CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | .
 

 Fan un jour, fan toujours! PV Eun Sil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ven 8 Juin 2018 - 2:38
Voir le profil de l'utilisateur



Fan un jour, fan toujours!


09/06/2018
Aperçu de sa tenue

La journée avait été longue et rude. Il faut dire que rentrer chez lui aux petites heures du matin n'avait en rien aider à ce qu'il n'ait de l'énergie. En effet, le chanteur était monté sur scène au Dante's Inferno, un petit bar où il se produit à l'occasion, vers 23h la veille. Il avait joué et chanté quelques morceaux seul, puis accompagné par d'autres amis musiciens. Ensuite, la petite bande de joyeux lurons était resté et avait pris quelques verres. Pour une fois, Woo Sung avait pu s'en sortir sur ses propres pieds! Mais vu l'heure... il ne lui avait plus resté qu'une mince poignée d'heures de sommeil avant d'aller faire l'ouverture de Dive, la boutique de disques et instruments de musique où il travaille. Le réveil avait été ardu, le café avait été un vrai cadeau béni des dieux sur lequel il avait carburé toute la journée. Les clients avaient été particulièrement pénibles, en cette belle journée ensoleillée, posant les questions les plus stupides qui soient. Vraiment? On lui avait demandé si Justin Bieber était coréen? La réponse était évidente et soulageante : non. Woo Sung aurait renié ce pays dont il tirait la moitié de ses héritages génétiques, si cet idiot d'être humain avait été coréen. Un autre homme lui avait ensuite demander conseils pour choisir la guitare de ses rêves... pour... se décider à acheter un piano et remettre en question le professionnalisme du musicien qui n'avait pas compris ce changement soudain d'instrument de musique. Ses collègues, témoins de la scène, étaient restés dans la même incompréhension que lui. L'heure de la fin avait toutefois sonné, libérant enfin le jeune homme de ses obligations professionnelles! Il avait été se changer rapidement, enfilant des vêtements un peu plus décontracté et s'était sauvé avec sa guitare dans le dos.

Woo Sung avait décidé de la prendre avec lui, aujourd'hui, ayant envie d'aller jouer dans un parc non loin, après le boulot. Il fit d'abord un petit détour par un café non loin, s'achetant un petit sandwich et une boisson bien fraîche. L'artiste les avait dégusté dans le parc, squattant un banc libre. L'ambiance y était paisible comme toujours. Quelques fleurs ici et là, plusieurs grands arbres sous lesquels s'abritaient couples, lecteurs solitaires et enfants qui jouaient... Il se rappelait combien il aimait venir traîner ici, quand il était plus jeune. Il faut dire qu'il y avait souvent des festivals ici, il était souvent monté sur scène avec ses amis, lorsqu'ils avaient leur petit groupe. Doux souvenirs d'une époque où la vie était plus légère. Un sourire nostalgique étira ses lèvres à se rappeler de ces moments. Woo Sung se leva et alla jeter l'emballage de son sandwich et mis au recyclage le sac de papier. Il garda sa boisson fraîche, ne l'ayant pas terminé et se rendit sur la place aménagée pour les musiciens, danseurs et artistes de rue en tout genre. Délicatement, il posa sa boisson et son étui de guitare par terre et l'ouvrit. Ses doigts caressèrent avec tendresse l'instrument qui lui arrachait déjà un sourire, puis il le prit, passant la hanse autour de lui, il se releva. Il n'avait pas apporté de micro ni d'ampli, ni rien d'autres. Woo Sung n'avait pas eu envie de s'encombrer de tout cela aujourd'hui. Ça allait être quelques petits morceaux joués dans l'intimité. Un homme, sa guitare et les oreilles qui voulaient bien lui accorder leur attention.

Le soleil était doux aujourd'hui, lui offrant un éclairage clément. Woo Sung commença à jouer, faisant une cover de la chanson Last Dance de Big Bang. Quelques personnes se rapprochèrent, deux passant s'arrêtèrent pour l'écouter. Le musicien souriait gaiement en chantant et jouant. Sa fatigue n'était pas apparente dans ce genre de moments, il rayonnait, ayant l'air dans son élément. Chaque note était partagé avec joie aux oreilles qui les accueillaient, les gens ne pouvaient s'empêcher de sourire avec lui et de danser un peu. Il s'amusa à enchaîner avec une chanson qu'il jouait, à l'époque avec son band. Ils l'avaient composé ensemble et Woo Sung doutait fort que quelqu'un ne la reconnaisse, mais il aimait toujours cette chanson. Pour lui, elle était un souvenir qu'il chérissait tendrement. La rejouer ainsi était un petit plaisir coupable auquel il se refusait rarement. Il se retenait pour ne pas rire, à certains moments, se rappelant de bêtises arrivées sur scène lorsqu'ils l'avaient joué à différents moments. Le musicien continua à jouer, terminant joyeusement la chanson, même si une jeune femme attira son attention, puisqu'elle réagissait d'une manière... beaucoup plus remarquable que les autres personnes qui l'écoutaient. Il se pencha respectueusement pour remercier les gens qui l'applaudissaient chaudement, puis se rapprocha de l'inconnue.

-« Tout va bien? » demanda-t-il avec son sourire de toujours.

Woo Sung ne s'inquiétait pas tant, elle avait l'air d'aller bien. Elle avait seulement l'air... surprise? Ses traits avaient changé, il avait vieilli depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus. Sa voix aussi avait très légèrement changé à cause de son opération, mais son sourire était resté identique. Il n'est pas étonnant que la jeune femme ne l'ait tout de même reconnu, cela dit. Mais lui... il pouvait difficilement la reconnaître, puisque la dernière fois qu'il l'avait vu, elle était loin de ressembler à ce qu'elle avait l'air aujourd'hui! Elle n'était alors qu'une enfant, adorable, toute menue et si vive.

-« Vous voulez qu'on aille vous chercher quelque chose à boire, peut-être? » proposa-t-il, pensant que se rafraîchir pourrait l'aider à se remettre d'il ne savait trop quoi.

panic!attack


Time that we can’t turn back.
The never ending kisses. Your firm reaction. I wanna make you soft, want you to spin around. I wanna cherish it but my heart takes the lead hold on, hold on, hold on. You look so good. Common baby ! Your taste is so good just like candy on my lips... So good if you want me I can take it slow..
avatar
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 134
✮ DATE D'INSCRIPTION : 04/06/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 25/02/1993
✮ AGE : 25 ans
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 134
✮ DATE D'INSCRIPTION : 04/06/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 25/02/1993
✮ AGE : 25 ans

Revenir en haut Aller en bas
Sam 9 Juin 2018 - 23:26
Voir le profil de l'utilisateur
Fan un jour, fan toujours !
En sortant de l’université, elle n’avait pas imaginé une seule seconde faire une rencontre aussi inattendue. La vie est pleine de surprise, elle en avait une nouvelle la preuve.

Ces derniers temps, rien ne semblait allait dans sa vie et le moral n’était de ce fait pas toujours au rendez-vous. Eun Sil s’était enfin décidé à rompre mais elle n’avait pas encore averti le principal concerné, ne sachant pas comment s’y prendre pour mettre fin à leur couple. Elle ne voulait pas lui briser le cœur, le jeune homme comptant énormément pour elle mais, elle ne pouvait pas non plus continuer à lui mentir de cette façon. Elle n’était pas amoureuse, elle ne l’avait d’ailleurs jamais été et c’était injuste envers lui de prétendre le contraire. Malgré toute l’affection qu’elle éprouvait envers le jeune homme, elle n’était pas à l’aise dans cette relation. Ce n’était pas naturel et elle avait l’impression de s’éloigner de plus en plus de lui alors que pourtant, elle l’appréciait vraiment. Il avait été présent pour elle dans des moments difficiles, pour l’épauler et pour la rassurer. Naïvement, elle avait pensé qu’il pouvait être la réponse à ses doutes, à ses blessures mais elle s’était trompée sur toute la ligne. Elle avait été égoïste en lui faisant penser que ses sentiments étaient réciproques alors qu’ils ne l’avaient jamais été.

Elle s’était trop longtemps menti et elle détestait cet état de faiblesse dans lequel elle avait pu se trouver, doutant de tout et n’importe quoi. Elle avait d’autres problèmes à régler, il était idiot d’en ajouter une nouvelle couche. Pour lui, comme pour elle, il était plus judicieux de toute arrêter et de sauver l’amitié qu’ils avaient réussi à construire. Au fond, elle avait tout simplement peur de perdre cette relation qui lui était si importante et c’était certainement ça qui la faisait rester, en plus de la peur de lui faire de la peine. Elle avait souffert d’une rupture, alors elle savait très bien ce que ça faisait. Et, elle avait été déçue par sa propre mère qui avait fini par abandonner sa fille sans l’ombre d’un regret… Autant dire qu’elle ne pouvait pas s’empêcher de revivre ces moments difficiles et s’imaginer causer de la peine à une personne si chère lui était insupportable. Néanmoins, lui mentir n’était pas une solution non plus, c’était même pire.

Soupirant, la jeune étudiante regarda vers le ciel. Il faisait beau, c’était agréable et elle n’avait aucune envie de rentrer chez elle pour s’enfermer dans sa chambre. Elle n’avait plus vraiment d’inspiration alors elle décida de se promener un peu, ayant du temps avant de travailler. Son service ne commençait que plus tard dans la soirée. De ce fait, ses pas la dirigèrent vers un parc qui lui arrivait de traverser de temps à autre. Ce fut par hasard qu’elle remarqua un petit groupement et qu’elle décida de s’approcher, séduite par la mélodie qu’elle entendait. Elle se plaça alors à quelques mètres de l’artiste qui se produisait et qui était sans nul doute très talentueux. Sa voix était agréable et lui paraissait familière, comme si elle avait déjà eu la chance de l’entendre par le passé mais elle n’arrivait pas à se rappeler où elle avait bien pu l’entendre. Elle continua alors à l’observer, avec intérêt. Toutefois, cet intérêt fut très vite remplacé par la surprise alors qu’une nouvelle chanson était jouée. C’était comme si le ciel venait de lui tomber sur la tête alors qu’elle comprenait enfin dans quelles circonstances elle avait entendu cette si jolie voix. Peinant à d’abord à y croire, elle resta un instant interdite devant cette soudaine réalisation. Elle n’avait plus revu cette personne depuis si longtemps et l’émotion vint l’envahir alors qu’elle se revoyait quelques années plus tôt accabler ce même individu. Combien de fois avait-elle soudoyé son père pour pouvoir se rendre à divers festivals, simplement pour voir un groupe bien particulier se produire ?

Heureuse d’entendre une chanson qu’elle n’avait pas entendu depuis des années, elle ne put s’empêcher de mettre ses mains devant sa bouche, retenant ainsi un petit cri d’excitation quant à cette découverte. Elle sautilla ensuite sur place, se remémorant à nouveau tous les souvenirs de son enfance. Elle se retenait également de chantonner, sachant qu’elle allait se faire remarquer encore plus de cette manière : elle n’avait spécialement envie d’avoir l’air d’une folle devant tant d’inconnu et devant lui. Pourtant, elle ne pouvait s’empêcher de sourire bêtement. Toutefois, lorsque la mélodie s’arrêta, et ce bien trop rapidement à son gout, toute l’excitation retomba alors qu’elle se trouvait de nouveau choquée par ces retrouvailles. Devait-elle aller vers lui, maintenant qu’il avait terminé ? Elle n’avait même pas eu le réflexe d’applaudir pour son incroyable performance, trop secouée par ce retour en arrière. Lorsqu’il s’approcha d’elle, elle se retrouva d’ailleurs encore plus chamboulée et nerveuse. Elle avait dû perdre quelques couleurs, ayant l’impression de voir un fantôme et beaucoup d’émotions se mélangeaient en elle. Elle avait été si fan du groupe et revoir un membre de celui-ci après tant d’année, avait un effet surprenant. Surtout lui… « Je-Je...  » Les mots ne venaient pas et elle avait envie de se donner une bonne gifle pour se réveiller et avoir l’air normale, ce qui n’était clairement pas le cas en cet instant. Quoiqu’il eût l’occasion de la voir dans de pires états mais il ne devait pas s’en souvenir et fort heureusement d’ailleurs. En le voyant de plus près, elle n’eut d’ailleurs plus aucun doute. Elle reconnaissait très bien ses traits pour avoir longtemps observé ce visage sur scène ou sur cette photo qu’elle avait la chance d’obtenir avec le jeune homme, bien des années plus tôt. Combien d’année cela-faisait-il à présent ? « Woo Sang O— » Murmura-t-elle, ce nom toujours en mémoire, mais s’arrêtant avec d’être trop mal à l’aise. « J’étais une grande fan de votre groupe il y a quelque temps maintenant ! Je suis juste agréablement surprise… » C’était peu dire ! Elle avait vraiment besoin de se remettre de ses émotions et d’agir plus normalement.

Codage par Libella sur Graphiorum


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. ▵ endlesslove.
avatar
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 267
✮ DATE D'INSCRIPTION : 08/02/2018


✮ AGE : 19 ans
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 267
✮ DATE D'INSCRIPTION : 08/02/2018


✮ AGE : 19 ans

Revenir en haut Aller en bas
Ven 15 Juin 2018 - 0:48
Voir le profil de l'utilisateur



Fan un jour, fan toujours!


09/06/2018
Aperçu de sa tenue

Demain allait être une dure journée sur son moral, Woo Sung le savait déjà. C'était un triste ''anniversaire'' puisque ça allait faire un an et demi qu'il avait retrouvé sa petite amie sans vie. Il s'occupait au maximum pour ne pas y penser. Il avait fui la solitude, la veille, se réfugiant dans le doux réconfort des sourires de Hyun Jae, puis en montant sur scène. S'il ne se posait pas, s'il continuait de s'enivrer d'une manière ou d'une autre, il n'y pensait pas. Le musicien repoussait au plus que possible ses pensées qui se faisaient de plus en plus pressantes. Au travail, le mal de crâne avait pas mal occupé occupé son cerveau, les joies des courtes heures de sommeil. Le café avait aidé un peu, les clients stupides avaient nui au mal de tête, mais avaient aidé à tenir son esprit ailleurs... Il s'était ensuite réfugié dans un parc, se noyant dans la nostalgie d'une époque plus douce, plus légère où il n'avait pas encore connu la douleur. Pour ce qui allait être de la fin de la soirée, Woo Sung avait prévu d'aller faire de nombreux arrêts cardiaques chez son ami Jun Hwan. C'était l'anniversaire de ce dernier, la veille, et afin de célébrer l'événement, le musicien s'était fait violence en proposant de regarder des films d'horreur. Son ami semble en être friand et il pensait ainsi lui faire plaisir. Puis bon... s'il mourait de peur, il n'aurait pas à se réveiller le lendemain matin! En attendant, il ne faisait que se demander ce qui avait bien pu lui passer par la tête en lui proposant ça! Il lui avait limite proposer de lui trancher la gorge. Woo Sung allait se développer une nouvelle phobie ce soir, dépendant du sujet du film. L'appréhension de ses peurs avaient remplacé les clients stupides dans sa tête. Une chose après l'autre, mais tant que ces choses n'arrêtaient pas, c'était le principal pour le moment.

Profitant du soleil qui n'allait sûrement pas durer, il avait essayé de s'alléger la conscience avec la musique. Un sourire lumineux aux lèvres, il avait chassé les monstres qui l'attendaient ce soir dans les films et les démons qui l'enlaceraient une fois qu'il serait seul. Il s'était fait plaisir en reprenant une jolie chanson de Big Bang à sa sauce. Après tout, il sait admettre que de commencer avec une chanson connue et populaire aide à attirer l'attention. Un jour, ses compositions seront celles qui sont jouées pour attirer l'attention. Woo Sung en est convaincu, ne démordant pas une seconde de son rêve. Après tout, c'est bien la seule chose qu'on ne peut pas lui enlever : la capacité de rêver. C'est peut-être son petit côté rêveur ambitieux qui lui avait donné cette envie folle d'enchaîner avec une composition de son premier groupe. À moins que ce ne soit la nostalgie inspirée par les lieux. Cette chanson lui réchauffait doucement le cœur, alors qu'il se rappelait les fous rires avec ses amis, les idioties qu'ils avaient fait sur scène. Ils n'étaient alors qu'un petit groupe d'étudiants, mais ils étaient convaincus que rien n'allaient les arrêter, ils étaient débordant d'énergie et ne tenaient pas en place. À l'époque, l'australien avait connu son lot de difficultés, comme tous les adolescents, mais, avec le recul, la vie y était tellement plus simple. Woo Sung se plaisait à ainsi revisiter ses souvenirs, de temps à autres, puisqu'ils lui rappelaient d'être reconnaissant pour le moment présent, même si ça pouvait paraître impossible. L'instant est peut-être difficile, mais le prochain pourrait être encore pire... Autant ne pas gâcher le premier, alors. Comme le musicien aime connecter avec les quelques personnes de ce qu'on pourrait qualifier d'audience, il baladait son regard sur le petit groupe. Son adorable sourire nostalgique aux lèvres, il leur partageait ce doux sentiment à sa manière. Il fut surpris de remarquer une demoiselle réagir... beaucoup plus que les autres. Les mains devant la bouche, elle se mit à sautiller! Le musicien en sourit de plus bel, amusé. Il se demandait si elle réagissait vraiment comme ça à cause de sa musique. Peut-être que derrière lui se trouvait le petit ami de l'inconnu et elle était terriblement contente de le voir.

Woo Sung ne put s'empêcher de se retourner, en continuant à jouer et chanter, se demandant vraiment s'il y avait quelque chose d'intéressant qui échappait à son regard. Il se retint pour ne pas rire, alors qu'il ne voyait pourtant rien. Il se retourna vers les quelques personnes et termina joyeusement la chanson avant de se rapprocher de la demoiselle si réactive. Au début, il ne s'était pas inquiété, elle avait l'air si heureuse avec son sourire à faire fondre les mamies. Il lui avait tout de même demandé si tout allait bien, parce que personne n'avait autant réagi, encore moins à sa vieille chanson.

-« Je-Je... »

Le musicien commença à s'inquiéter, la voyant ainsi blêmir. Il espérait qu'elle n'allait pas faire de malaise quand-même. L'imbécile heureux qu'il est à plus l'habitude d'être celui qui fait des malaises que le contraire! Il ne sait donc pas très bien comment aider les gens dans ces situations. Essayant de bien faire, Woo Sung lui avait donc proposé de boire quelque chose.

-« Woo Sang O— »

L'australien fronça les sourcils, bien confus par ses mots.

-« Woo Sang? J'ai un sosie qui s'appelle Woo Sang? » demanda-t-il avec un petit rire amusé. « Woo Sang le sosie de Woo Sung...! Et bien, le monde est drôlement fait! » ajouta-t-il en souriant, se demandant bien ce qui se passait.

Elle ne l'avait peut-être que murmurer, mais il l'avait bien compris! C'est pourquoi il y avait répondu. Cela dit, sa compréhension de la situation se faisait de plus en plus petite, le pauvre.

-« J’étais une grande fan de votre groupe il y a quelque temps maintenant ! Je suis juste agréablement surprise… »

La surprise s'affala sur son joli visage. C'était la dernière chose à laquelle il s'attendait dans cette vie! Quelqu'un le reconnaissait vraiment? Pour sa musique? Mais surtout pour quelque chose de si vieux?! Lui qui pensait que seuls sa personne et ses amis s'en rappelaient! Il cligna plusieurs fois des yeux, hébétés. Il se disait que c'était impossible aussi, ses fans de l'époque avaient... 10-12 ans? Ou étaient des gens de son école. Or, elle ne ressemblait pas à une fille avec qui il avait étudié, elle avait l'air trop jeune et elle n'avait pas 10-12 ans. Oui, oui, Woo Sung oubliait que ses petites fans pouvaient grandir aussi! Un sourire tout fier étira ses lèvres, trop content d'avoir été reconnu pour quelque chose qui lui avait tant tenu à cœur – si on oubliait la coupe de cheveux trop moche qui était à la mode, à cette époque.

-« Pour vrai?! Je ne veux pas vous offenser mais... vous n'avez pas la tête de quelqu'un avec qui j'ai été à l'école... et vous n'avez pas 10 ans non plus... donc... ça m'étonne! » admit-il avec un chaleureux rire franc.

Il passa sa main sur sa nuque, regardant le ciel quelques secondes pour se remettre de tout ça. Le ciel bleu tacheté de nuages qui approchaient lui firent toutefois réaliser quelque chose...

-« Ah mais! Aish! Je suis con! Les fans de 10 ans aussi ont vieilli! » marmonna-t-il, se réprimandant lui-même.

Woo Sung baissa les yeux sur la jeune femme, esquissant un sourire désolé et gêné.

-« J'ai peu dormi... et mon cerveau ne s'est pas amélioré avec l'âge! » admit-il pour s'excuser. « Je ne pensais pas que quelqu'un se rappelait de ce groupe! Ça fait drôlement plaisir! » ajouta-t-il, le visage rayonnant de joie nostalgique. « J'espère que j'ai été à la hauteur de vos souvenirs alors! » dit-il en penchant légèrement la tête sur le côté.

panic!attack


Time that we can’t turn back.
The never ending kisses. Your firm reaction. I wanna make you soft, want you to spin around. I wanna cherish it but my heart takes the lead hold on, hold on, hold on. You look so good. Common baby ! Your taste is so good just like candy on my lips... So good if you want me I can take it slow..
avatar
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 134
✮ DATE D'INSCRIPTION : 04/06/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 25/02/1993
✮ AGE : 25 ans
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 134
✮ DATE D'INSCRIPTION : 04/06/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 25/02/1993
✮ AGE : 25 ans

Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Juin 2018 - 20:35
Voir le profil de l'utilisateur
Fan un jour, fan toujours !
Eun Sil avait encore du mal à en croire ses yeux, alors que pourtant il se trouvait bel et bien en face d’elle. Il avait changé depuis ces quelques années, son style étant différent mais il n’y avait aucun doute à avoir, c’était bien lui. Maintenant qu’il se trouvait à quelques centimètres d’elle à peine, elle n’avait plus l’ombre d’un doute : il était bien ici et elle avait beaucoup de mal à réaliser qu’elle ne rêvait pas. Dire qu’elle avait passé un sacré bout de temps à admirer le jeune homme et son groupe alors qu’elle était encore une enfant. A l’époque elle devait avoir à peine 10 ans et ce groupe avait été un moyen pour elle d’oublier ses soucis, en se réfugiant dans une « passion » accessible. Elle était fan et elle avait même eu la chance de les rencontrer, tout particulièrement le jeune homme qui lui avait permis d’obtenir un cliché ensemble. Une photographie qu’elle avait précieusement conservée et qu’elle avait chéri, notamment lorsque le groupe arrêta soudainement les festivals et s’évapora dans la nature. Pendant longtemps, elle s’était demandé ce qu’il s’était passé, sans obtenir de réponse. Peut-être pouvait-elle avoir enfin cette réponse, maintenant qu’elle retrouvait le chanteur. Cela n’avait plus tant d’importance à présent mais les souvenirs lui revenaient en mémoire et il fallait croire que même après des années d’absence, la fan qui sommeillait en elle avait ouvert les yeux !

Sous la surprise, elle avait même écorché un nom qui pourtant, elle avait souvent crié lors des festivals. Ce souvenir en particulier la fit légèrement rougir alors qu’elle se revoyait acclamait le groupe, hurlant comme une hystérique. Ce n’était pas une image qu’elle avait envie de se remémorer et elle priait de tout cœur pour qu’il ne se souvienne pas d’elle, puisqu’elle n’avait pas eu fière allure. En même temps, elle n’avait pas été le seul fan parmi la foule. Peut-être aurait-elle toutefois aimé qu’il se souvienne d’elle, par simple fierté d’avoir marqué ne serait-ce qu’un petit peu un artiste qu’elle appréciait. « Je n’ai pas 10 ans ? » Elle avait un peu de mal à suivre ses propos, ne comprenant pas où il voulait en venir. Il semblait perdu dans ses réflexions, essayant peut-être de devenir d’où elle sortait, ce qu’elle pouvait comprendre. Elle débarquait de nulle part et se disait fan sans donner plus d’explication mais elle n’avait pas su comment présenter la chose autrement. C’était un peu embarrassant pour elle d’admettre tout cela même si elle ne regrettait pas les folies qu’elle avait pu faire par le passé pour se faire remarquer ne serait-ce qu’un peu des jeunes hommes sur scène. « Oui, heureusement, même les fans grandissent ! Croyez-moi, il vaut mieux ! » Elle venait de comprendre le trouble qu’il avait connu et cette scène l’avait beaucoup amusée, maintenant qu’elle saisissait ce conflit. Cela était pourtant évident mais il s’était emmêlé les pinceaux tout seul, certainement étonné de tomber sur une ancienne fan. « J’étais vraiment fan vous savez » C’était un peu gênant de l’admettre mais elle voulait l’encourager à sa manière, appréciant toujours autant son talent. « J’allais à tous les festivals où vous performiez pour être honnête. C’est un peu gênant d’avouer ça… » Un petit rire lui échappa, tandis qu’elle jouait nerveusement avec ses doigts, encore impressionnée de se retrouver en face du jeune homme. Elle se sentait encore toute petite même si elle avait bien grandi depuis. « Bien sûr que oui ! Ça m’a beaucoup surpris d’entendre cette chanson… depuis le temps ! C’était une excellente performance, comme autrefois ! » Elle releva les yeux vers l’artiste, avec un grand sourire. Elle avait vraiment l’impression d’avoir fait un bon en arrière mais ils avaient tous deux changé depuis le temps. « Je suis contente de voir que vous continuez à chanter…. En solo maintenant ?  » Elle osa demander, ignorant s’il y avait eu des problèmes au sein de groupe, ce qui aurait pu expliquer leur disparition soudaine.


Codage par Libella sur Graphiorum


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. ▵ endlesslove.
avatar
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 267
✮ DATE D'INSCRIPTION : 08/02/2018


✮ AGE : 19 ans
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 267
✮ DATE D'INSCRIPTION : 08/02/2018


✮ AGE : 19 ans

Revenir en haut Aller en bas
 

Fan un jour, fan toujours! PV Eun Sil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss|
» Scout un jour, Scout toujours !
» Gaffeuse un jour, gaffeuse toujours ! (Libre)
» Neiges un jour, neige toujours. [Pv: Ledha]
» Boursouf un jour, Boursouf toujours ! [Donald & Irving]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seoulmates :: Les quartiers de Séoul :: Jongno (종로) :: Le parc de Tapgol-