CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | .
 

 Hey babe come on don't be shy, it's gonna be a fantastic day (Jun Hwan & Lucas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dim 3 Juin - 13:46
Voir le profil de l'utilisateur
Hey babe come on don't be shy, it's gonna be a fantastic day

I used to have so much fear. But suddenly, you smiled and waved your hands and I smiled too. It’s gonna be fine. When I’m with you, time stops. I emptied my head and filled it up again. With new things, with the colors of the rainbow that resemble you.

   

   
Notre relation a déjà connu des hauts et des bas, même si nous ne sommes pas ensemble depuis longtemps et c’est principalement à cause de moi. À cause de moi et de mes addictions. Enfin, je pourrais parler au passé puisque je n’ai pas retouché à la drogue depuis des mois et que je réussi à réguler ma consommation d’alcool. Pourtant, vu la crise que j’ai faite la dernière fois en retombant sur une vieille seringue, j’ai compris que ces démons n'appartiennent pas totalement au passé. Lucas avait été occupé par ses études de médecine, je lui avais promis que la prochaine foi que l’on se verrait se serait pour avoir notre premier vrai rendez-vous et j’ai tout gâché … Je suis allé me réfugier chez lui pour éviter de craquer, mais j’ai été odieux avec lui. Je m’en veux et je n’ai pas arrêté de lui demander pardon quand j’ai repris mes esprits. Au moins je n’ai pas levé la main sur lui … Je ne me le serais jamais pardonné si ça avait été le cas. J’ai passé la soirée et la nuit chez Lucas ensuite, je ne me sentais pas de rentrer, encore moins pour être à nouveau confronté à mes démons.

Cette fois, j’ai décidé de me rattraper. Je compte emmener Lucas au Lotte World pour notre premier vrai rendez-vous et je ferais en sorte que cette journée soit parfaite. C’est un peu cliché comme sortie, j’imagine que tous les couples de Corée y sont allés au moins une fois, mais j’aimais bien l’idée. Je l’aurais bien emmené au cinéma, mais je voulais un endroit où on pouvait faire des choses ensemble et pas regarder un film chacun de notre côté. J’avais pensé à l’emmener dîner aussi, mais c’était trop banal. Alors j’ai pensé au Lotte World. J’ai prévenu Lucas il y a quelques temps pour savoir quand il serait libre, sans lui dire où je comptais l’emmener. Je lui ai juste dis que cette fois ce serait notre premier vrai rendez-vous et que je comptais profiter de l’occasion. Je lui ai aussi dit à quelle heure je comptais venir le chercher et je m’apprête à aller le chercher. Je vais y aller à pied, ce sera plus simple et bien plus écologique d’y aller en transport ensuite. J’ai hâte de le voir … Ses études lui ont encore pris beaucoup de temps et je préfère le laisser étudier la plupart du temps, même si parfois il me manque trop et je ne peux pas m’empêcher de m’inviter à son appartement ou de l’appeler. Ils nous arrive d’être chez l’un où l’autre pendant qu’il travaille sur ses cours et que je travaille sur un projet pour mes propres cours. Au moins il est là et moi ça me va très bien …

- Salut toi, lançais-je lorsqu’il vient m’ouvrir. Tu vas bien ?

Je m’approche de lui ne pouvant m’empêcher de lui voler un rapide baiser.

- Tu es prêts ?

Il m’invite à entrer et je le suis à l’intérieur de l’appartement probablement le temps qu’il termine de se préparer. Je commence à connaître son appartement par coeur à force de venir. Je crois que j’ai certainement laissé des affaires à moi parfois, mais Lucas ne s’en est jamais vraiment plaint et je dois avoir quelques vêtements à lui aussi chez moi. J’ai déjà pensé à cette idée, à ce que l’on emménage ensemble un jour, mais notre relation est encore récente, je ne veux pas précipiter les choses. Avec Lucas je veux faire les choses bien et construire des bases solides. Je l’aime trop pour prendre le risque de le perdre. Lucas revient finalement vers moi pour me dire qu’il est prêt. Il n’y a plus qu’à prendre le métro pour nous rendre jusqu’au parc d’attraction. Dehors, je prends délicatement sa main dans la mienne. Je sais que l’homosexualité n’est pas toujours très bien vue, mais je n’ai pas envie de m’empêcher d’aimer mon copain juste à cause de quelques idiots, on ne fait de mal à personne à se tenir la main.

- J’espère que l’endroit te plaira.

Je ne lui ai pas dis où je comptais l’emmener, mais peut-être qu’il s’en doute. Enfin il le devinera rapidement quand on prendra le métro en direction du Lotte World. Il me semble qu’il aime les attractions à sensation, alors j’espère qu’il passera une bonne journée et que ce rendez-vous lui plaira.
   
 
CODAGE PAR AMATIS


City of stars

   All we're looking for is love, from someone elese. Look in somebody's eyes to light up the skies, to open the world and see me reeling. A voice that says I'll be herre ans you'll be alright. Id on't care if I know just where I will go, 'cause all I need's this crazy feeling, a rat-tat-tat on my heart ... (La La Land - City of stars.)
avatar
Rang Puppy

✮ MESSAGES : 73
✮ DATE D'INSCRIPTION : 31/05/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 08/06/1995
✮ AGE : 23 ans.
Rang Puppy

✮ MESSAGES : 73
✮ DATE D'INSCRIPTION : 31/05/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 08/06/1995
✮ AGE : 23 ans.

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Juin - 22:45
Voir le profil de l'utilisateur
Cela faisait près de vingt minutes qu'il restait planté devant les portes grandes ouvertes de son placard. Pourtant Junhwan connaissait la majorité de sa panoplie de vêtements depuis le temps qu'ils se connaissaient. Mais malgré cette pensée dont il avait parfaitement conscience, l'américain ne pouvait s'empêcher de vouloir être présentable. Que son petit ami le trouve beau. C'était leur premier rendez vous officiel après tout. Ils en avaient eu de nombreux auparavant en tant qu' amis, ou même encore lorsqu'ils n'étaient que de simples amants l'an dernier. Mais cette fois.. c'était différent. Le seul véritable problème était que Lucas n'avait pas la moindre idée où le brun avait décidé de l'amener. Cela pourrait être aussi bien au cinéma que dans une salle d'arcade et dieu sait quoi d'autre. De ce fait, qu'était il sensé porter? Il soupirait doucement et fini par tirer un jeans noir troué au niveau des genoux ainsi qu'un T-shirt blanc uni (qui pour une fois ne lui allait pas trop grand). Les yeux rivés vers son miroir, il hochait la tête, plus ou moins satisfait de l'image qu'il renvoyait.
Alors qu'il s’apprêtait à se diriger vers sa salle de bain, quelqu'un sonna à la porte d'entrée. Surpris et paniqué, il jeta un coup d'oeil à son téléphone.. Il était en retard. Sans attendre il se précipitait pour ouvrir à son petit ami, un large sourire étirant ses lèvres comme à chaque fois qu'il le voyait, ne se faisant pas prier pour lui rendre son baiser chaste. « Hey, ça va oui et toi? Entre. » Il s'écartait pour le laisser passer mais ne se donnait pas la peine de l'inviter à retirer sa veste puisqu'ils allaient ressortir de suite. A sa question, il gonfla légèrement les joues et secoua la tête. « Pas encore, j'ai perdu du temps à chercher ce que j'allais mettre puisque une certaine personne ne veut pas me dire où on va. J'en n'ai pas pour longtemps. » Et là dessus il s'enfuit rapidement pour se coiffer, laissant Junhwan seul.

Comme pour beaucoup de monde leur relation n'était pas des plus faciles, à cause entre autre de ses crises d'angoisses et de l'addiction qu'avait le brun également. Bien sûr il n'avait pas oublié leur dernière altercation, les sueurs froides du plus jeune dû au manque et ses paroles blessantes. Mais il lui avait pardonné aussitôt qu'il s'était excusé. Parce qu'il l'aimait, parce que même s'il était longtemps resté célibataire il savait que les relations amoureuses ne sont jamais parfaites, qu'il faut savoir pardonner quand il le faut, faire des efforts et des concessions. Junhwan en faisait lui aussi beaucoup. Et puis il ne voulait pas baisser les bras si tôt, si vite. Il n'était pas ce genre de personne, et ils s'étaient promis de réussir à traverser les moments difficiles ensemble.
Il était excité à l'idée de pouvoir sortir enfin avec lui mais essayait tout de même de se contenir pour ne pas trop le montrer. Rester enfermés dans son appartement ou celui du brun pour étudier devenait insupportable, et ses études en étaient la cause. Ils s'étaient avoué leurs sentiments deux mois avant des examens importants pour l'américain et cela les avait empêché de pouvoir pleinement profiter de leur nouvelle relation. Mais à présent il était beaucoup plus libre et comptait bien rattraper le temps perdu.

Il revient dans le salon au bout de quelques minutes et rapidement ils sortent de l'immeuble. Il laisse Junhwan prendre sa main avec un sourire et resserre doucement son étreinte autour de la sienne. Aux Etats Unis, bien qu'il s'agisse d'un pays conservateur, les mentalités restaient tout de même plus ouvertes qu'en Corée où l'homosexualité est mal vue. Mais si son petit ami se sentait suffisamment sûr pour faire preuve d'affection en public il n'allait certainement pas l'en empêcher. Il avait tendance à le laisser décider des gestes tendres qu'ils pouvaient montrer aux yeux du monde, de peur d'en faire trop, de le gêner. Et plus le temps passait, plus il réalisait avec joie que Junhwan n'avait aucune honte à se montrer tel qu'il l'était. Bien évidemment ils ne dépassaient pas certaines limites. Lucas étant du genre réservé, il n'aurait de toute façon pas apprécié cela. « Je suis sûr que je vais adorer. » Il relève les yeux pour croiser son regard et lui sourit tendrement avant d'ajouter. « Où qu'on aille, ce sera toujours mieux que de rester chez moi ou chez toi de toute façon. » Le stress de ses examens étant enfin dissipé, il pouvait profiter de chaque seconde en sa compagnie comme il se doit. Alors qu'ils marchaient quelques minutes en silence, Lucas essayait de deviner où ils pourraient bien aller. Trop de possibilités lui venaient en tête, et le brun n'avait rien laissé transparaitre. « Je n'ai même pas le droit à un tout petit indice pour savoir où on va ? »
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 120
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 04/09/1993
✮ AGE : 24 ans
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 120
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 04/09/1993
✮ AGE : 24 ans

Revenir en haut Aller en bas
Ven 15 Juin - 11:39
Voir le profil de l'utilisateur
Hey babe come on don't be shy, it's gonna be a fantastic day

I used to have so much fear. But suddenly, you smiled and waved your hands and I smiled too. It’s gonna be fine. When I’m with you, time stops. I emptied my head and filled it up again. With new things, with the colors of the rainbow that resemble you.

   

   
Je sais que Lucas attendait ce rendez-vous avec impatience. J’ai un peu tout gâché ces derniers temps et même si ça fait plusieurs mois maintenant que nous sommes ensemble, nous n’avions pas encore eu notre premier vrai rendez-vous amoureux. Enfin, il vient parfois chez moi ou je vais chez lui, il nous arrive d’aller déjeuner en ville, mais c’est assez banal, bien que je sois toujours très heureux de le voir. Alors pour notre premier rendez-vous en amoureux, je voulais quelque chose de plus spécial. Certes, l’idée n’est pas très originale, beaucoup de couples vont au Lotte World, mais nous ne l’avions jamais fait ensemble, alors je me suis dis que c’était une bonne idée … J’espère que ça plaira à Lucas. Je sais qu’il a été pas mal occupé ses derniers mois à cause de ses révisions. Même si j’avais parfois envie de le voir plus souvent, je le laissais tranquille quand il fallait. Ou je lui proposais de venir chez moi pour réviser, pendant que je travaillais moi aussi sur certains projets puisque j’avais repris mes études.

- Je vais bien, j’ai hâte de t’emmener pour notre premier rendez-vous.

Je souris en arrivant chez lui et en constatant qu’il n’est pas tout à fait prêt. Ce n’est pas bien grave. Nous ne sommes pas pressés et cet air un peu paniqué le rend adorable.

- C’est une surprise, rétorquais-je avec un sourire malicieux. Mais ne t’en fais pas tu peux t’habiller comme tu le fais tous les jours pour aller là-bas.

Je le laisse aller à la salle de bain, regardant un peu autour de moi. Je ne suis plus timide quand je viens chez Lucas, j’ai l’habitude maintenant. Je suis souvent venu, que ce soit quand nous étions simplement amant ou même après que l’on se soit mit en couple. En regardant autour de moi, je me souviens de notre dernière dispute. Je suis venu chez Lucas pour espérer fuir mes démons, si j’étais resté à mon appartement je sais que j’aurais fais une bêtise. Au final, j’ai été horrible avec lui et même s’il dit m’avoir pardonné, je m’en veux encore … Ce premier rendez-vous, c’est aussi un peu pour lui demander pardon. Je ne pensais pas tout ce que j’ai pu dire, le perdre à cause de ça m’aurait vraiment fait mal. Bien que j’aurais aussi compris son choix …

Je sais qu’en Corée les mentalités sont plus fermées, mais je n’ai pas honte de tenir la main de mon petit-ami. Tant pis pour les quelques regards réprobateurs qui se tournent parfois dans notre direction. Je ne vais pas les laisser détruire notre bonheur. Lucas ne m’a jamais dis que ça le mettait mal à l’aise, alors je n’ai aucune raison valable d’arrêter. Bien sûr, je ne suis pas trop démonstratif non plus. C’est très bien comme ça. Je lui souris lorsque nos regards se croisent. J’espère qu’il aimera vraiment le lieu que j’ai choisis et qu’il ne trouvera pas cela trop banal. Une petite moue se dessine sur mon visage.

- Dis-le si tu n’aimes pas venir chez moi, dis-je pour le taquiner.

Je sais que ce n’est pas ce qu’il voulait dire, mais j’aime bien l’embêter. J’imagine qu’il doit être soulagé que ses examens soient terminés. Je ne sais pas s’il a déjà eu ses résultats, mais je ne doute pas de sa réussite.

- Tu as eu les résultats de tes examens d’ailleurs ? demandais-je curieux.

On aura peut-être autre chose à fêter avec ce rendez-vous finalement. Nous prenons le métro pour aller jusqu’au Lotte World.

- Hm … C’est un endroit fait pour s’amuser ? répondis-je sans être sûr que ça l’aide énormément.

Nous arrivons finalement à la bonne station de métro et j’attrape la main de Lucas pour l’entraîner avec moi. La station donne immédiatement en face du parc et je me tourne vers mon petit-ami pour voir sa réaction, en espérant que ça lui plaise … J’ai hésité. Au départ je pensais l’emmener au cinéma, mais je me suis dit qu’on ne profiterai pas vraiment d’être ensemble. Alors j’ai pensé à au Lotte World …
   
 
CODAGE PAR AMATIS


City of stars

   All we're looking for is love, from someone elese. Look in somebody's eyes to light up the skies, to open the world and see me reeling. A voice that says I'll be herre ans you'll be alright. Id on't care if I know just where I will go, 'cause all I need's this crazy feeling, a rat-tat-tat on my heart ... (La La Land - City of stars.)
avatar
Rang Puppy

✮ MESSAGES : 73
✮ DATE D'INSCRIPTION : 31/05/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 08/06/1995
✮ AGE : 23 ans.
Rang Puppy

✮ MESSAGES : 73
✮ DATE D'INSCRIPTION : 31/05/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 08/06/1995
✮ AGE : 23 ans.

Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Juin - 19:46
Voir le profil de l'utilisateur
« Je suis content d'entendre ça, je serai déçu sinon. » Il répond avec malice tout en le laissant enter. « J'ai hâte aussi mais ça tu t'en doutes sûrement. » Il était surtout curieux de savoir où Junhwan comptait l'amener aujourd'hui. Il avait tenu à garder la surprise et Lucas n'étant pas du genre à forcer bien qu'étant têtu avait respecté son choix. Il laisse échapper un son de sa gorge pour montrer son doute et se réfugie rapidement dans sa salle de bain pour se coiffer. C'est un peu tard puisque le brun venait de le voir avec ses mèches blondes dans tous les sens mais tant pis. Il tenait vraiment à ce rendez vous et de ce fait, être le plus présentable possible. Junhwan avait exprimé sa culpabilité, qu'il s'en voulait d'avoir 'tout gâché' selon ses mots, la dernière fois. Bien sûr que l'américain aurait préféré passer une soirée romantique ou sortir dîner tout simplement. Mais il ne lui en voulait pas. Il avait eu peur, qu'il rompe réellement et préfère tout arrêter. Il avait bien failli faire une crise d'angoisse. Mais aussitôt que son petit ami lui avait demander pardon, Lucas lui avait pardonné. Ils avaient tous les deux certains démons qui pourraient faire fuir beaucoup de gens, mais qui pour eux les avaient rapprochés.

Quelques minutes plus tard ils quittent l'appartement et se mettent en route. Lucas essaie de deviner le lieu de leur rendez vous grâce au chemin qu'ils empruntent mais pour l'instant.. il s'agit simplement du chemin qu'il fait tous les jours pour prendre le métro. Ça ne l'aide pas du tout pour le coup, si ce n'est que ce n'est pas tout proche de chez lui.. Il relève la tête à la remarque du brun et même s'il sait qu'il plaisante et prends juste un malin plaisir à le taquiner, il cherche à se défendre. « Mais non tu le sais.. C'est que je ne supporte plus d'être enfermé voilà tout. L’hôpital, l'école, mon appartement ou le tient. J'en suis venu à oublier ce qu'était le soleil. » Pour accentuer ses propos il lui donne une légère tape sur le haut du bras, pour montrer qu'il avait bien comprit que le brun cherchait juste à l'embêter.
C'est tellement facile d'oublier les gens qui sont autour quand il est en présence de son petit ami. Il suffit que Junhwan se tienne à ses côtés pour que plus rien n'ai d'importance. Les gens qu'ils croisent sur leur chemin, la fatigue qu'il a pu ressentir ces dernières semaines.. Même leur conversation pourtant anodine semble être la chose la plus importante au monde à ses yeux. Il secoue doucement la tête. « Non pas encore. Ils ne les donneront que la semaine prochaine ou celle d'après. Y'avait encore un ou deux mots que je n'ai pas comprit, du coup je stresse un peu. » N'étant pas coréen, beaucoup de vocabulaire était encore inconnu pour Lucas qui se débrouillait pourtant très bien pour le langage courant. La plupart des étudiants découvraient eux aussi un grand nombre de mots se portant sur la médecine, mais il avait un peu plus de lacunes qu'il devait combler. « Pourquoi ils n'utilisent pas que le vocabulaire qu'on apprend en cours ou durant nos stages à l'hôpital.. c'est pas juste. » Il boude un peu, mais en quatre ans il avait eu le temps de s'y faire. Plus ou moins. Il repose son menton sur son épaule quelques secondes mais relève vite la tête, la position n'était pas des plus idéales vu qu'ils marchaient encore.

Il atteignent enfin l'entrée du métro et Junhwan accepte de lui donner un indice. Les lèvres pincées, il réfléchit. Un endroit fait pour s'amuser.. il y en a tellement. « Au moins je sais que ce n'est pas à la bibliothèque qu'on va. » Il sourit malicieusement alors qu'ils entraient dans une rame et allèrent s'asseoir. Lucas ne détestait pas lire, un roman d'aventures ou fantastique de temps en temps lui permettait de s'échapper de son quotidien. Mais clairement la bibliothèque n'est pas l'endroit le mieux adapté pour s'amuser.. Quand la voix enregistrée annonce l'arrêt du lotte world et que son petit ami l’entraîne dehors il lève les yeux vers lui. Il réalise enfin, lui qui pourtant est observateur d'habitude. « Tu as eu une idée géniale. » L'enthousiasme se lit clairement sur son visage, et rapidement il attire le plus jeune derrière un distributeur de boissons pour déposer ses lèvres sur les siennes, empêchant ainsi trop de monde de les voir. Quelques personnes ont pu tout de même assister à la scène, mais tant pis. Lucas est bien trop heureux et excité pour rester immobile. « Allons y vite. » Il s'empare de sa main et se dirige rapidement vers l'entrée du parc.


velvet mood
Through dark roads and fears I reach for your hand. Never let go, oh light in my summer night. Together we'll be stronger.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 120
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 04/09/1993
✮ AGE : 24 ans
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 120
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 04/09/1993
✮ AGE : 24 ans

Revenir en haut Aller en bas
Hier à 15:50
Voir le profil de l'utilisateur
Hey babe come on don't be shy, it's gonna be a fantastic day

I used to have so much fear. But suddenly, you smiled and waved your hands and I smiled too. It’s gonna be fine. When I’m with you, time stops. I emptied my head and filled it up again. With new things, with the colors of the rainbow that resemble you.

   

   
Je souris en l’entendant me répondre avec malice. Je me doutais qu’il avait hâte, mais l’entendre me le dire me fait tout de même plaisir. J’espère que la destination lui plaira … Je ne voudrais pas le décevoir. Je voulais garder la surprise. Je m’attendais à ce que Lucas cherche à savoir, mais il ne l’a pas fait, sinon j’aurais probablement fini par vendre la mèche. Il revient de la salle de bain, coiffé et visiblement prêt à partir.

-    J’aime bien tes cheveux en bataille aussi, surtout le matin au réveil, dis-je pour le taquiner, avant que nous quittions l’appartement.

J’aimerais que la journée se déroule le mieux possible et surtout qu’il aime l'endroit où je compte l’emmener. Même si je lui ai déjà demandé pardon un bon nombre de fois, je me sens toujours coupable … Je n’aurais pas dû lui parler comme je l’ai fait. Il ne mérite pas ça. Et encore … Par chance je n’ai pas levé la main sur lui. Je sais que le manque faisait davantage ressortir mon côté instable et violent. Quand quelqu’un me contrarie je peux vite être impulsif, mais bien sûr je me contrôle avec les personnes que j’aime, sauf qu’avec mes récents problèmes c’est devenu plus compliqué … Dès que j’ai repris mes esprits je lui ai demandé pardon, soulagé qu’il ne décide pas de partir.

-    C’est moi ton soleil comment tu peux oublier ce que c’est, répondis-je fier de ma bêtise. Je vois très bien ce que tu veux dire ne t’en fais pas, je suis content pour toi que tous tes examens soient enfin terminés et que l’on puisse sortir tous les deux.

J’aime plus que tout cette complicité qui s’est naturellement créée entre nous. Je passe mon temps à l’embêter, mais il me le rend bien. Malgré les hauts et les bas, nous nous sommes promis de les traverser ensemble, alors je ferais en sorte que ça fonctionne.

-    Je croise les doigts pour toi alors, je suis sûr que tu as réussi même si tu n’as pas compris quelques mots. Ils veulent rajouter un peu de difficulté j’imagine …

Même si je me doute que les études de médecine doivent déjà être pas mal compliquées. J’admire Lucas pour s’être lancé là-dedans. Moi je trouve ça adorable quand Lucas ne comprend pas certains mots, son petit air perdu me fait craquer, mais je peux comprendre que dans ce genre de situation ce soit surtout frustrant. Sa réplique me fait rire. Non, nous n’allons pas à la bibliothèque c’est certain. Ce n’est pas dans ce genre d’endroit que j’irais pour m’amuser. Le trajet en métro est un peu long puisque le Lotte Worl est excentré de la capitale, mais le sourire qui se dessine sur les lèvres de mon petit-ami quand nous arrivons me laisse penser que j’ai bien fait de l’emmener ici. L’enlace sa taille en riant répondant à son baiser.

-    Je suis content que ça te plaise.

Je me laisse entraîner en riant, par un Lucas qui a l’air plus qu’impatient.

-    Pas besoin de passer par le guichet, j’ai déjà acheté les billets, dis-je en prenant mon portefeuille pour en sortir deux tickets d’entrée.

Il ne nous reste plus qu’à faire la queue pour entrer. Je suis Lucas qui m’entraîne encore en me tirant par la main. Nous arrivons finalement dans le parc après avoir fait vérifier nos tickets.

-    Tu veux commencer par quoi ?

Je le laisse choisir la première attraction après tout il a l’air ravi d’être ici et ça me fait plaisir. Je n’ai pas vraiment de préférence de mon côté, je n’ai pas peur du train fantôme, les attractions à sensation ne devrait pas poser de problème, alors je ne suis pas difficile. J’ai mon traitement de toute façon si vraiment il y a un problème, mais il n’y a pas de raison que ce soit le cas. Je ne veux pas que quoi que ce soit vienne gâcher cette journée. Je profiter d’être avec Lucas ….  
   
 
CODAGE PAR AMATIS


City of stars

   All we're looking for is love, from someone elese. Look in somebody's eyes to light up the skies, to open the world and see me reeling. A voice that says I'll be herre ans you'll be alright. Id on't care if I know just where I will go, 'cause all I need's this crazy feeling, a rat-tat-tat on my heart ... (La La Land - City of stars.)
avatar
Rang Puppy

✮ MESSAGES : 73
✮ DATE D'INSCRIPTION : 31/05/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 08/06/1995
✮ AGE : 23 ans.
Rang Puppy

✮ MESSAGES : 73
✮ DATE D'INSCRIPTION : 31/05/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 08/06/1995
✮ AGE : 23 ans.

Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 9:52
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnellement je préfère quand c'est toi qui les décoiffe. » Il hausse les sourcils avec un sourire malicieux, presque espiègle et se mordille la lèvre pour ne pas rire. Ce n'est pas tellement son genre de faire des allusions coquines, pas souvent du moins et pourtant ça l'amusait. Même s'ils ne sortaient pas ensemble depuis longtemps, il se permettait un tel comportement. Parce qu'ils avaient été amants d'abord, puis amis avant de tomber amoureux, certainement. Un parcours atypique mais qui leur réussissait bien jusqu'à présent.
Peut être qu'il exagérait en disant cela, c'était certain même. Mais depuis plusieurs semaines Lucas n'avait pas eu l'occasion de sortir réellement pour autre chose que ses cours ou faire les courses. Il était fatiguée de passer son temps entre quatre murs.. La réflexion de son petit ami lui fait relever la tête brusquement. Amusé, il froissa son nez. « Cheesy. » Il lui arrivait parfois de garder du vocabulaire anglais quand il n'y avait pas de traduction exacte en Coréen. Mais il ne pouvait pas s'empêcher de rire pour autant, resserrant son étreinte autour de la main du brun. « Mais tu n'as pas tout à fait tort. » Il hoche la tête ensuite, souriant. Lui aussi était content, un peu trop enthousiaste aussi. Il s'imaginait déjà aller au cinéma avec Junhwan, ou simplement se balader dans les rues d'hongdae.. Mais pour l'instant il y avait ce rendez vous, dont il ignorait encore la destination.

« C'est gentil.. Eux en revanche ils le sont beaucoup moins si tu as raison. Les cours sont déjà assez compliqués comme ça. » Il hausse les épaules, soupire silencieusement mais ne s'attarde pas plus sur le sujet. Lucas n'a pas particulièrement envie de parler de ses études aujourd'hui. Pour leur premier rendez officiel il ne voulait se concentrer que sur lui, sur eux. C'était sans doute un peu cliché mais il ne pouvait rien changer à sa façon de penser. Son regard s'adoucit encore quand il l'entend rire et finalement leur conversation dévie sur d'autres sujets le temps du trajet.
Ce n'est que lorsqu'ils arrivent enfin que Lucas comprend. Pourquoi n'y avait il pas pensé plus tôt? Prit par son propre enthousiasme, il l'embrasse. Chastement. Non sans essayer de se cacher un peu du regard des gens. Parce qu'en Corée il le faut malheureusement. L'idée lui plaisait vraiment. Ce n'était peut être pas l'endroit le plus original pour un rendez vous, mais il n'y a pas forcément besoin d'originalité pour que les choses se passent bien. Et puis l'américain était un enfant dans l'âme. Il a toujours adoré ce genre de lieux. « Tu connais mon amour pour les sensations fortes. » Un large sourire étire ses lèvres. Il laissait clairement comprendre qu'il comptait faire des manèges à sensation. A conditions qu'ils ne soient pas trop dangereux pour la santé de Junhwan.

Il entraîna son petit ami jusqu'à l'entrée du parc, s'interrompant dans sa marche lorsqu'il prit la parole. « D'accord. Je pourrais au moins payer nos consommations? S'il te plaît? » Ils partageaient tous les deux un défaut particulier, celui d'être têtu. Cela leur avait déjà valu quelques disputes, et Lucas ne voulait pas que cela se reproduise aujourd'hui. Il avait envie que tout se passe bien, et si Junhwan ne comptait pas le laisser faire, il bouderait un peu, mais ne chercherait pas à avoir raison..
Par quoi commencer... l'américain regarde autour de lui et lâche finalement la main de son petit ami pour attraper un plan du parc. « Voyons. On garde les attractions romantiques pour la fin de la journée évidemment, c'est toujours mieux quand le soleil se couche. » Il redresse la tête et sourit au plus jeune, avant de reporter son attention sur la carte. Beaucoup des activités sur le parc étaient des manèges à sensation, et l'idée qu'il puisse arriver quelque chose à son petit ami s'ils en abusaient restait présente dans un coin de son esprit. « On peut peut être commencer par le grand huit? Ca reste encore assez soft.. je crois, Tu en penses quoi ? »


velvet mood
Through dark roads and fears I reach for your hand. Never let go, oh light in my summer night. Together we'll be stronger.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 120
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 04/09/1993
✮ AGE : 24 ans
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 120
✮ DATE D'INSCRIPTION : 12/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 04/09/1993
✮ AGE : 24 ans

Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 11:37
Voir le profil de l'utilisateur
Hey babe come on don't be shy, it's gonna be a fantastic day

I used to have so much fear. But suddenly, you smiled and waved your hands and I smiled too. It’s gonna be fine. When I’m with you, time stops. I emptied my head and filled it up again. With new things, with the colors of the rainbow that resemble you.

   

   
Je souris en l’entend faire une petite allusion coquine. Certes, ce n’est pas grand chose, mais je trouve ça mignon quand même. Habituellement, c’est plus moi qui fais ce genre de sous-entendu, mais j’aime bien savoir qu’il se sent assez à l’aise avec moi. Même si nous ne sommes pas ensemble depuis très longtemps, c’est peut-être parce qu’on a déjà vécu certaines choses ensemble avant …

- Je pourrais arranger ça plus tard mais pour l’instant on doit sortir, répondis-je taquin.

En marchant vers le métro, je ne peux pas m’empêcher de prendre sa main dans la mienne. Ce n’est pas trop démonstratif, mais j’en ai besoin. J’aime bien sentir sa présence. Sa réponse en anglais me faire sourire. Je ne suis pas très doué dans la langue de Shakespeare, mais à force d’entendre Lucas prononcer certains mots j’ai finis par les retenir. Je souris fièrement et malicieusement quand il reprend la parole. La conversation dévie sur les cours de mon petit-ami.

- Je me doute oui, mais t’es le meilleur, je suis sûr que tu vas y arriver et plus tard je pourrais me vanter d’avoir un médecin sexy comme petit-ami, dis-je en riant.

Oui, parfois j’ai peur que notre relation ne dure pas, mais ce n’est pas par manque de confiance en lui ou en nous. C’est surtout moi … J’ai peur de faire des bêtises et de tout gâcher, mais ça ne m’empêche pas d’imaginer un futur à deux, car je ferais tout pour que ça fonctionne et surtout ne pas le perdre. Je l’aime sincèrement, alors c’est avec lui que je veux passer ma vie. Même si ça peut paraître “cheesy” comme il dit si bien. Nous arrivons finalement à bonne destination et le sourire de Lucas provoque le miens. Je réponds à son léger baiser avant qu’on ne se dirige vers l’entrée du parc.

- Oui, c’est pour ça que j’ai pensé à venir ici.

J’ai déjà pensé à acheter les billets pour éviter de trop attendre à l’entrée.

- Tout ce que tu voudras mon coeur, cédais-je sans trop insister pour une fois.

Je sais qu’on est tout aussi têtu l’un que l’autre, alors pour une fois. Je vais le laisser faire. Sans doute parce que je n’ai pas envie que l’on se dispute non plus. C’est déjà arrivé à cause de nos deux forts caractères. Je le laisse choisir la première attraction que nous ferons.

- Ce sera très romantique, j’ai hâte, dis-je avec un sourire. Va pour le grand huit alors ! Et ne t’en fais pas pour moi, ça ira, ajoutais-je.

Lucas n’a rien dit mais je sais qu’il doit probablement s’inquiéter pour ma santé. Il n’y a aucune contre-indication à ce niveau, tant que je ne commence pas à me sentir mal, ça ira, dans le cas contraire il faudra que j’arrête, mais il n’y a pas de raison que ça arrive. Rien ne viendra gâcher cette journée, je veux profiter d’être avec Lucas.

- Est-ce qu’on pourra faire la maison hantée aussi plus tard ?

C’est le genre d’attraction qui font rire, j’aime bien tout ce qui est horreur et qui fait peur, ça Lucas le sait aussi. Je garde sa main dans la mienne et je me dirige vers le grand huit une fois que nous nous sommes repérés avec la carte. Ce n’est pas la première fois que je viens ici, mais la dernière fois commence à remonter à loin et je ne connais pas le parc par coeur. Comme Lucas adore les sensations fortes et les parc d’attraction, je me suis dis qu’un jour on pourrait aller au Disneyworld en Floride ou en Californie. Je ne lui en ait jamais parlé encore, ça ne fait pas très longtemps que nous sommes ensemble après tout, mais j’ai très envie de connaître moi aussi le pays où il a grandit.
   
 
CODAGE PAR AMATIS


City of stars

   All we're looking for is love, from someone elese. Look in somebody's eyes to light up the skies, to open the world and see me reeling. A voice that says I'll be herre ans you'll be alright. Id on't care if I know just where I will go, 'cause all I need's this crazy feeling, a rat-tat-tat on my heart ... (La La Land - City of stars.)
avatar
Rang Puppy

✮ MESSAGES : 73
✮ DATE D'INSCRIPTION : 31/05/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 08/06/1995
✮ AGE : 23 ans.
Rang Puppy

✮ MESSAGES : 73
✮ DATE D'INSCRIPTION : 31/05/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 08/06/1995
✮ AGE : 23 ans.

Revenir en haut Aller en bas
 

Hey babe come on don't be shy, it's gonna be a fantastic day (Jun Hwan & Lucas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un joli pissenlit, pissenlit, lit, lit... [FINISHED OH YEAH BABE]
» 04. Sh*t up baby !
» » Hey, babe ~ [Loran, ♂, Solo] A GARDER
» You left me burning with the embers babe. † Agent Green
» Trybal ‡ SWAG ON YOU BABE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seoulmates :: Les quartiers de Séoul :: Autres lieux :: Lotte World-