CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | .
 

 Work from home [Ryouta & Hyun Ki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mar 12 Juin - 15:12
Voir le profil de l'utilisateur



Work from home
feat. Ryouta


Je devais faire quelque chose concernant cette enquête que laquelle je ne devais même pas travailler. J’avais dit à Woojin que je m’en occupais et je me retrouvais cloitré dans ma voiture depuis plusieurs heures à quelques pas de cette maison dans laquelle j’avais grandi. J’avais entièrement coupé les ponts avec ma famille, mais aujourd’hui j’étais obligé d’y retourné pour demander un service. Je me doutais que je n’allais pas me faire accueillir à bras ouvert, mais j’avais mon arme sur moi et j’étais prêt à m’en servir s’il le fallait. Je m’étais juré de ne jamais revenir ici. Et pourtant j’étais bien là, pour chercher un moyen de contacter Ryouta en espérant qu’il soit devenu un petit génie de l’informatique comme je me l’étais imaginé. Je n’osais pas faire ces quelques pas qui me séparait de ces mauvais souvenirs. Si mon père était là, j’étais un homme mort. Si on apprenait que j’étais revenu, ma carrière serait également foutue. C’était un choix à faire, mais il y avait des vies en jeu et je me devais de prendre ce risque.

Je glissais mon arme dans son étui accroché à ma taille. Je la laissais bien en vue. Juste au cas où. Je sortais de la voiture en me rhabillant correctement. J’étais devenu bien plus musclé depuis mon départ. Je pratiquais un peu trop de sport, mais je n’avais plus envie d’être faible, de me faire marcher sur les pieds. Je pouvais me défendre seul aujourd’hui, sans l’aide de ma mère. Je poussais le portail comme je l’avais fait durant des années. Je hochais simplement la tête pour saluer les hommes de main de mon père qui était déjà prêt à agir au moindre geste suspect. Je sentais bien que ma présence créait une forte tension, mais je n’étais pas là pour me battre aujourd’hui. J’avais trahi les Choi et je n’avais plus ma place ici.

Je respirais longuement devant les grandes portes avant de frapper. J’avais beau avoir l’air serein, je bouillonnais de l’intérieur. A qui est-ce que j’allais faire face ? Je me doutais que j’étais en train de faire une belle connerie. La porte grinçait en s’ouvrant alors que je posais mon regard sur un gamin. Je fronçais les sourcils quelques secondes avant de le reconnaître. Il n’avait plus ses grosses joues ni son air malicieux. Ryouta. Il avait l’air tellement dur. Qu’est-ce qu’ils avaient fait de lui ? De mon petit frère pourtant si innocent à l’époque ? On avait vécu des choses difficiles et je pensais qu’il aurait fait ses choix en fonction de ce passé compliqué. J’avais encore un peu de mal à le reconnaître. Je gardais mon sang froid.

 « Salut. Ça faisait un bail. Ça tombe bien je te cherchais.»

Il n’avait rien à faire en Corée. Sa place était au Japon. Je ne devais pas me mêler de leurs affaires. Je faisais un pas en arrière pour qu’il puisse avancer s’il le voulait. Je ne comptais pas entrer à l’intérieur. J’avais juste besoin de lui parler.

 « T’as changé Ryo.»

Je n’étais pas certain que ce soit dans le bon sens. Je n’étais pas là pour le juger, mais il restait mon petit frère malgré tout. Mon petit frère que j’avais toujours voulu protéger mais sans grand succès.

 « Je vais pas tourner autour du pot pendant des heures. Je suis pas le bienvenue ici. J’ai besoin de toi. Tu m’aides ou pas ? .»

Ça ne servait à rien de discuter des heures. Je venais pour l’enquête et rien d’autre.









Je suis les Guns'n'Roses, trésor, j'ai un appétit pour la destruction.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 26
✮ DATE D'INSCRIPTION : 22/04/2018
✮ AGE : 27 ans
Choi Hyun Ki
Membre du Mois
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 26
✮ DATE D'INSCRIPTION : 22/04/2018
✮ AGE : 27 ans

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Juin - 14:23
Voir le profil de l'utilisateur



Work from home
feat. Ryouta


tenue x Son père et sa belle étant partis… Tian Weï qui n’a toujours pas débarqué, il était seul, le petit prince. Petit prince qui avait ses hommes de main du japon et certains de son père qui sont restés présents pour obéir à la moindre de ses demandes, même si ils étaient probablement là pour raconter les moindre faits et gestes de ce petit empereur. Il revenait des cours, et tout ce qu’il avait envie de faire là, c’était de se rendre dans cet entrepôt abandonné qu’il avait décidé d’emménager avec l’aide de ses hommes de mains. Après tout, il était l’héritier avant tout du clan Natsume. Il devait aller récolter de l’argent.. Ceux qui ont demander un prêt au diable qu’est son père.. Toutefois, il avait décidé d’envoyer deux de ses hommes le faire. Après tout, en tant qu’héritier ce n’était pas forcément son travail d’aller faire du porte à porte pour menacer ces pauvres vermines qui auraient finit par ramper à ses pieds pour demander une prolongation. C’était toujours ça.. On prête, mais ils ne remboursent jamais dans les temps.. Du coup, les dettes s’accumulent.. Il aimait faire souffrir les autres, mais quand c’était trop facile, cela l’ennuie. Il préférait par exemple, finir le dernier final fantasy. En effet, chez ce garçon de ce milieu chaotique possédait trois facettes bien présentes : Celle du gamin qui adorait les chupas chups et les jeux en ligne, les jeux d’arcades etc. Le sadique, qui n’avait aucune empathie envers le monde, mais ça.. C’est à cause d’un malheureux accident dont il n’a jamais dit un mot.. Son innocence a disparu vraiment quand il fut kidnappé à 6 ans.. Il n’a jamais dit ce qui s’était passé, clamant qu’il a oublié.. Sauf qu’en réalité, il se souvient de tout.. Se rendant dans sa chambre pour aller récupérer son ordinateur, et mettre la musique à fond après avoir terminé ses devoirs… Voilà qu’il sentit du mouvement.. Ses hommes ainsi que ceux de son père s’agitent. Il est à l’intérieur.. Mais, il entend les pas précipités dans cette demeure beaucoup trop grande pour lui seul. On frappe à sa port et son garde du corps personnel, son premier homme, lui dit qu’il y a un homme qui calé dans sa voiture. Suspect ? Un flic ? Ryouta est vraiment ennuyé.. Sérieusement.. Est-ce qu’il pourra avoir une journée tranquille à jouer hein ?

 «Tss.. Prévenez – moi si cet inconnu s’approche trop près de la maison et ne faites pas de bêtises. Tant qu’on ne connaît pas ses intentions, je ne veux pas de bavures. Toutefois, si c’est une fouine alors, je veux le rencontrer et m’en occuper personnellement ! Fais passer le message. »

Un « compris » se fit entendre et quand la porte fut refermée, il sauta sur le lit, mis son casque de musique sur ses deux oreilles et c’est allongé sur son lit, qu’il commence à ouvrir un de ses ordinateurs portables de gamers.. Pour commencer sa partie.. Finalement, c’est au bout d’une heure.. Qu’une servante vient frapper pour lui dire que son homme de main l’appelle.. Alors comme ça, cet « inconnu » s’était approché hein ? Et voilà qu’avec tout ça.. Sur l’écran de son ordinateur il voit : « GAME OVER ». De mieux en mieux.. Il n’y a pas à dire.. Ce fou.. Il venait de mettre de mauvaise humeur le petit prince qui détestait perdre. Prenant une sucette au passage, il s’avance à grande enjambée sans remercier la servante. Il était furieux. Qui osait l’interrompre dans une partie hein ? Certes, c’est lui qui avait demandé à être appelé s’il y avait du mouvement, mais ce fauteur de troubles ne pouvait pas attendre après qu’il ait finit son combat hein ? Il se fichait bien des courbettes qu’on lui fait sur son passage. Il sent quelqu’un frapper à la porte. Sûrement l’intrus. On lui demande d’attendre, d’ouvrir à sa place, mais tête brûlée qu’il est, il décide d’ouvrir à cet homme qui a osé le déranger et même s’il ne montra rien.. Il lui fallu plusieurs minutes.. Toutefois, quand il le reconnut.. Son coeur rata un battement, sa colère doubla.. Et pourtant, c’est avec un grand sourire quelque peu voir énormément hypocrite tout comme son ton enjoué qui accueillit cet homme qui avait tiré un trait sur leur famille, sur lui.

 «Tu m’en diras tant.. Le mouton noir de la famille qui se montre.. Tu es venu ici pour nous arrêter ? Non… Je n’ai pas été prévenu de plusieurs voitures de flics…»

D’un regard, il rassure hommes de ne pas bouger et finit par dire d’un ton autoritaire :

 «Laissez-nous, et retourner à vos tâches.»

En Japonais, puis aussi en Coréen. Même si, les plus dangereux pour ce grand – frère qu’il n’avait pas revu depuis un moment étaient ceux liés directement à la famille Choi. Il ne possédait aucune emprise sur eux. Il avança un pied dehors. Et une fois, qu’ils se retrouvèrent tous les deux, il reprit un visage souriant et « gamin » tout en tirant un paquet de cigarette pour en sortir une chupa chups dont il enlève l’emballage et mis dans la bouche :

 «Tu m’as fait perdre une partie pour me dire que j’ai changé ? »

En effet, s’il y avait bien une chose qu’il détestait c’est qu’on le dérange pour rien. Toutefois, ne sachant pas s’il était venu ici pour piéger la famille, il s’était retenu de glisser des mots comme meurtres ou autres. Sait-on jamais s’il portait un micro. Il fut surpris, mais aussi curieux par cette demande :

 «Oh… Une demande ? Tiens donc… Cela doit être important pour que tu risques ta vie ici.. Alors, que tu ne la risque même pas pour ta famille.. Ceci dit je suis curieux.. Dis m’en plus. Père est absent, à croire que tu as les Dieux derrière toi. Bref, dis m’en plus et je verrais  bien si je peux t’aider ou pas ~~ »

Affirme t’il sur une tonalité de chesshire.





Sometimes, people are meant to stay in your heart, but not in your life.
En ligne
avatar
Rang Snake

✮ MESSAGES : 86
✮ DATE D'INSCRIPTION : 23/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 17/10/1997
✮ AGE : 20 bougies
Natsume Choi Ryouta
ϟ Game over : Thank you for playing ϟϟ Game over : Thank you for playing ϟ
Rang Snake

✮ MESSAGES : 86
✮ DATE D'INSCRIPTION : 23/04/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 17/10/1997
✮ AGE : 20 bougies

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Juin - 22:41
Voir le profil de l'utilisateur



Work from home
feat. Ryouta


J’avais du mal à imaginer que mon frère puisse être à la tête de la famille. Qu’il puisse gérer tous ces hommes, même si je me doutais que mon père avait toujours le pouvoir. C’était des hommes avec lesquels j’avais grandi, qui me regardaient aujourd’hui avec haine. Ils en avaient le droit. Je restais sur mes gardes. Parce que justement, je savais de quoi ils étaient capables. Ils obéissaient aux ordres et je ne savais pas ce que le chef de famille leur avait donné comme consignes s’ils me voyaient revenir. Dans un sens, je jouais ma vie. Tout ça pour quoi ? Un foutu profiler. Ils étaient tous prêt à agir.

Je restais sous le choc en voyant Ryouta. Il était devenu un homme. Un bel homme. Je remarquais qu’il ne me reconnaissait pas tout de suite. Il ne s’attendait pas à me voir. Je pouvais sentir sa rancœur derrière son sourire hypocrite. Le mouton noir. Le vilain petit canard. Le mauvais garçon. Celui qui n’avait jamais voulu se soumettre et qui s’était battu pour sa liberté. J’étais fier d’être devenu cet homme-là. Mon choix n’avait pas été aussi simple qu’il pouvait le croire mais je n’avais aucune raison de m’expliquer. Je n’étais pas venu ici pour régler mes comptes.

 « Ravi que tu me reconnaisses. Tu crois que je viendrais tout seul pour vous arrêter ? Sérieusement ? N’oublie pas que j’ai vécu ici. »

Je connaissais parfaitement la violence dont cette famille pouvait faire preuve et il me faudrait de nombreux agents pour en venir à bout. Mon frère était devenu un vrai petit monstre et on lui obéissait au doigt et à l’œil. Est-ce qu’on l’avait conditionné durant mon absence ? Le gamin doux et peureux avait disparu. J’avais un adolescent arrogant et sûr de lui face à moi. Il aurait mérité une bonne correction, mais je n’avais plus aucun droit sur lui. Ma vie était ailleurs.

 « Donc j’en conclu que t’es toujours passionné par l’informatique ?. »

Nos retrouvailles ressemblaient à ce que j’avais imaginé. Tendues et impersonnelles. J’avais mis ma fierté de côté pour lui demander son aide. Je n’étais pas certain qu’il accepte vu son attitude. Mais je pouvais le comprendre. Il avait le droit de le détester. Je sentais un poids en moins en apprenant que mon père n’était pas présent. J’avais une chance de pouvoir rentrer chez moi sans une égratignure.

 « J’ai pas de famille Ryo. J’en ai plus. Je suis pas là pour parler du passé. Je suis là parce que j’ai besoin de tes talents. J’aurais besoin que tu pirates un truc. J’ai besoin d’infos. Y’a que toi qui peut m’aider. »

J’étais prêt à insister, mais pas à le supplier. S’il ne voulait pas me venir en aide, je finirais bien par trouver une solution. Peut-être pas à temps. Je savais qu’il voudrait m’en faire baver, pour se venger de mon départ. Je pourrais me laisser faire s’il se sentait un peu soulager.








Je suis les Guns'n'Roses, trésor, j'ai un appétit pour la destruction.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 26
✮ DATE D'INSCRIPTION : 22/04/2018
✮ AGE : 27 ans
Choi Hyun Ki
Membre du Mois
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 26
✮ DATE D'INSCRIPTION : 22/04/2018
✮ AGE : 27 ans

Revenir en haut Aller en bas
 

Work from home [Ryouta & Hyun Ki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» ¤~~You still have lots more to work on~~¤
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» Choi Seung Hyun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seoulmates :: Les quartiers de Séoul :: Insadong (인사동) :: Quartiers résidentiels :: Résidences-