CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | .
 

 Secret coffee [HyunJin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jeu 14 Juin - 23:04
Voir le profil de l'utilisateur



Secret coffee
feat. Woo Jin


J’étais passé à son bureau pour lui laisser un mot. Je lui demandais de me rejoindre dans un café près de mon appartement. Je n’avais pas envie que l’on nous voit ensemble. Je détestais les profiler et j’étais trop borné pour changer d’avis. Mes collègues se seraient immédiatement doutés de quelque chose et je n’avais aucune envie qu’ils viennent fouiner dans mes affaires. Je n’avais pas encore eu le temps de contacter mon frère. Ou plutôt, je n’en n’avais pas eu le courage. J’avais beau être un flic, renouer avec ma famille était ce qu’il y avait de plus effrayant pour moi. Bien plus que de se faire tirer dessus. Je n’avais pas pu obtenir beaucoup d’informations, mais j’avais besoin des siennes pour avancer et ne pas arriver les mains vides face à mon petit frère. Je ne savais même pas s’il voudrait me parler.  J’avais mes tords dans cette histoire, j’avais quitté la maison sans l’emmener avec moi. Parce que je ne savais pas comment le protéger, que je n’avais pas de situation stable, ni d’endroit à lui offrir. J’avais vécu dans l’école de police jusqu’à obtenir mon diplôme et un poste.

Je commandais un café noir pour me donner un peu de courage. J’avais déjà assez de boulot comme ça pour m’encombrer avec une vieille affaire, mais mon instinct m’avait poussé à accepter. Et mon instinct ne me trompait jamais. Je feuilletais rapidement mes notes alors que la serveuse essayait de me sourire. Les femmes ne m’intéressaient pas, mais je n’avais jamais laissé filtrer cette information. Tout le monde s’imaginait que j’étais trop occupé, que je travaillais trop pour rencontrer quelqu’un. On m’avait déjà proposé de me présenter quelqu’un. J’avais toujours refusé. Je n’étais pas fait pour partager ma vie. Je vivais pour mon boulot, ce qui me faisait oublier tout le reste. Je relevais la tête en entendant la porte s’ouvrir et faisait un signe de la main pour qu’il me rejoigne.

« Salut.  Alors t’as avancé un peu ?»

Je n’avais pas le temps pour les banalités. Nous n’étions pas amis et je n’étais pas là pour discuter. Cette histoire aussi vielle soit-elle était devenue urgente aujourd’hui.

« J’ai pas eu le temps d’appeler mon contact, mais si t’as de bonnes infos je pourrais sûrement réussir à le convaincre.»

Rien n’était certain avec un garçon comme Ryouta. Mais j’avais décidé de prendre le risque. Je savais que Woojin trafiquait toujours quelque chose qui ‘avait rien à voir avec cette histoire. Je finirais par le découvrir. Il ne pourrait pas garder son secret encore bien longtemps.








Je suis les Guns'n'Roses, trésor, j'ai un appétit pour la destruction.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 26
✮ DATE D'INSCRIPTION : 22/04/2018
✮ AGE : 27 ans
Choi Hyun Ki
Membre du Mois
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 26
✮ DATE D'INSCRIPTION : 22/04/2018
✮ AGE : 27 ans

Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Juin - 14:27
Voir le profil de l'utilisateur



Secret coffee
feat. Woo Jin


Il y avait des corps qui s’empilent.. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir rassemblé des informations. Il y avait passé des nuits blanches et le fait que l’homme qu’il a aimé, qu’il aime toujours, mais s’interdit de retomber dans ce piège qu’est l’amour.. A refait surface… C’était beaucoup trop de changements.. Il a cru pendant deux ans… Deux longues années qu’il était mort.. Et en réalité, il était toujours vivant.. Très vivant même. Toutefois, cela donne encore plus à réfléchir.. Sur le bien fondé de cette mission du passé. Il y avait des vendus dans l’armée… Hyun Soo n’était pas un traitre, il l’avait toujours sût, et il en avait la preuve aujourd’hui.. Cependant, ils étaient tous les deux dans une impasse et pas une petite. Aucun d’eux ne se connaissait en piratage informatique. De plus, les dossiers de l’armée étaient bien gardés… Cette situation en plus de son enquête.. Il n’y a pas à dire.. Il était au milieu d’un foutoir pas possible. Alors quand il avait vu ce mot, posé sur son bureau pour se rendre dans un café du coin de ce « flic » qui l’a jugé à cause du fait qu’il était profiler. Toutefois, malgré ça.. Il avait accepté de lui refiler un coup de main en toute discrétion. Il sait qu’il cache quelque chose lui aussi… Pour avoir des contacts au marché noir.. Ce n’était pas anodin. Toutefois, il sait aussi qu’il est un homme de confiance. C’est son profil émanant de lui que lui dictait sa connaissance en psychologie. Finissant de remplir quelques documents, il finit par se rendre à ce ledit café où, il le trouva rapidement. Une chose était certaine, son vis-à-vis n’était pas le genre à tourner autour du pot, mais ça il le savait comme il pouvait sentir qu’il cachait aussi quelque chose de lourd. De très lourd à porter.

«Salut.»

Il prit la même commande que son interlocuteur à la serveuse qui se dirigeait vers lui et de là, il se concentra sur la personne qui l’avait interpellé ici. Il se doutait que s’il l’avait fait venir ici, c’était pour que personne ne les voit ensemble. En soit, cela ne le dérangeait aucunement, au contraire.. Il se foutait bien que les autres ignorent qu’ils travaillaient ensemble sur une vieille affaire dont le nombre de victimes augmentaient jour après jours. Il l’observe et ne parle que lorsque sa commande arrive et qu’il prend une gorgée :

«Pourquoi j’ai l’impression que ce n’est pas totalement vrai ?»

Pour l’excuse qu’il n’a pas eu le temps de contacter son contact. La seule chose qui lui vint ce fut :

«Est-ce ce que ce contact est dangereux ?»

Demande t’il plus bas, profitant ainsi du brouhaha afin que personne n’entende, mais avant qu’il finisse par lui répondre il lui glissa une liste :

«Ce sont trois noms de personnes qui sont venues le voir le plus ainsi que les lettres. Certes, il y a une personne qui a rendu visite à notre criminel plus souvent que les deux autres, mais une seconde lui a envoyé plus de lettre.. Quant à la troisième.. Apparemment elle venait toujours lui rendre visite en tête et beaucoup on vu refiler à notre coupable des papiers qu’il a détruit. Donc je me dis.. Qu’on ne pouvait pas la mettre de côté. Deux sont des travestis aussi.. Enfin, ils sont pas sûrs..»








The Most painful Goodbyes, are the ones that are never said and never explained
.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 123
✮ DATE D'INSCRIPTION : 08/04/2018


✮ AGE : 23 ans
Nam Woo Jin
In a broken wolrd without you, I lost the lightIn a broken wolrd without you, I lost the light
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 123
✮ DATE D'INSCRIPTION : 08/04/2018


✮ AGE : 23 ans

Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 11:10
Voir le profil de l'utilisateur



Secret coffee
feat. Woo Jin


Maintenant que je m’étais lancé dans cette affaire, j’avais du mal à en sortir. C’était mon problème. Quand je faisais quelque chose, j’allais jusqu’au bout. Je n’avais pas tellement le temps de m’éparpiller, mais c’était trop tard. Mes nuits étaient de plus en plus courtes et je ne savais même pas comment je faisais pour tenir encore debout. Un café ne suffirait pas. J’allais sûrement fermer les yeux quelques heures sur mon canapé après ce petit entretien. J’avais toujours été du genre secret. Je ne parlais jamais de ma famille, ni de ma vie privée. Maintenant j’y mêlais mon travail. Cette histoire ne concernait absolument pas ma division. Elle n’aurait sûrement pas dû être rouverte. Mais des vies étaient en jeu. Je doutais toujours de Woojin, parce que je n’aimais pas qu’il magouille dans mon dos, mais d’un autre côté, j’avais légèrement revu mon jugement. Jamais je ne l’admettrais devant lui mais je commençais à me rendre compte qu’il n’était pas si mauvais que j’avais pu l’imaginer.

J’attrapais ma tasse de café même encore brulante. J’avais à peine eu le temps de manger aujourd’hui. Je ne voulais pas que l’on perde notre temps, alors j’abordais le sujet immédiatement. Je m’en voulais un peu de ne pas avoir contacté Ryouta entre temps. J’avais trop hésité et je ne pouvais plus me le permettre. J’espérais que lui avait pu obtenir un peu plus d’informations que moi. Il n’était pas idiot lui non plus. Il avait bien remarqué que j’avais aussi des choses à cacher. Je ne préférais ne rien dire.
Est-ce que mon contact était dangereux ? Honnêtement je ne savais pas. Je n’avais plus de nouvelles de Ryouta depuis que j’avais quitté la maison. Je ne savais pas comment il avait grandi. Ni ce qu’ils avaient fait de lui.

«Dangereux ? C’est possible. C’est surtout ce qu’il y a autour de ce contact qui peut poser problème… »

La famille Choi. Mon père en particulier. Mais je n’avais pas l’intention de tout lui expliquer en détail. J’étais assez mal placé pour lui faire des réflexions concernant ses secrets mais mon instinct de flic reprenait toujours le dessus. Je l’écoutais avec attention pour essayer de voir si je ne pouvais pas mettre le doigt sur quelque chose. Ce n’était pas évident de se débrouiller seuls. Je regardais la liste qu’il m’avait donnée. Aucuns noms ne m’étaient familiers.

«T’as déjà bien débroussailler le truc, s’il n’y en a que trois, on devrait facilement pouvoir leur parler »

Je notais les noms dans mon téléphone. Si mon frère acceptait de m’aider, ce serait beaucoup plus simple d’en apprendre plus sur leurs conditions de vies. Des travestis. Ce qui correspondait à notre idée de base. Je sentais qu’on se rapprochait un peu plus de notre but.

«J’irais voir mon contact demain.»

Je n’avais plus le choix. Je ne pouvais plus faire marche arrière.

«T’as rien d’autre à me dire ? »

Et je ne parlais pas de l’enquête.








Je suis les Guns'n'Roses, trésor, j'ai un appétit pour la destruction.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 26
✮ DATE D'INSCRIPTION : 22/04/2018
✮ AGE : 27 ans
Choi Hyun Ki
Membre du Mois
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 26
✮ DATE D'INSCRIPTION : 22/04/2018
✮ AGE : 27 ans

Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 15:12
Voir le profil de l'utilisateur



Secret coffee
feat. Woo Jin


Cette vieille affaire que le commissariat à été obligé d’ouvrir à nouveau.. Autant vous dire.. Que c’était un véritable casse tête chinois. Toutefois, il n’avait pas été effrayé par le peu d’heures de sommeil. En effet, il a fallu qu’il planche sur un tas de paperasse au point que ses yeux lui picotèrent. Les litres de café aussi y sont passé, mais c’était son enquête, et si les autres policiers souhaitaient simplement s’adonner à leur mission de protection, très bien, mais dans son cas c’était différent. Il y avait plusieurs vies en jeu. Si, les choses ne s’accéléraient pas, le nombre de cadavres continueraient de s’empiler. Tout seul, c’était impossible, alors oui, il fut heureux de recevoir l’aide d’un inspecteur gradé d’une autre équipe, mais quelque part, même s’il sait qu’il est droit dans ses baskets. Il sait que quelque chose cloche dans l’équation de son profil. Cependant, il n’avait pas réfléchit quand il avait vu son mot sur son bureau et le voici, maintenant devant lui, dans ce café un peu éloigné du commissariat. Woo Jin sent que l’excuse du « temps » n’est pas vraie.. Des signes ne trompent sur le facies de son vis-à-vis. Au moins, il a rapidement la réponse pendant qu’il prend une gorgée de son café.

«Il n’y a pas un autre contact ? Si, c’est trop dangereux, tu n’es pas obligé de le faire..»

Si c’est dangereux, c’est que ce contact doit être bon quelque part. Dans ce cas, possible qu’il pourrait peut-être résoudre un autre problème aussi. Sauf qu’il n’a pas envie de l’enrouler dans cela. C’était une affaire entre Hyun Soo et lui. Il souffle à nouveau sur sa boisson. Il lui fit par t de ses découvertes et acquiesce. Au moins, cela montrait qu’il savait se retrousser les manches et qu’il pouvait faire du bon boulot seul, bien que cela soit compliqué malheureusement. S’abreuvant du liquide brûlant, le jeune homme finit par dire :

«Même s’il y avait. Parler ici, ne serait pas correct. On est peut-être dans un lieu public, il y a quand même des oreilles.»

Ce qui était vrai. Il ne pouvait pas laisser cette information filtrer ou prendre un risque. Déjà, c’était à voir s’il pouvait réellement se confier. Cependant, est-ce qu’il avait d’autres issues ? Malheureusement non. Hyun Soo n’y connaissait rien en Hacking, et plus encore, c’était trop dangereux de le laisser vagabonder dans les rues de Séoul. Il pourrait se faire reconnaître et, quelque part, il préférait l’avoir à l’oeil.

«Après ce café, nous devrions marcher. Il fait beau aujourd’hui.»

Ce n’était pas la peine de continuer à la jouer solo. Là, c’était quand même des hauts placés et l’armée coréenne. C’était sûrement encore plus dangereux que cette affaire en cours pour laquelle il était venu ici en premier lieu.








The Most painful Goodbyes, are the ones that are never said and never explained
.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 123
✮ DATE D'INSCRIPTION : 08/04/2018


✮ AGE : 23 ans
Nam Woo Jin
In a broken wolrd without you, I lost the lightIn a broken wolrd without you, I lost the light
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 123
✮ DATE D'INSCRIPTION : 08/04/2018


✮ AGE : 23 ans

Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 18:31
Voir le profil de l'utilisateur



Secret coffee
feat. Woo Jin


Il y avait d’autre contacts, mais je savais qu’on manquait de temps et je ne voulais plus en perdre. Je devais retourner dans cette maison qui avait marqué toutes ces années de ma vie. Qui m’avais appris la violence, la méfiance. Tout ce que j’avais appris m’étais utile aujourd’hui, mais je n’avais pas le caractère fait pour obéir à un homme qui aimait se prendre pour le roi du monde, un être invincible et supérieur. Mon père. Je le détestais à en crever. Il m’avait pris tout ce qui comptait pour moi. Ryouta. Je n’avais jamais ressenti un besoin aussi urgent de le voir, même si je me considérais comme un frère indigne de ne pas l’avoir sorti de cet enfer.

 « Je suis pas obligé. Mais il faut que je le fasse. C’est le bon moment, je suppose...»

Je n’étais sûr de rien, mais je me disais qu’après tout ce qu’on avait vécu et partagé, il pourrait m’aider. Mais Ryo était un gamin capricieux et je devais m’attendre à tout avec lui. J’avais peur. Je ne savais pas encore de quoi. Qu’il m’en veuille ? Ce serait sûrement le cas. Qu’il m’envoie balader ? Qu’il m’ait oublié. Cette histoire me refaisait sombrer dans mon passé.

 « Je vais choper des infos et on pourra leur rendre visite. Si t’as le temps. Après le boulot. »

Même si notre travail ne s’arrêtait jamais. Je fronçais légèrement les sourcils. Des oreilles ? Dans ce café ? Je trouvais ça étrange. Qu’est-ce qu’il avait bien pu faire pour avoir peut d’être suivi ? Peur de parler ? C’était sûrement bien plus grave et plus important que je me l’imaginais. Je pensais qu’il magouillait dans le dos de la police, mais ça me semblait plus compliqué que ça. Et j’étais prêt à lui laisser le bénéfice du doute. Je souriais légèrement suite à sa remarque. Si sortir de ce café pouvait l’amener à parler, je n’étais pas contre. Je terminais ma tasse et laissait quelques billets sur la table avant de lui faire signe de me suivre. Je marchais quelques secondes en silence, regardant autour de moi.

 « Y’a un truc grave non ? »

Ce n’était pas difficile de le deviner. Je sentais que je m’embarquais dans quelque chose de presque aussi dangereux que ma famille. J’avais toujours le chic pour me retrouver dans ce genre de situation, à croire que j’avais quelques pulsions suicidaires. C’était comme un besoin de me faire pardonner pour tout le mal que j’avais pu faire.

 « Dis-moi un truc sur toi et je te dirais quelque chose sur moi. »

C’était donnant-donnant. Mon père construisait un véritable empire et quelqu’un devait l’arrêter. Même si je savais que quelqu’un d’autre prendrait sa place. Mon autre frère sûrement. Il avait toujours eu ça dans le sang. Cette famille était vraiment dérangée et je me demandais comment j’avais pu m’en échapper. Est-ce que ma vie était en danger ? Je n’en n’avais aucune idée. Est-ce que l’on gardait un œil sur moi ? Sûrement.

 « J’ai l’impression que toi et moi on attire le danger. »

Et nous deux réuni, ce n’était pas la meilleure solution.









Je suis les Guns'n'Roses, trésor, j'ai un appétit pour la destruction.
avatar
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 26
✮ DATE D'INSCRIPTION : 22/04/2018
✮ AGE : 27 ans
Choi Hyun Ki
Membre du Mois
Rang Wolf

✮ MESSAGES : 26
✮ DATE D'INSCRIPTION : 22/04/2018
✮ AGE : 27 ans

Revenir en haut Aller en bas
 

Secret coffee [HyunJin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Secret War
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia
» secret of mana
» SUIVI-HAÏTI:SECRET POLITIQUE-COMPLICITÉ OU SOUMISSION?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seoulmates :: Les quartiers de Séoul :: Hongdae (홍대)-