CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | .
 

 Never let your best friends get lonely... Keep disturbing them • | Ft. Young Jae ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mer 27 Juin - 23:34
Voir le profil de l'utilisateur

Never let your best friends get lonely
Keep disturbing them

L’amitié… Qu’est-ce que c’était ? A l’heure actuelle, Hyun Jae n’était pas en mesure d’expliquer de quoi il s’agissait selon lui. Il le voyait dans les films qu’il regardait, dans les romans qu’il lisait mais aussi auprès des personnes qu’il côtoyait. Cela l’émerveillait à chaque fois qu’il observait, rêvant de ce genre de relation à son tour néanmoins il n’était malheureusement pas aussi sociable. Toutefois, s’il était un handicapé des relations sociales, qu’il y avait encore de nombreuses choses qu’il ignorait sur ce sujet là, il était tout de même capable de savoir à qui il tenait, à qui il s’attachait et qui il appréciait plus que d’autres. Etait-ce ça qu’on appelait « amis » ? Non, le jeune homme ne le savait pas… Seulement dans son entourage, il y avait ces personnes qu’il ne souhaitait pas perdre, ces personnes qu’il aimait énormément et dont il serait triste s’il devait les voir partir un jour… A chaque fois qu’il y songeait, il en avait la boule au ventre à l’idée qu’on puisse l’abandonner, le mettre de côté si on se rendait compte qu’en réalité il n’était qu’un jeune homme ennuyant et immature… On lui avait répété à plusieurs reprises qu’il n’était pas normal, nombreux avaient été ceux à le laisser pour cette raison sans avoir jamais cherché à comprendre qui il était en réalité. Peut-être que ses proches finiraient par se lasser… Peut-être que Woo Sung trouverait mieux que lui pour occuper ses journées, quelqu’un qui l’accepterait sans rechigner et qui le laisserait agir comme bon lui semblerait. Peut-être que Tiffany rencontrerait réellement l’amour de sa vie et finirait par fonder une famille avec ce dernier, lui n’ayant plus sa place dans ce joli tableau. La preuve, même s’ils n’étaient pas particulièrement proches au départ, Jae Hwan avait déjà commencé à l’éviter… Hyun Jae pouvait se faire des idées mais il était certain que ce garçon avait mis ses distances. Est-ce que lui aussi avait commencé à le trouver bizarre à cause de ses réflexions étranges parfois ? C’était son futur métier d’être légiste, cela lui paraissait logique d’en parler et d’en donner les détails si on l’interrogeait sur le sujet mais certainement que ça ne l’était pas pour tout le monde. Au final, la seule personne en qui Hyun Jae ne doutait pas – bien qu’un peu malgré lui parfois – c’était Young Jae. Ce garçon qu’il connaissait depuis si longtemps maintenant, avant même d’avoir été placé à l’orphelinat… D’aussi loin qu’il était en mesure de se souvenir, son ami avait toujours été à ses côtés, lui offrant même une figurine de super-héros en guise de cadeau, figurine que l’étudiant avait toujours gardé fièrement exposé sur un meuble de son salon. Son camarade était le seul à connaître la totalité de son histoire, le seul à l’avoir connu alors qu’il ne savait pas encore parler et qui l’avait vu évoluer peu à peu dans un monde qu’il ne connaissait pas encore. Ils avaient beau avoir cinq années d’écart, ils s’étaient toujours soutenus à leur manière et le plus jeune avait toujours été derrière lui, paré à le protéger si on osait profiter de son innocence et de sa naïveté. Leur amitié était spéciale, probablement la raison pour laquelle Hyun Jae l’estimait autant et ce peu importait l’homme qu’était devenu son ami.

C’était vrai, le futur légiste ne le nierait pas, le comportement de son camarade l’inquiétait plus que de raison… Il n’aimait pas le savoir mêler à des affaires louches, encore moins le savoir toucher un peu trop à l’alcool, la cigarette ou toute autre substance illicite. Young Jae n’était pas n’importe qui à ses yeux, il avait une place particulière dans son cœur, un respect et une admiration que le garçon ignorait mais il était la seule personne sur qui Hyun Jae acceptait de s’appuyer… L’idée que quelque chose puisse lui arriver le paniquer… Lorsque son ami avait fait son coma éthylique, lui avait cru se ronger au sang tant l’attente lui paraissait longue et frustrante… Alors à présent, son angoisse était d’autant plus forte qu’elle ne l’était déjà par le passé. Certainement que oui, Young Jae était l’unique personne en qui l’étudiant avait confiance à cent pourcents… Il l’avait toujours protégé jusqu’à maintenant, il avait toujours pris soin de lui tel un frère que lui n’avait jamais eu mais à la place, son ami était là et sûrement qu’il ne le remercierait jamais assez pour ça.

Et c’était justement parce qu’il avait pensé à lui qu’il se retrouvait planté devant la porte de l’appartement de son camarade en ce milieu d’après-midi. Ce n’était pas la première fois que Hyun Jae venait à l’improviste tout comme Young Jae le faisait également de temps à autres. Ils se connaissaient depuis tellement longtemps, le stade des formalités était bien loin à présent. Il ne se souciait pas de quand ni de pourquoi, il venait le voir… Il en avait juste envie alors pourquoi s’en priver ?

Après mainte tentatives à sonner sans avoir de réponses, il n’attendit pas une minute de plus pour taper le code de son ami, lui donnant ainsi accès à entrer à l’intérieur. Cela aussi, ce n’était plus un secret pour eux d’ailleurs mais quand on connaissait l’étendus de leur amitié et ce qui les liait, ce n’était pas étonnant. Ses yeux vaquèrent tout autour de lui tandis qu’il déposait ses chaussures à l’entrée… L’appartement semblait désert mais lui se doutait que ce n’était pas le cas au vue des texto que son ami lui avait envoyé la veille, ce dernier était très certainement en train de roupiller quelque part. Un sourire attendrit naquit sur ses lèvres à la vue du gardien de la maison qui venait l’accueillir ou plutôt était curieux de la personne qui osait s’infiltrer dans son logement même si désormais, Lucky devait être habituée. Hyun Jae s’accroupît doucement, lui offrant de tendres caresses sur sa tête avant de se redresser puis de partir à la recherche du propriétaire des lieux. Propriétaire qu’il retrouva dans la chambre, avachi sur le lit, à plat ventre, le drap le recouvrant de moitié alors que l’un de ses bras dépassait dans le vide. Une esquisse amusé se dessina sur son visage avant qu’il ne secoue sa tête, songeant à quel point son camarade n’était pas croyable. Un sacré cas. Un idiot même mais un idiot qu’il appréciait malgré tout.

Hyun Jae était un enfant dans l’âme, maintenant, nombreux étaient ceux à le savoir et assurément que le bel endormi le savait encore mieux que personne. Et le futur légiste comptait bien le prouvait de nouveau aujourd’hui en s’approchant du lit avant de sauter sur le jeune homme sans chercher à se décaler. « Jaejae réveille-toi ~ » qu’il déclara en rigolant légèrement tout en le secouant. « Tu sais quelle heure il est au moins ? L’heure de sortir et de prendre l’air ! » Ses doigts s’amusèrent à taquiner sa peau, le chatouillant de part et d’autres de ses côtes en espérant obtenir une réaction. Et c’était gagné ! Le pourquoi, plutôt qu’arrêter, il continua à lui en faire jusqu’à être sûr que son ami soit bel et bien réveillé. Un vrai sale gosse celui-là, impitoyable. Son sourire était des plus innocents, impossible de ne pas craquer face à une telle bouille alors qu’il descendait du dos de son camarade afin de lui prendre un sous-vêtement dans la commode – il connaissait la pièce par cœur – et de le lui balancer dessus. « Et habille-toi, t’es mignon, mais je n’ai pas envie de voir ton petit jésus aujourd’hui non plus ~ » Bien… Lui non plus, il n’en ratait jamais une.  



AVENGEDINCHAINS


Change the colors of the sky and open up to the ways you made me feel alive, the ways I loved you.
avatar
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 192
✮ DATE D'INSCRIPTION : 19/05/2018


✮ AGE : 28 ans
Rang Unicorn

✮ MESSAGES : 192
✮ DATE D'INSCRIPTION : 19/05/2018


✮ AGE : 28 ans

Revenir en haut Aller en bas
Sam 7 Juil - 23:11
Voir le profil de l'utilisateur

Never let your best friends get lonely
Keep disturbing them

On ne pouvait pas nier. Tu ne le pouvais pas. Tu étais devenu un bel enfoiré. UN con qui méritait d'être baffé pour son comportement, pour son langage, ses conneries et tout ce qui allait avec, mais que pouvais tu y faire ? Tu avais trouvé dans cette vie, un pot pourri, un fruit entier grouillant d'asticot et devinez ce que c'était ? La vie. La vie elle même était pourrie jusqu'à la moelle. Et il fallait que tu restes dans le droit chemin ? Qui dont cela avantageait ? Il attendait que quelqu'un vienne lui dire qu'il avait payé son loyer avec sa gentillesse, que les crédits c'étaient effacés pour bonne conduite auprès des autres. Et qu'on avait eu un café gratuit grâce au respect. Qu'on vienne te dire ça pour que tu puisses croire à une connerie aussi grande. Ainsi l'amitié et l'amour étaient des notions qui te faisaient doucement rire. Lorsqu'on te demandait si tu allais te calmer avec les filles tu rigolais toujours énormément. N'étais ce pas ce que les gens voulaient ? Tout et rien ? Tu offrais tout pour une nuit pour toutes filles intéressées et intéressantes, en échange tu n'offrais rien. Tout puis rien. C'était tout un concept que tu mettais en place. Et tu y arrivais bien. Les filles étaient satisfaites et celles qui en voulaient plus finissaient toujours par prendre la porte de sortie. Après tout qui voudrait d'un enfoiré, alcoolique et drogué ? Absolument personne, tu ne voudrais pas non plus. Les shot le matin, c'était moyen pour la romance.
Pourtant il y avait eu dans ta vie des personnes qui avaient teinté ton quotidien. Des gens du passé qui l'avaient marqué. Et encore aujourd'hui la vie t'avait joué un tour pour les retrouver. Cet orphelin dont tu avais su toute l'histoire n'était pas réellement sorti de ta vie d'ailleurs, bien qu'il ait grandi et toi aussi. Que les choses aient changé et que la figurine que tu lui avais donné était la dernière de ta collection. Héros ton cul. Et puis tu avais vu ce gamin. Celui de la fenêtre. Toujours chez lui pendant que tu venais jouer pendant tes vacances. Ce gamin là n'était sorti qu'une fois dans tes souvenirs. Et quoi ? Tu le retrouvais à ton bar te demandant de te laver les mains avant de couper ton citron? Le relou de service. Et pourtant.  IL restait un ami. Et il faisait bien à manger pour un ami. Pourtant tu ne semblais pas avoir une seule relation sérieuse, pas sentimentalement parlant hein, ça c'étit mission impossible deux le retour du grand méchant. Non amicale. Elles étaient basées sur des … sur un passé où tu étais bien différent. Et tu savais qu'un jour où l'autre ils le découvriront, que ton cas est désespéré.

Pourtant tu continues d'avoir peur pour cet ami un peu trop naïf, pour cet ami qui se sent sûrement un peu seul et qui a décidé de prendre un chemin différent des autres. Tu l'aimes bien, et tu t'inquiète pour lui comme pour personne venant même aux mains si quelqu'un ose se foutre de sa gueule. Ca c'était ta spécialité et tu détestais que quelqu'un d'autre le fasse. Encore moins le manipule. Tu n'étais jamais loin. Et oui , cet homme était ton aîné mais toi et le respect hiérarchique t'en faisais du papier toilette. Après tout, ce n'était pas comme si tu avais quelque chose à faire d'un truc en particulier. A part ton rêve qui n'était pas réellemetn la chose que tu dévoilais en premier tu n'avais rien envie de particulier que de continuer ta vie comme elle était. Tu ne voulais pas monter de familles, ni même une carrière de directeur. Tu te fichais de ton image, de ton rang et toutes ces merdes qui pesaient sur le poids des gens « normaux ». C'était tellement reposant d'être juste toi. Pourtant tu ne pouvais ignorer les yeux inquiets de ce petit grand frère. Tu ne pouvais pas juste l'ignorer quand tu savais qu'il comptait pour toi. Sans le dire tu gardais sa place bien au chaud. Alors quand tu voyais que personne d'autre que toi ne lui faisait du mal, tu ralentissais sur la boisson, tu refusais un join gentiment tendu. Tu devenais presque sage pour seulement fumer ta cigarette la plus basique.

Et c'est sûrement un de ces soirs où tu avais unn peu oublié ce regard qui avait fait ta nuit. Tu avais bu, et bu, et encore bu.  Mais cette jolie demoiselle avait beaucoup d'argent à dépenser et toi beaucoup de temps à perdre. Alors tu avais bu avec elle pour ne pas la laisser seule, gentleman. Avant de finir complètement fait à envoyer des messages à ton ami. Mauvaise idée. Et ce matin là, tu n'entendis rien. Rien alors que la sonnette retentissait dans l'appartement faisant bouger Lucky qui allait directement qui entrait. Peut être qu'elle aviat faim. Mais perdu dans un sommeil trop lourd tu n'entendis rien et tu ne faisais attention à rien dormant juste profondément avant autant de grâce qu'un pachyderme. Ton ami avait l'habitude de te voir dans cet état à dormir comme un loir. Et aucun bruit ne perturba ton sommeil de plomb. Enfin jusqu'à ce qu'il se décide à réellement te réveiller

Connaissez vous les réveils douceur de Hyun Jae ? Toi non plus. Dans un sursaut suivit d'un filet de bave presque séchée et d'un petit cri rauque tu redressas la tête ne comprenant plus ce qu'il se passait. Ton réveil venait d'à peine commencer que tu entendis une voix, et elle était familière. Un petit grognement traversa ta gorge alors que tu tentais de te recoucher grattant quelque peu ton dos avant de fermer de nouveau les yeux . Tu n'avais pas assez dormi. Peu importe l'heure. Mais rapidement des doigts vinrent se glisser sur ta peau, et dans un tout autre but que celui habituel. Il voulait ta peau. Gigotant doucement tu finis par te tortiller en le suppliant d'arrêter partagé entre les rires et les cris. Les chatouilles étaient vraiment l'acte le plus détestable au monde. "Aish arrête !!!!  " une supplication boudeuse dd'un enfant mal luné. Tu te redressais encore dans le coton alors que tu le fusillais du regard ton caleçon maintenant envoyé comem une lettre à la poste, avec plus de désinvolture. Tu ne pouvais même pas être comme tu voulais chez toi. " Petit Jésus ? Ahhh bonne idée.. Amen.. on le dit souvent " Même à moitié endormi tu ne cessais des blagues plus que douteuses alors que tu te levais en soupirant fortement d'un sommeil que tu méritais et que tu n'avais pas eu ." Que me vaut se réveil en fanfarde ?  " Oui bon .. tu n'étais pas bon en orthographe, même à l'oral. Tes pas te guidant doucement vers la cuisine tu saluas Lucky par des caresses douces avant de lui donner à manger avant même de te nourrir. " Hyun Jae.. tu me dois un repas  " Manger. C'était ce que tu réclamais toujours aux autres. A croire que tu avais une cuisine qui ne servait à rien .



AVENGEDINCHAINS
avatar
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 43
✮ DATE D'INSCRIPTION : 22/06/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 09/03/1995
✮ AGE : 23 ans
Rang Rabbit

✮ MESSAGES : 43
✮ DATE D'INSCRIPTION : 22/06/2018


✮ DATE DE NAISSANCE : 09/03/1995
✮ AGE : 23 ans

Revenir en haut Aller en bas
 

Never let your best friends get lonely... Keep disturbing them • | Ft. Young Jae ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Friends, we need your feedback
» 08. That's what friends are for
» [THEME] Just friends ? [TERMINE]
» Such a lonely day ...
» After the show between friends [Rachel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seoulmates :: Les quartiers de Séoul :: Hongdae (홍대) :: Quartiers résidentiels :: Appartements :: Hwang Young Jae-