES : 116
✮ DATE D'INSCRIPTION : 17/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 16/04/2002
✮ AGE : 16 bougies

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Juin - 22:43
Voir le profil de l'utilisateur



Naissance d’une amitié
feat. Miyaruto 78


Mia était facilement irritable et la façon qu’avait ce gamin de bégayer le mettait hors de lui. Il avait déjà du mal à comprendre avec le coréen alors hachuré de cette manière, il avait encore plus de mal à se concentrer pour discerner tous ces mots. Le blond ne savait pas faire preuve d’empathie. Il mettait tout le monde au même niveau. Il n’imaginait pas que ce garçon puisse souffrir de son handicap. Il se fichait des sentiments des autres.

 « Tu peux parler correctement ? Je capte rien à ce que racontes là. J’ai pas besoin de mouchoir laisse tomber. C’est trop tard maintenant !»

En temps normal il l’aurait presque forcé à lui acheter une autre boisson, mais il était trop énervé pour avaler quoi que ce soit. Haruto lui avait gâché son petit plaisir et il n’était pas prêt à lui pardonner. Il ne se rendait pas compte de la dureté de ses mots Mia. Parce qu’il n’avait jamais imaginé que des paroles puissent blesser, lui qui était presque intouchable. Il n’y avait que Eiden pour le faire réagir différemment. Il n’avait pas hésité à le trainer derrière lui sans penser qu’il pourrait lui faire peur. Il n’arrivait même pas à ressentir ses craintes, bien trop obstiné. Il s’arrêtait suite à ses mots. Il n’avait même pas réfléchi. Difficile pour lui de le guider s’il ne voyait rien.

 « C’est où chez toi ?»

Il connaissait les rues par cœur à force d’y trainer la nuit. Des heures et des heures passées à errer pour trouver le meilleur endroit pour laisser sa marque. Il lâchait doucement son emprise sur son poignet. Il ne s’attendait pas à ce qu’il lui réponde.

 « T’es dangereux ! Tu vois rien et tu veux essayer de faire comme tout le monde. T’es pas comme tout le monde ! Alors prends toi un chien si tu veux sortir !!»

Il était toujours aussi dur, mais il n’y avait pas plus honnête que Mia. Il terminait par le lâcher en le sentant tirer. Il soupirait en le voyant tomber. Haruto allait vraiment finir par le mettre hors de lui. Il avait vraiment envie de le laisser là, par terre, à se débrouiller tout seul. Et pourtant il restait là, attrapant plus délicatement son bras pour l’aider à se redresser.

 « Tu peux vraiment rien faire tout seul... »

Il récupérait une fois la canne qu’il gardait pour être sûr qu’il ne blesse personne avec. Il attendait qu’il soit debout, un peu plus calme. Depuis qu’il avait rencontré Eiden, il faisait des choses inhabituelles.

 « On est devant un petit café là. Laisse-moi te raccompagner. Je vais pas te frapper ou te voler des trucs. »

S’il pouvait le voir, il aurait bien remarqué que Mia n’inspirait pas tellement la confiance, alors c’était peut-être mieux qu’il ne connaisse que sa voix. Ce n’était qu’un gosse bien plus jeune que lui. Il n’avait pas le droit de le maltraiter de cette manière, mais il ne savait pas gérer sa colère.






And without you I'm losing my mind
Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you
avatar
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 88
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018


✮ AGE : 22 ans
Mianovitch Yuri
Membre du Mois
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 88
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018


✮ AGE : 22 ans

Revenir en haut Aller en bas
 

Naissance d’une amitié [Miaruto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» ce merveilleux mot Amitié
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]
» Amitié animale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seoulmates :: Les quartiers de Séoul :: Hongdae (홍대) :: Place & Caves des rockeurs & artistes-